Autres types d'accompagnementCréationCréer

Les concours en aide aux entrepreneurs

Permettre l’émergence des porteurs de projets
innovants, telle est la vocation des concours nationaux et régionaux organisés
en France pour les entrepreneurs.

Il s’agit de repérer et d’accompagner les entreprises créatrices d’emplois.
Les challenges entrepreneuriaux passent également par les accélérateurs
d’entreprises, pour faire face aux enjeux économiques de la
mondialisation.  Tour d’horizon.

Organisés par le
gouvernement

Depuis une dizaine d’années, les concours destinés aux entreprises
innovantes pour leur permettre d’augmenter leur chiffre d’affaires et accélérer
leur visibilité sur le marché mondial se multiplient. Les gouvernements sont
les premiers à organiser les challenges qui vont contribuer au développement
économique de leur Pays. En France, il existe des concours régionaux et
nationaux pour les porteurs de projets de tous horizons. Des budgets
conséquents sont dégagés pour l’organisation de ces concours qui sont une manne
financière. 

Lancé par la Direction Générale des Entreprises et du chef de l’état
français, le Concours Mondial d’Innovation 2030 fait partie des grandes
initiatives pour « construire l’avenir de la France ». L’objectif :
faire émerger les jeunes entrepreneurs et futurs champions, afin de les aider
financièrement dans leur projet d’entreprise. Le concours Innovation 2030 est
financé en partie par la Banque Publique d’Investissement à hauteur de 300
millions d’euros. Une récompense partagée entre les lauréats qui ont su
défendre des activités à la hauteur des ambitions gouvernementales. Lesquelles
portent sur l’essor du numérique, l’urbanisation, l’allongement de la durée de
vie, l’énergie, l’eau potable ou encore les matières premières. 

Un tremplin pour
l’entrepreneur

Le Réseau National d’Appui aux Entrepreneurs (BGE) organise pour sa part,
le Concours des Talents, toujours dans l’optique de valoriser les réussites
entrepreneuriales en récompensant les acteurs responsables. Le concours est
ouvert aux jeunes entreprises qui se lancent sur le marché et qui sont
soutenues par une structure d’aide à la création d’entreprise. 

Organisé conjointement par le SENAT et L’ESSEC, le concours Tremplin
Entreprise est également une belle opportunité pour les nouveaux acteurs
économiques, implantés sur le territoire français et capables d’innover et
d’entreprendre des projets pérennes. Plusieurs prix d’envergure sont destinés
aux lauréats de Tremplin Entreprise dans divers secteurs d’activités. Le but du
concours est d’apporter une aide financière aux TPE ou PME afin qu’elles
puissent augmenter leur chiffre d’affaires, leur effectif et parvenir à
s’implanter dans divers pays.

Les accélérateurs de
start-ups aux commandes

Pour faciliter la création d’entreprises innovantes et génératrices
d’emplois, il existe désormais des structures d’accueil, associatives ou
privées plus communément appelées accélérateurs d’entreprises ou de start-ups.
Leur mission : doper et développer les activités récentes ou en difficulté afin
de permettre leur développement rapide et leur succès sur le marché.

Dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, la French Tech se
mobilise pour la croissance des jeunes entreprises innovantes. Elle accompagne
et soutien, créé des liens et des réseaux en faveur de l’entreprise… Elle met
en oeuvre des stratégies de marketing et de visibilité pour accroître les
ventes.

A Paris, les accélérateurs de start-ups sont nombreux. Parmi les plus
connus, l’on compte 1000 start-ups, 50 partners ou encore Paris Pionnière qui
innove, en misant sur des entrepreneures actives, pour une réussite
entrepreneuriale au féminin.

Les accélérateurs d’entreprises sont des organisations à but lucratif,
exploités par des investisseurs ayant une grande expérience de l’entreprise.
Afin de développer avec succès son activité, il est important d’être bien
informé pour faire appel au prestataire qui saura réellement répondre à ses
besoins.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page