GérerGestionGestionLes difficultés

En 2020 et 2021, comment les entreprises ont-elles surfé sur la vague ?

L’année 2020 et l’année 2021 ont été marquées par de nombreux événements et notamment celui, bien connu de tous, la COVID qui a mis à mal plus d’une entreprise française. Force est de constater que la période a été bien difficile pour bon nombre d’entreprises et de start-ups françaises qui ont souvent dû faire preuve d’imagination, de persévérance et d’une capacité de résilience hors du commun pour résister. Si des sociétés ont dû fermer, d’autres, au contraire, ont su tirer leur épingle du jeu et s’illustrer tout au long de l’année.

Comment les entreprises se sont-elles démarquées ?

 Pour se démarquer, elles ont toutes eu des méthodes différentes. Si certaines ont réussi à faire le buzz ou à avoir une communication qui a su faire parler d’elle malgré le repli sur soi et l’isolement, d’autres ont réussi des levées de fonds qui ont atteint des sommes encore impressionnantes, signe d’une économie ralentie mais loin d’être à l’arrêt. Rappelons tout de même que ces dernières ne représentent qu’une étape et non un signe de réussite en soi, car la confusion reste aisée. Mais les manières de s’illustrer ne se sont pas arrêtées là puisque certaines ont su le faire par leur innovation technique ou de service qui leur a permis de sortir du lot et vont peut-être changer nos habitudes de demain. Reste que la meilleure manière de s’illustrer demeure, pour nous, de savoir briller par le respect de leurs valeurs et en se faisant remarquer par cette capacité à œuvrer pour le bien commun dans cette période sombre. Il y a bien sûr les entreprises qui ont su travailler pour un respect de l’égalité homme-femme, celles qui ont mieux pris en charge le handicap ou encore ont réussi à bien faire remonter les innovations en interne. Autant de cas qui permettent de réaliser que tout est possible même pendant la pandémie et qui nous montrent qu’un avenir plus radieux demeure possible. 

Avec la pandémie les entreprises ont surfé sur la vague du changement

Le changement. Un mot qui fait peur à certains mais qui pourtant est devenu la norme. Les entreprises doivent savoir évoluer avec leur temps ou peuvent vite se retrouver en difficulté. Les accélérations, les développements technologiques ou encore des phénomènes comme la pandémie ont entraîné une profonde mutation des entreprises qui doivent sans cesse se réadapter. Changement de business model, nouveaux produits, nouvelles manières de vendre ou encore de travailler… Le changement est partout. Si ce mot parfois n’évoque rien c’est d’abord parce qu’il s’applique à tous les domaines et s’insère dans notre vie aussi bien personnelle que professionnelle même sans parfois que l’on s’en rende vraiment compte. 

Si on évoque autant le changement c’est d’abord parce qu’il fait peur et pour une bonne raison : il s’oppose aux habitudes et à la routine qui sont rassurantes. L’instabilité et l’impossibilité de concevoir l’avenir engendrent des résistances, parfois violentes. La tendance reste donc pour bon nombre de personnes de vouloir que rien ne bouge et que tout soit identique. Il s’agit d’un besoin profond de stabilité et de repères que le changement bouleverse. « Pourquoi changer quelque chose qui marche ? » pourrait-on se demander. 

Les raisons existent et sont des plus simples. D’abord, le changement est souvent nécessaire déjà parce que sans lui les entreprises meurent, dépassées par la concurrence qui s’adapte sans cesse. Ce n’est pas parce que votre entreprise possède un avantage concurrentiel aujourd’hui que ce sera le cas demain. Ensuite, parce que ce sont les habitudes qui changent, celles des consommateurs en premier et auxquelles il faut savoir s’adapter, voire arriver à les anticiper. Ceux qui ont raté certains virages vous le diront, même les plus grandes entreprises ne résistent pas. Autre raison qui peut paraître évidente : satisfaire toujours plus vos clients, ce qui implique de toujours donner plus ou mieux et de vous renouveler sans cesse, autant d’éléments qui impliquent de changer. 

Parler du changement, c’est bien mais le réussir c’est mieux.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page