Start-Up

Les hôtesses 2.0

Les
salons professionnels prennent désormais des allures de scènes de la saga Star
Wars. Mais n’ayez crainte, les robots de Geckotech sont sans danger ! à
l’origine du projet, trois jeunes entrepreneurs : Olivier, Matthieu et
Elodie.

En ce tout début de 21e
siècle, la robotique a encore de belles années devant elle ! Dites adieu
aux hôtesses à l’allure de poupées et à leurs jambes vertigineuses, à
l’expression figée et aux discours nonchalants ! Faites place nette et
laissez-vous séduire par les hôtesses de demain, ces bornes mobiles grandeur
nature ! Merci qui ? Olivier Lempereur et son entreprise
Geckotech !

De l’idée aux robots

Aujourd’hui, les
possibilités d’exploitation de la robotique sont vastes. On pense notamment
mettre à contribution les robots auprès des personnes âgées ou des populations
en situation de handicap. Tous ces défis technologiques de demain passionnent
Olivier Lempereur. Après un master entrepreneur à HEC, il se lance donc à plein
temps dans la création de son entreprise de robotique. La double subvention
dont il bénéficie grâce à Bpifrance et au dispositif Captronic permet d’alléger
considérablement l’enjeu financier qui repose sur ses épaules. Grâce à
l’intervention d’un prestataire externe au niveau de la conception de ses
bornes, il réussit rapidement à procéder à une étude de faisabilité de son
projet. L’entrepreneur de 26 ans utilise ses compétences en robotique afin de
rendre la borne mobile grâce à un système de capteurs. La fonction principale
des bornes mobiles de Geckotech est clairement définie : elles serviront de
support de communication. Ces dernières permettent de diffuser des données en
temps réel pour qu’elles soient les plus pertinentes possibles (le public
s’attend à une information sans cesse actualisée).

Innove, invente et séduis-moi !

Pour la
commercialisation du produit, le fondateur de Geckotech se tourne plutôt vers
les salons professionnels que vers le marché de la grande distribution, qui
impliquerait un trop grand travail sur le développement du produit et sur la
certification. Le jeune homme s’adresse ainsi aux entreprises désireuses de
faire leur promotion et se démarquer sur les salons professionnels. Une
utilisation originale de la robotique donc, loin des concepts classiques qui se
développent aujourd’hui davantage sur le système du B to C. Ces
projets innovants, voire révolutionnaires, représentent un vrai challenge. Du
point de vue de l’intérêt scientifique… et du défi entrepreneurial, bien
sûr !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page