8198

CréerGestionLa banque et les garanties

3 conseils pour convaincre votre banquier

Étape presque obligatoire dans votre parcours d’entrepreneur : le passage devant votre banquier. Et c’est sûrement l’une des plus importantes pour l’avenir de votre entreprise. Voici 3 conseils pour vous aider à convaincre votre banquier.

1/ Un apport de 30%

Lorsque vous sollicitez un financement auprès de votre banquier, il est nécessaire d’avoir un apport initial significatif, généralement fixé à 30% du montant total du projet. Ce pourcentage peut varier en fonction du secteur d’activité et de la nature spécifique de votre entreprise. Par exemple, dans les secteurs de services, l’apport exigé peut être moindre. Il est essentiel de discuter ouvertement avec votre banquier pour comprendre les exigences spécifiques à votre cas. Un apport substantiel démontre votre engagement financier et votre capacité à partager le risque avec la banque. Vous renforcez ainsi la confiance de votre interlocuteur.

2/ Présentez un business plan sérieux

Un business plan détaillé est un élément clé pour persuader votre banquier de la viabilité et du potentiel de votre projet. Par exemple, si vous envisagez de lancer une nouvelle entreprise dans le secteur des technologies propres, votre business plan devrait non seulement décrire votre produit ou service innovant, mais aussi fournir une analyse approfondie du marché des technologies propres, incluant la taille du marché, la concurrence existante, et les tendances réglementaires. 

Une analyse SWOT détaillée permettrait de mettre en lumière les forces de votre produit (comme son caractère innovant), les faiblesses (comme les coûts de production initiaux élevés), les opportunités (comme l’accent accru sur la durabilité), et les menaces (comme la compétition accrue dans le secteur). 

Préparez-vous également à justifier chaque aspect financier de votre plan, des projections de revenus basées sur des recherches de marché solides aux prévisions de flux de trésorerie détaillées pour les trois premières années d’exploitation. 

En outre, rien ne vaut le contact direct avec les parties prenantes potentielles : rencontrer des clients potentiels pour obtenir des commentaires sur votre produit ou service, discuter avec des fournisseurs pour comprendre les coûts associés à la production, et dialoguer avec d’autres acteurs clés du secteur pour affiner votre stratégie commerciale et renforcer votre crédibilité auprès de votre banquier. 

3/ Installez une vraie relation humaine

Au-delà de la présentation de documents et de chiffres, la qualité de la relation humaine que vous développez avec votre banquier peut faire la différence. Préparez-vous soigneusement pour votre rendez-vous en anticipant les questions potentielles et en présentant des documents clairs et professionnels. Montrez votre enthousiasme et votre passion pour votre projet, car cela peut influencer positivement la perception de votre banquier. 

Par exemple, si vous êtes passionné par la création d’une startup sociale visant à améliorer l’accès à l’éducation dans les communautés défavorisées, partagez des anecdotes personnelles sur ce qui vous a inspiré et sur les défis que vous avez surmontés pour concrétiser votre vision. Soyez prêt à discuter des défis potentiels liés à votre projet et des stratégies que vous avez développées pour les atténuer. En fin de compte, démontrer votre sérieux, votre engagement et votre capacité à établir une relation de confiance avec votre banquier augmentera considérablement vos chances d’obtenir le soutien financier nécessaire pour faire avancer votre entreprise vers le succès.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page