DévelopperDigitalLe site internet

Comment choisir votre agence web ?

Vous cherchez l’agence idéale pour votre projet de site Internet. Mais comment faire le tri parmi les nombreuses webagencies qui, toutes, promettent monts et merveilles, et finalement choisir le partenaire idéal ?

Pour trouver la bonne agence web celle qui réalisera votre site, commencez par travailler un peu afin d’identifier précisément votre besoin : Pourquoi ce site ? Quels seront son métier, son objectif, sa cible ? à quel type d’internaute sera-t-il destiné ? Plus précisément, définissez votre cahier des charges fonctionnel : les fonctions et le service que doit rendre le site, en imaginant les parcours utilisateur. Une agence web va vous apporter un regard expert, un savoir-faire technique et une compétence en communication qui sont irremplaçables pour un site Internet professionnel.

La sélection sur Internet

Le site Internet de chaque agence est votre premier indicateur. Attention, vous ne cherchez pas l’agence qui se présente le mieux mais celle qui fera votre site. Le discours de l’agence : au-delà des banalités d’usage, traduit-il un positionnement proche de vos attentes ? La présentation est-elle claire ? La navigation sur le site est-elle simple et fluide ? Bref, vous sentez-vous bien sur ce site ? Les références de l’agence web : connectez-vous sur les sites.

À travers la diversité des exemples, vous devez repérer une capacité à s’adapter à l’univers, à la clientèle et aux besoins techniques des projets traités, aussi différents soient-ils. Une ou plusieurs références dans un domaine proche du votre retiendront bien sûr votre attention. Allez plus loin que le graphisme, et plus loin que la page d’accueil : une grande quantité d’information doit être bien structurée, dotée d’une navigation aisée ; un site de e-commerce doit permettre un achat rapide, aisé et sécurisé ; les contenus riches (vidéo ou animation) doivent charger vite, être diffusés de façon fluide.

Un site Internet est d’abord un outil informatique mis au service de l’internaute, et celui-ci n’est ni patient ni indulgent. 

Un premier contact

Téléphonez aux agences. L’accueil doit être convivial et professionnel. Quelqu’un doit s’intéresser à votre projet et poser de bonnes questions. Quand c’est le cas, rencontrez cette agence. Retenez-en trois, pas plus. 

La présentation de l’agence

Dès les premiers instants, l’agence doit vous expliquer qui elle est, quelles sont ses ressources et comment elle travaille, présenter ses références, vous dire en quoi votre projet l’intéresse… Certains points précis doivent être présents dans son discours : les technologies utilisées et pourquoi ; l’interface de gestion du site recommandée ; la capacité d’évolution de la solution envisagée ; l’action en faveur du référencement naturel (un point essentiel, oublié à ce stade par beaucoup d’agences) ; les méthodes et outils de gestion de projet…

Le brief

À votre tour, donnez à l’agence tous les éléments pour qu’elle puisse formuler sa proposition : l’entreprise, sa vocation, son positionnement ; votre projet, son univers de référence, la concurrence, les objectifs, les atouts, les faiblesses… et une fourchette de budget. Commentez, expliquez, décrivez, et restez disponible pour apporter des précisions. 

La présentation du projet par l’agence

L’agence vous présentera son projet en détail, conception, outils et technologies, en concluant par la maquette. On doit y voir tous les points importants. Pour du e-commerce, la présentation d’un parcours utilisateur est souhaitable. Pour tout projet, la démarche pour faciliter le référencement sur les moteurs de recherche doit être mentionnée. Les personnes chargées du futur projet répondront à vos questions, elles présenteront l’ensemble du planning proposé et les étapes de validation.

Le choix

Si vous avez suivi tout notre processus, vous avez trois propositions de qualité ! Comparez chaque point des propositions, tant techniques que graphiques. Soyez attentifs aux engagements de faisabilité et de timing. Vérifiez que vous pensez pouvoir bien travailler avec l’équipe qui vous sera dédiée. Des propositions difficiles à départager ? Ne vous fiez pas trop au devis pour trancher. Ces devis sont-ils tous comparables ? Certains, plus chers, comprennent peut-être des prestations que d’autres n’intègrent pas. Et le prix, certes essentiel, ne fait pas tout. Pour un écart peu significatif, dommage d’éliminer cette agence tant en phase avec vous ! À qualité apparemment égale, c’est en fin de compte votre relation avec l’agence qui fera le succès de votre projet.

Le coût d’un site Internet par une agence

Un point essentiel. Malheureusement, impossible de définir une échelle de prix précise dans ces lignes. Les budgets sont définis selon les coûts des différentes compétences, multipliées par le temps passé, auxquels s’ajoutent différents frais techniques. Des pages HTML coûteront moins cher qu’un site en Flash. Un catalogue produit doté de vidéos sera plus onéreux s’il permet l’achat en ligne… Au-delà de la complexité de la solution mise en œuvre, c’est aussi la nature de l’agence, son mode de fonctionnement, son positionnement, qui font et expliquent les différences. S’il n’y a pas de « tarifs », il y a tout de même des bases de budget que nous vous indiquons ci-dessous. Attention, il ne s’agit bien que d’indications moyennes HT. 

  • Un site de présentation d’entreprise avec un catalogue produit : 8 à 12 000 euros ;
  • le même avec process de vente en ligne : 10 à 15 000 euros ;
  • site de e-commerce : environ 17 000 euros ;
  • site + campagne sérieuse de référencement naturel et payant : à partir de 20 000 euros.

Les solutions Low Cost

Elles ont leur avantage : le prix. Elles peuvent vous permettre d‘obtenir un résultat très correct et au style professionnel pour une somme plus que raisonnable. Elles ont aussi leur inconvénient : un produit formaté. Il correspond à un type précis : e-commerce, réseau social… Fonctionnalités, interface d’administration et rubriquage sont dédiés à cette vocation. Ce n’est donc pas le produit qui s’adaptera à votre projet, mais votre projet qui devra entrer dans un cadre rigoureux. En fait, l’inconvénient majeur est l’absence de conseils professionnels pour vous aider : c’est comme ça qu’on fait du low cost ! Il est probable que vous devrez tout de même vous aider de quelqu’un, un indépendant par exemple. En utilisant des technologies open source, il parviendra, si tout va bien et aussi avec du temps, à un résultat proche de ce que vous souhaitiez. En somme, l’alternative est simple : avec une agence web, de la compétence, du sur mesure et du service ; avec le low cost, un budget extrêmement modeste et… pas de soutien. À vous de choisir !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page