GérerGestionLa trésorerieLe plan de trésorerie

Comment améliorer sa trésorerie ?

La trésorerie représente le nerf de la guerre au même titre que le commercial pour les entreprises. Sans elle, impossible de payer vos fournisseurs, vos échéances fiscales ou encore d’investir. Existe-t-il des solutions simples à mettre en place pour améliorer sa trésorerie ?

Disposer d’un plan de trésorerie

Pouvoir suivre sa trésorerie demeure une base si vous avez une entreprise. La plupart du temps, les logiciels vous permettent de prévoir et d’établir un plan de trésorerie. La difficulté reste d’avoir une bonne vision sur le temps et de mettre à jour régulièrement les projections en fonction de la réalité des encaissements et des décaissements. Il est clair que si vous pouvez anticiper ces derniers, il est plus difficile de prévoir exactement les futures ventes ou encore que tous les encaissements respectent les délais escomptés. Pour vous assurer d’une trésorerie solide, il est donc souvent nécessaire de prévoir des délais supplémentaires d’encaissements et un chiffre d’affaires qui ne sera pas aussi haut qu’escompté. Pour que les projections soient les plus réalistes possibles, vous devez inclure tous les frais.

Travailler sur les clients

Les impayés demeurent une des grandes difficultés pour les entreprises, tout comme les retards de paiement. Pour optimiser votre trésorerie, vous devez émettre le plus rapidement vos factures et faire en sorte que vos relances arrivent le plus rapidement possible. Il s’agit d’identifier les clients à risque et, si possible, d’éviter les mauvais payeurs en vous informant sur la solvabilité de l’entreprise. Établir des conditions de paiement claires et contrôler que vos documents sont conformes demeurent une base si vous ne souhaitez pas avoir de contestation. Dans l’idéal, n’hésitez pas à vérifier ceci à chaque étape en émettant un devis avec un descriptif exact par exemple, en le faisant valider ou encore en vérifiant que votre facture comporte bien tous les éléments nécessaires au paiement comme par exemple le numéro de commande. Vous pouvez également établir des conditions de paiement qui favorisent l’encaissement comme un paiement comptant, un acompte ou encore en fixant un délai plus court que celui légal et ceci dès le devis.

Faire appel à un crédit

Parfois la trésorerie nécessite d’être rapidement renforcée et il peut être nécessaire de demander à votre banquier des facilités de caisse et vous pouvez aussi vous tourner vers lui ou d’autres organismes afin d’obtenir un crédit rapidement. Attention tout de même car un crédit vous engage et doit être remboursé. Vous devez donc examiner vos capacités de remboursement avant de vous engager. Dans la mesure où vous y faites appel, n’hésitez pas à bien examiner que vous serez en capacité de faire face aux échéances et à anticiper le plus possible votre démarche. S’il est possible d’obtenir rapidement de l’argent dans certains cas, cela peut prendre parfois du temps.

Penser à l’affacturage et l’escompte

Il peut s’agir de deux solutions si vous anticipez que vos clients vont mettre du temps à payer et que vous souhaitez être payé rapidement.

L’affacturage vous permet de toucher, par avance, vos créances en les cédant à un tiers avant même parfois qu’elle soit exigible. L’affactureur va en général vérifier que votre facture existe réellement et se charger du recouvrement de celle-ci. Il s’occupe de la relance client généralement en votre nom et vous avance donc la somme due sur votre facture. Cette technique a un coût puisqu’il vous sera demandé de verser des commissions en échange de cette avance de trésorerie. Dans la plupart des cas, vous restez responsable en cas de litige sur la facture. Même si la pratique est courante, certains clients peuvent être surpris que celui qui demande à encaisser ne soit pas celui qui a effectué la prestation. Prévenir vos clients peut donc se révéler nécessaire.

L’escompte bancaire représente une deuxième solution. Elle est le plus souvent proposée par les banques et vous coûtera une commission. L’escompte commercial, par exemple, permet à vos clients de payer rapidement moyennant une remise.

Réduire vos coûts

Cela peut sembler évident mais réduire les dépenses peut être la solution pour vous permettre d’améliorer votre trésorerie. Pour entamer cette démarche, il s’agit généralement de lister l’ensemble de vos dépenses et de vérifier que vos fournisseurs vous donnent le meilleur prix (sans toutefois dégrader trop la qualité) en cas de négociation. Vous pouvez bien entendu le mettre en concurrence avec d’autres fournisseurs même si parfois une simple discussion avec vos fournisseurs actuels sur les moyens de réduire les prix peut s’avérer une solution efficace. Ainsi, certaines optimisations peuvent être effectuées qui peuvent agir grandement sur le prix comme par exemple en changeant le format d’une brochure.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page