174832

Le B.A. BA de la communicationMarketing

Heineken lance son téléphone « ennuyeux » !

Heineken, en partenariat avec Bodega, fait un pas audacieux dans le monde de la technologie avec le lancement du « Boring Phone », littéralement le « téléphone ennuyeux ».

Cet appareil, conçu pour rompre avec la dépendance numérique, chercherait à favoriser des interactions humaines plus authentiques. Fabriqué par Human Mobile Devices (HMD), le fabricant des téléphones Nokia, il a été présenté le 18 avril à l’occasion de la Milan design Week. Ce téléphone au design nostalgique évoque l’époque des téléphones à clapet des années 90-2000. Il offre ainsi une expérience rétro avec cependant une touche de modernité.

Une étude à l’origine de ce lancement

On connaît Heineken pour ses bières et on pourrait bien se demander pourquoi la marque se lance dans les téléphones. À l’origine de cette initiative, une étude commandée par Heineken a révélé que 90 % des Zillennials (la génération entre les millenials et la Gen Z) au Royaume-Uni et aux États-Unis admettent consulter leur téléphone même en présence de leur famille ou de leurs amis, tandis que 32 % souhaiteraient réduire cette habitude, notamment lors de rassemblements sociaux. C’est dans ce contexte que le « Boring Phone » prend tout son sens, en offrant une alternative délibérément dépourvue des nombreuses distractions numériques présentes sur les smartphones traditionnels.

Des déclarations en ce sens

Dans un communiqué, Heineken a ainsi déclaré que « Le Boring Phone écarte toutes les distractions des smartphones d’aujourd’hui. Conçu pour fournir les fonctions de base pour une belle soirée, la fonction primaire du téléphone est d’envoyer et de recevoir des appels et des messages ». Cette volonté a depuis été confirmée par Nabil Nasser, responsable des marques Heineken et Amstel, « Nous voulons créer des moments de contact et aider les personnes à expérimenter la joie d’être ensemble ».

La tendance des « Dumb phones »

Cette initiative s’inscrit dans une autre tendance croissante de retour aux sources avec les « dumb phones », ces téléphones basiques qui se révèlent être une solution séduisante pour ceux en quête de déconnexion temporaire et d’authenticité dans leurs interactions sociales. En parallèle à la fabrication du modèle physique, Heineken explore également des solutions logicielles en collaboration avec HMD, visant à étendre l’expérience « Boring » à tous les smartphones. La marque cherche à offrir une option de détox digitale à ceux qui en ressentent le besoin.

Le téléphone en lui-même

En série limitée, avec 5 000 unités produites, le « Boring Phone » est un objet promotionnel; En effet, il ne sera pas disponible à la vente. Aussi, il se distingue naturellement par son approche minimaliste, privilégiant les fonctionnalités essentielles telles que les appels et les messages, tout en éliminant les applications sociales qui contribuent à la surcharge numérique. Son design à clapet, associé à des matériaux transparents mettant en valeur les couleurs emblématiques de Heineken, lui confère un aspect rétro-chic qui devrait séduire les amateurs de style néo rétro et du vintage.
Sur le plan technique, le « Boring Phone » emprunte au passé avec un écran monochrome de 2,8 pouces et une résolution de 320 x 240 pixels, rappelant les premiers téléphones portables. Malgré sa simplicité, il intègre des fonctionnalités modernes telles qu’une connectivité 4G et une autonomie confortable, avec une semaine en veille et jusqu’à 20 heures en conversation. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page