BusinessL'idée innovanteLe B.A. BA de l'idéeSanté et bien-êtreTrouver votre idée

Les seniors : un marché de plus en plus ciblé

Le marché des seniors, marché déjà fort plébiscité depuis une décennie, est de plus ciblé par les entreprises. Les principaux secteurs dans lesquels se lancent les concepts sont souvent la santé, l’immobilier, le loisir ainsi que le service à la personne. Mais comment se structure ce marché et comment va-t-il évoluer ?

Le marché des seniors : un marché grandissant

Le marché des seniors en France n’est pas un marché de niche puisqu’il concernera plus de 20 millions de personnes en 2030 et plus de 2 milliards de personnes dans le monde en 2050. Il représentait déjà 130 milliards d’euros en 2020 en France, chiffre qui ne devrait pas connaître une baisse, bien au contraire. Si ce marché attire autant d’entreprises, c’est d’abord parce que la population française vit de plus en plus longtemps et que l’espérance de vie n’arrête pas de se prolonger et c’est donc un marché qui croît lentement mais sûrement. On parle souvent de la « Silver économie » qui est particulièrement active dans certains secteurs comme la santé, l’habitat, le loisir ou encore le service à la personne. 

Ce marché est souvent divisé en trois tranches de personnes  qui ont des attentes différentes suivant l’âge : les 55-65 ans, 65-75 et les plus de 75 ans. De nombreuses études démontrent qu’ils ne recherchent pas les mêmes choses et c’est assez logique. La première tranche est souvent généralement composée d’actifs qui sont généralement plus aisés que la moyenne. Ils sont particulièrement sensibles à la santé et aux produits de qualité. Les 65-75 ans sont quant à eux généralement de nouveaux retraités dont les attentes tournent souvent autour des loisirs alors que les plus de 75 ans ont des dépenses orientées plutôt vers le confort, la santé et le service d’aide à la personne. 

Les secteurs actifs de la silver économie

Les seniors sont en pleine forme de plus en plus longtemps et ils souhaitent en profiter et avoir une vie épanouie après la retraite. Parallèlement, ils n’hésitent pas à avoir des activités sportives et à se rendre dans les salles de sport, à faire du tourisme ou encore à se tourner vers de nouveaux loisirs pour optimiser au maximum leur temps libre. 

De plus, les jeunes seniors sont devenus des adeptes des outils de communication qui n’ont presque plus de secrets pour eux : téléphones mobiles, tablettes, Internet… qui leur offrent l’opportunité de communiquer avec leurs proches, envoyer des photos mais aussi faire des jeux en ligne. Nombre d’entre eux se mettent à apprendre une langue en ligne pour pouvoir  voyager dans les meilleures conditions.

Certaines contraintes sont cependant à prendre en compte pour adapter les technologies à leur santé parfois chancelante. Cette dernière affecte et contribue au développement de certains secteurs car ils répondent à des besoins comme celui, par exemple, de la sécurité et de l’autonomie : les seniors achètent ainsi des objets connectés pour leur fournir une aide qui leur permet de rester autonomes avec la téléassistance, les détecteurs, la médecine à distance… Avec la possibilité de rester au domicile plutôt qu’à l’hôpital, il est nécessaire de leur fournir du matériel adapté, ce qui crée de nombreuses opportunités.

Surtout, ils sont particulièrement friands des services à la personne, aide-ménagère, prévoyance…, sans oublier les transports qui doivent s’adapter pour leur permettre de se déplacer et se rendre à l’hôpital.

L’exemple du CBD : un produit particulièrement utilisé par les seniors

Phénomène actuel, les seniors utilisent de plus en plus le CBD pour se détendre. Souvent confondu avec le cannabis, le cannabidiol n’est pas la même substance et est légal sous réserve d’une concentration inférieure à 0.3 % de THC, sous réserve d’être conditionné sous forme liquide. C’est la raison pour laquelle on retrouve la plupart de temps ce produit sous forme d’huile CBD et d’e-liquides pour cigarette électronique. Il est à noter que, dans les faits, les consommateurs des deux substances ne sont pas les mêmes puisque les seniors demeurent beaucoup moins preneurs pour la version illégale souvent pour éviter l’addiction d’une drogue ou encore l’effet plus ample pouvant leur faire perdre le contrôle. S’il est aussi prisé par les seniors, c’est grâce à ses propriétés anxiolytiques, anti-inflammatoires, neuroprotectrices et antalgiques. Il faut le reconnaître plus on avance en âge, plus les douleurs s’installent et elles sont multiples : rhumatismes, aigreurs d’estomac et des maux les plus divers qui rendent le quotidien difficile et qui conduisent les seniors à rechercher des palliatifs pour mieux vivre qui sont respectueux des normes médicales  . Autrement dit, il réduit le stress, détend, diminue la douleur et aide à mieux dormir mais peut avoir des effets psychoactifs, de sédation et de somnolence. Plus d’informations sur ce site de cbd.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page