GérerGestionLes difficultés

Comment réagir si notre entreprise crée la polémique ?

La gestion d’une entreprise, quelle que soit sa
taille, n’est jamais chose aisée. Certains événements peuvent vite mettre en
danger des années d’effort et de travail. De nombreux exemples démontrent que
lorsqu’une entreprise est dans la tourmente d’un scandale ou de toute autre
polémique, il est important de prendre les choix qui s’imposent, les bons si
possible. Quelles sont les différentes méthodes à appliquer dès lors qu’une
situation de crise se fait ressentir ? Comment réagir si votre entreprise est
au cœur d’une polémique majeure ?

Prendre
la mesure de la situation et adapter la stratégie à mettre en œuvre

Dans un premier temps, et avant d’engager une
procédure quelconque, il est important de prendre connaissance de l’étendue des
dégâts. Comment votre entreprise s’est retrouvée au cœur d’une polémique ? Sur
quoi porte précisément cette même polémique ? Qui en est à l’origine ? Une
prise de conscience trop lente ou mal réalisée peut vite faire perdurer la
situation de crise. Les exemples sont légion : la marque de sportwear Nike qui
fait travailler des enfants de moins de 11 ans, les restaurants de fast-food
Quick et l’épisode du staphylocoque doré, Total et la marée noire, Findus et la
revente illégale de viande de cheval… Tous ces exemples restent encore dans
l’esprit du consommateur lambda tant la communication de l’entreprise visée n’a
pas été à la hauteur et n’a pas permis de faire oublier ces tristes épisodes.

Ne
pas perdre de temps

Autre point essentiel à respecter lors de la gestion
d’une situation de crise : ne surtout pas perdre une seule minute, le temps est
précieux dans ces moments difficiles. En effet, pour l’ensemble de vos
concurrents, le moindre scandale qui peut vous affecter demeure une véritable
aubaine sur laquelle ces derniers n’hésiteront pas à communiquer pour profiter
de la situation. L’exemple récent rencontré par la marque de pâtes italienne
Barilla illustre parfaitement la chose : suite à des propos homophobes tenus
par le PDG de l’entreprise Guido Barilla, la célèbre marque italienne n’a pas
adapté sa communication dans les temps, en n’exprimant pas clairement auprès du
public la désolidarisation dont elle faisait preuve à l’encontre des propos de
son PDG. Les réactions les plus vives provenaient des Etats-Unis, où le fort
lobby LGBT avait critiqué la marque pourtant très présente sur le marché américain.
Le résultat était sans surprise : les concurrents se sont alignés pour
contester et également critiquer ouvertement cette position de communication.
Barilla n’est parvenu à redorer son blason auprès des consommateurs américains
que depuis peu de temps…

La
polémique comme nouvel axe de communication ?

Et si finalement la polémique n’était pas le meilleur
outil pour faire parler de son entreprise ? Et si, grâce aux réseaux sociaux et
autres médias toujours plus avides de scandales à diffuser à grande échelle,
votre entreprise n’aurait pas intérêt à faire parler d’elle en mal pour
susciter le « buzz » ? Là encore, un exemple nous éclaire : la célèbre
confiserie Carambar qui, pour relancer ses ventes devenues atones, n’a pas
hésité à lancer la rumeur selon laquelle elle allait cesser de mettre des
blagues à l’intérieur de l’emballage de ses bonbons. Fausse rumeur pourtant
largement relayée, et le résultat était au rendez-vous : les ventes ont explosé
le temps de la rumeur, des ventes réussies grâce à des personnes désireuses de
profiter des dernières blagues disponibles. La polémique comme outil de
communication ? Pourquoi pas.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page