DévelopperDigitalLes moyens web

Les fonctionnalités de Facebook pour les professionnels

De nombreux « Community Manager » considèrent Facebook comme leur outil préféré. Tout d’abord, parce qu’il s’agit du plus grand réseau social jamais constitué, puis parce qu’il met à disposition un panel d’outils importants pour organiser animations et jeux concours.

Les origines de Facebook

A l’origine, Facebook n’était qu’un trombinoscope amélioré pour étudiants. Son extension vers la mondialisation a engrangé la nécessité d’être à la pointe de la technologie. Les challenges auxquels il a du faire face ? Assumer la capacité de stockage des milliards de données et la consommation d’énergie qui découle de la multiplication des serveurs : des problématiques auxquels seuls les ingénieurs de Facebook ont su trouver une réponse.

Les institutions profitent de l’évolution rapide de Facebook

Facebook n’est désormais plus dédié aux étudiants Américains mais à la population mondiale. L’origine de ce réseau social entraine une communication qui se doit d’être « fun »… afin de toucher de manière adéquate les membres de ce réseau. 

Aujourd’hui, le site enregistre plus d’un milliard de membres. Bien que, nous pouvons considérer qu’environ 20% des comptes sont faux, il est devenu tellement important aux yeux des américains qu’il est utilisé par son gouvernement pour établir des recensements et des sondages. En effet, les membres enregistrent sur le site des informations précises tant sur leur situation personnelle, familiale que professionnelle.

L’utilisation de la Time Line depuis fin 2011

Grace à la Time Line mise en place depuis fin 2011, les sociétés peuvent créer une page personnalisée avec un contenu répertorié de façon chronologique. Elle permet ainsi de lire tout l’historique depuis l’inscription sur le réseau social. Cependant, dès son adoption, je vous conseille vivement de la scruter : vos amis ainsi que vos fans pourront savoir tout ce que vous avez publié depuis votre inscription.

Même si cette Time Line est considérée comme une grande avancée, elle présente quelques points sombres. Un bug informatique révélé par des journalistes, a ainsi été au cœur des actualités fin septembre. Les dirigeants France de Facebook ont dû s’expliquer devant des représentants du gouvernement étant donné qu’il apparaitrait que des messages privés de la plupart des membres Français seraient apparus sur la Time Line. Information qui a été démentie par Facebook. Dans tous les cas, les bugs n’empêchent pas la plupart des « community manager » d’avoir un avis toujours positif sur celle-ci car elle décuple les possibilités de gestion de la « Fan page ». Le « High ligth » en est l’exemple.

Le « Highlight » : possibilité de mettre en avant les photos que nous apprécions le plus.

Cette possibilité n’est arrivée que récemment. Pour notre part, nous n’avons que des points positifs jusqu’à présent puisque celui-ci permet aux professionnels d’améliorer la visibilité des photos, des événements ou des jeux concours les plus inédits. Galeristes et professionnels du prêt à porter peuvent ainsi désormais exposer et mettre en avant leurs meilleures pièces.

Les pages Globales : un outil dédié aux grands groupes

Nombreux sont les groupes dont la gestion du Community management était devenue difficile à cause de la multiplicité des pages avec une page par pays. Actuellement Facebook propose à ces groupes de gérer toutes les pages en une. Ce groupement a entrainé quelques sérieux avantages :

1. Des statistiques globales : Les administrateurs de la Page Globale bénéficient d’un aperçu de l’ensemble, grâce aux données cumulées entre les différentes pages.

2. Une identité de marque unique : Les informations sont standardisées, les utilisateurs de différents pays accèdent à des informations identiques qui sont traduites dans leur langue. Le nombre de fans de chaque page s’accumule en une seule.

3. Une URL unique : les marques n’ont besoin que de communiquer une seule URL sur les supports qui visent à relier les informations. Les utilisateurs seront automatiquement redirigés vers la page la plus adéquate.

Des caisses à remplir

Depuis l’accumulation des reproches à propos du business model de Facebook, les dirigeants pallient à ce problème en améliorant les services destinés aux professionnels. Les caisses se vidant, il fallait trouver des solutions pour les remplir et satisfaire les nouveaux actionnaires qui ont exprimé le désir de compenser la perte de vitesse du cours de bourse de Facebook. 

L’apparition hypothétique d’un Facebook store

Une information a ainsi filtrée à prendre au conditionnel : Facebook compterait révolutionner le monde du e-commerce en proposant un Facebook Store. Cette nouveauté serait prévue pour le 30 novembre 2012 et pourrait rendre difficilement contournable Facebook pour les acteurs du e-commerce. 
Le module de paiement, qui serait proposé par Facebook, serait intégré sur les « Fan Page » sans que Facebook ne perçoive la moindre commission. Pour faire court, un vrai coup de tonnerre pour Paypal ainsi que les Banques. 

C’est une première pour Facebook, car cette application serait complétée par un module de gestion des commandes et des stocks. Cette plateforme pourrait être utilisée tant par les petits commerçants que par les grands Groupes. Les marques pourraient notamment créer des cartes de fidélité intégrées aux profils de leurs clients.

Des améliorations tout de même nécessaires

Malgré tous les outils que le site compte mettre à disposition des professionnels. Du point de vue de la personnalisation des pages, nous ne pouvons que regretter la limitation du réseau social de la personnalisation de la page de couverture, de la photo de profil et depuis peu de l’album photo avec l’outil « Highlight ». Nous espérons avoir prochainement de bonnes surprises, comme par exemple la possibilité de personnaliser le fond de la « Fan page ».

Conclusion :

Les entreprises ont désormais un panel d’outils complet qu’il faudra maîtriser. La gestion des « Fan Page » devient de plus en plus difficile et, en tant que « Community Manager », nous considérons que décider aujourd’hui de créer sa page Facebook, représente une réelle prise conscience de son potentiel. Il faut être toutefois décidé à appliquer une stratégie de communication basée sur la transparence. Vous pourrez grâce à cela montrer carte blanche face à des consommateurs de plus en plus méfiants.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page