CréationCréerLes qualités de l'entrepreneur

Devenir leader, un talent inné ou acquis ?

Est-ce qu’une personne est née pour être leader ou
devra-t-elle se former avant de pouvoir le devenir ? C’est une question à
laquelle de nombreux théoriciens sur le management ont tenté de trouver des
éléments de réponses ! Les avis sur le sujet divergent, nous faisons le point
avec cet article. 

Être leader est inné à
la personne

Patrick Ricard estimait que l’intelligence et la connaissance sont des
handicaps qui empêchent un bon exercice du pouvoir. L’accumulation d’un nombre
signifiant de connaissances conduit certaines personnes à avoir des idées plus
concrètes et à s’y tenir. Il est donc difficile pour ces personnes de changer
d’avis ou de croire à des idées irrationnelles. Pourtant, cette façon de penser
ne convient pas vraiment aux critères demandés pour un leader. Le leader doit
avoir une pensée plus ouverte, il doit avoir le sens de l’innovation et
surtout, il doit être assez souple qu’importe la nature des situations
auxquelles il est confronté. 

L’inné et l’acquis
sont complémentaires

Dominique Hériard Dubreuil n’a pas la même conception du sens du
leadership. Selon lui, l’école développe le savoir que le leader possède déjà.
Le leader se distingue par son caractère et sa personnalité, c’est un fait.
Certaines personnes sont nées leaders, cependant, elles ont tout de même besoin
d’une éducation environnementale avant de pouvoir mettre à profit leur
tempérament. Une éducation magistrale est nécessaire pour lui permettre de
mieux commander et de bien prendre les décisions. 

Le leader est une connaissance acquise

Quant au théoricien Pierre Vareille, il pense que l’éducation et l’expérience sont plus fortes que les aspects génétiques. L’intelligence ne suffit pas pour devenir leader. Il faut une compétence et plus de technique pour maîtriser l’art de diriger un groupe. La force de diriger est indispensable à un leader, ce caractère lui est inné. Cependant, l’habileté, le courage, la ruse sont des caractères qui ne s’acquièrent qu’avec l’expérience. Bien souvent, ces caractères sont inculqués par des conférenciers au cours des formations ou durant les séminaires d’entreprises. Les bons leaders basent leur prise de décision sur leur expérience, en d’autres termes, leur prise de décision se fait toujours en toute connaissance de cause. 

Pour conclure, être leader est un sentiment aussi bien inné qu’acquis. Car un talent qui ne se maîtrise pas ne sert pas à grand-chose. Il se peut donc que vous ayez le charisme pour être un leader, mais vous n’avez pas assez de compétences ni d’expérience pour mener un groupe afin d’en motiver les membres et de leur permettre d’atteindre l’objectif de l’entreprise. Il faut cependant prêter attention aux propos de Patrick Ricard : « ne laissez pas vos connaissances être un frein de développement pour vous ». Soyez toujours ouvert au changement qui se passe dans le monde de l’entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page