BusinessDévelopperEn général

Ces entreprises qui cartonnent dans le secteur de l’écologie

Compte tenu de la conjoncture actuelle de la planète (problème d’eau, de
pollution, réchauffement climatique, tri des déchets…) le souci écologique se
fait de plus en plus présent. Un nouveau business s’ouvre dans le monde de
l’entrepreneuriat où de nouvelles idées innovantes fleurissent et où les
besoins sont nombreux. Certaines entreprises en ont fait leur spécificité et
connaissent un certain succès.

Des entreprises qui
préservent l’environnement

De nombreuses entreprises sont parvenues à se faire un nom grâce à leur but
écologique. L’Atelier Pro Réseaux Recyclage (l’APR2) dirigée par Daniel Ouaknine,
met en avant l’idée de traitement des déchets en les transformant en de
nouveaux produits (particulièrement du mobilier urbain). Cette entreprise
française travaille dans le recyclage, depuis 2003 et emploie une soixantaine
de personnes dans ses locaux. C’est la seule société en France à réutiliser les
plastiques trouvés dans les déchets électroniques (notamment les ordinateurs).
Sur l’année 2013, elle réalise un chiffre d’affaires de 4 135 800 euros.

D’autres entreprises profitent de la place prépondérante d’Internet pour
favoriser leurs activités écologiques. C’est le cas pour le site web
Greenweez.com, qui se lance en 2008, dans la vente de produits biologiques. De
nombreux articles (environ 30 000) sont mis en ligne dans dix rubriques différentes
(maison, enfants, cuisine, santé, beauté et mode) et génèrent plus d’un million
de commandes depuis l’ouverture. Les produits, mis en valeur par le site, ont
permis à la société d’obtenir un capital de plus d’un million d’euros.

Dans un domaine plus technologique, HYSEO, entreprise basée dans l’énergie
renouvelable, propose, depuis 2007, l’installation de centrales photovoltaïques
sur le toit de bâtiments, ou incorporées au sol. Les batteries de stockage ont
permis à la société de s’imposer dans le monde écologique, avec des salariés
ayant une expérience certaine dans la production de l’énergie écologique.
Quatre filiales se sont créées depuis qu’HYSEO a obtenu une grande notoriété
(HYSEO Investissements, HYSEO Maintenance, HYSEO International et CHM ou Construction
Hydraulique du Midi). 

À la fois hydraulique et solaire, cette entreprise tend vers la modernité,
avec un chiffre d’affaires dépassant les 300 000 euros. Petite entreprise, mais
déjà internationale !

L’écologie permet
l’émergence d’idées originales

Grâce à l’opportunité des énergies naturelles, quelques entreprises
étrangères ont trouvé des idées originales qui ont favorisé leur réussite. Qui
aurait pensé qu’intégrer un chargeur solaire à un sac, aurait permis d’ éviter
d’avoir les batteries à plat ? Un Américain a conçu ce système afin de pouvoir
recharger son téléphone entièrement en quatre heures. La société SYSSEN,
disponible sur le net depuis 2009, offre un large choix de ces sacs utilisant
l’énergie solaire pour les longues randonnées, bien loin de toutes sources
d’énergie électrique. De fabrication française, elle a pu générer plus de 17
000 euros de bénéfices et tend à s’améliorer au fil des années.

Une autre entreprise américaine a misé sa réussite sur des boîtes en
plastique. Cette société EARTH-FRIENDLY MOVING, présente depuis 2005, a
remplacé les traditionnels cartons de déménagement par des boîtes en plastique.
Ce matériau présente de nombreux avantages : plus facile à recycler, plus
solide et s’empile facilement. 72 entreprises ont été créées aux Etats-Unis
depuis 2010, sous forme de partenariats avec des personnes désireuses de
contribuer à la réussite de l’entreprise. Cette idée semble porter ses fruits
puisque le chiffre d’affaires (en fonction de chaque société intégrée) varie
entre 30 000 et 200 000 dollars.

Une entreprise qui
allie écologie et social

L’entreprise SINEO spécialisée dans le lavage automobile sans eau, utilise
des produits entièrement biodégradables et 100 % naturels. En plus de son
attachement au respect de l’environnement, elle se singularise en mettant un
point à l’honneur à l’insertion professionnelle. Il existe une quarantaine de
centres en France et en Belgique qui comptent 300 salariés. La société SINEO a
réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, depuis 2009.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page