BusinessChoisir sa méthode de comDévelopper

10 coups de communication ratés

Si l’on retient régulièrement des publicités ou coups de communication bien pensés qui font le buzz, le contraire existe aussi. A force de vouloir marquer et retenir le client, il y a des ratés : erreur, impertinence, mauvais goût, … Au mieux, c’est un coup dans l’eau, mais au pire, c’est un « bad buzz ».

1-Février 2012 / Samsung
Le tennisman espagnol David Ferrer (aujourd’hui 4ème mondial) tente de faire la promotion du nouveau smartphone de Samsung, le GalaxyS4. Dans ce sens, il poste un tweet disant :
« Je suis très content avec mon nouveau #GalaxyS4, j’ai configuré le S Health de mon nouveau #GalaxyS4 pour m’aider dans les entrainements ». Petit soucis, le tweet du sportif était suivi de la mention : « Via Twitter for iPhone »…

2-Juin 2012 / Babybel
La marque de fromage lance pour l’été une nouvelle campagne, en offrant dans les filets de Mini Babybel des tampons encreurs. Un des 4 tampons différents clame le slogan « Des vacances de malade mental ». Une expression qui choque les internautes sur Facebook, et soulève l’Unapei (union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales). Le Président de Bel s’excuse, mais l’association veut faire retirer les produits des rayons, et appelle au boycott.

3-Septembre 2012 / Nokia
Pour la promotion de son tout dernier Nokia Lumia 920, la firme met en avant la technologie PureView dont est équipé le capteur photo et vidéo de l’appareil. Dans cette optique, Nokia réalise une publicité laissant à penser que la vidéo ait été tournée par un smartphone. Malheureusement pour le constructeur finlandais, on peut apercevoir dans un reflet un caméraman tournant avec du matériel professionnel… Un énorme badbuzz pour la marque, déclenché une nouvelle fois grâce à la viralité d’internet.

4-Décembre 2012 / Décathlon
Un Décathlon des Vosges sort une vidéo sur Youtube, un libdub reprenant le tube « Call me maybe ». On y voit les vendeurs du magasin chanter et danser pour promouvoir les articles Décathlon à l’approche de Noël. Problème : la vidéo est vue comme « grotesque », ou aurait « touché le fond » pour les internautes. Une vague de moqueries s’abat sur Twitter, néanmoins contrôlée par le community manager de la marque qui a eu les bons réflexes : être réactif, et répondre gentiment avec humour, en assumant la vidéo.

5-Février 2013 / Findus
Un des plus gros scandales médiatiques de l’année en France: la marque de surgelés Findus retrouve des traces de viande de cheval dans plusieurs de ses plats estampillés 100% pur boeuf. L’information devient virale et circule extrêmement rapidement sur le net, qui parodie indéfiniment l’événement. Le scandale finit par toucher l’ensemble du marché, où toutes les marques sont remises en cause.

6-Mai 2013 / Abercrombie&Fitch
Le public apprend que la marque de vêtement retire de ses rayons les grandes tailles. De vives réactions fleurissent sur Facebook, et l’on parle de « discrimination anti-gros ». Pire, le PDG de la firme assume cette mesure, en ne voulant que des clients « cools et attirants ». Une pétition finit par tourner sur le réseau social, et une bloggeuse réalise une série de photos parodiant les pubs de la marque, titrées « Attractive&Fat » (séduisant et gros).

7-Juillet 2013 / Le Léon
La marque française Le Léon est spécialisée dans les pulls 100% cachemire, brodés d’une inscription originale. Mais le modèle « Chômeur » a, semble t’il, été trop loin car la marque a du retirer le modèle après des centaines de messages d’insulte.

8-Octobre 2013 / Caisse d’épargne
La banque à l’écureuil a voulu joué de la viralité des réseaux sociaux en postant sur Twitter une photo « décalée » : un écureuil coincé par ses testicules. Le post était accompagné de la mention «Parce que les accidents n’arrivent pas qu’aux autres, la GAV de la Caisse d’épargne prend aussi en charge les séquelles temporaires ». Raté ! Des centaines de messages de protestation ont forcé la suppression du tweet.

9-Septembre 2013 / Barilla
« Créer chaque jour votre histoire d’amour ». Le slogan des pâtes Barilla est mis à mal par les déclarations de son président. Guido Barilla annonce à une radio italienne ne pas vouloir réaliser de « publicité avec des homosexuels », en ajoutant « si les gays ne sont pas d’accord, ils peuvent toujours manger les pâtes d’un autre fabricant ». Le tollé sur les médias sociaux est quasi-immédiat et appelle au boycott. Ce « barillagayte » force le PDG à s’excuser sur Twitter, et préciser qu’il respectait « toutes les personnes sans distinction ».

10-Mars 2014 / Stabylo
La marque de surligneur lance une nouvelle gamme de stylos pour femme, avec comme slogan « Enfin un BOSS pour nous, les Femmes ». L’objet, décrit comme à la « silhouette élancée », aux « courbes adoucies » et au « toucher de velours » fait le buzz. Il sera de plus vendu en magasin par lot dans un filet résille ! Twitter -décidément le terrain de jeu des badbuzz- s’époumone, et se moque de la marque. Particulièrement les femmes : « Avant, je ne pouvais pas surligner convenablement. Mais ça, c’était avant le #stabilo crée pour nous, les femmes » (exemple de tweet).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page