Start-Up

Clevermate, le haut de gamme pour révolutionner les cours particuliers, Jean Laverty…

L’usage veut que vous trouviez le professeur de votre petite Anna, par le bouche-à-oreille ou les petites annonces affichées dans les boulangeries. L’ambition de Clevermate : révolutionner l’univers des cours particuliers en lui donnant un coup de jeune.

Derrière la jeune pousse Clevermate (clevermate.fr) se cache un groupe de 5 : quatre garçons et une fille, tous issus de grandes écoles : art, école de commerce, école d’ingénieur et Science Po. L’idée a germé dans l’esprit de Jean Laverty, co-fondateur de la start-up, de créer une plateforme de mise en relation d’étudiants issus des meilleures formations françaises avec des élèves/parents d’élèves qui recherchent un professeur particulier. 

Innover sur le marché des cours particuliers

« Nous avons tous été de l’autre côté de la barrière » explique Jean Laverty. « Quand j’étais au lycée, j’ai eu recours à des professeurs particuliers. Ce n’est pas réservé aux mauvais élèves mais à tous ceux qui veulent s’améliorer. » Devenu étudiant, il donne, à l’époque, lui-même des cours particuliers pour gagner un peu d’argent. 

Persuadé que le système des cours particuliers n’est pas optimal, voire même « archaïque », Jean Laverty s’entoure d’une équipe de développeurs web, de designer et de communicants pour créer Clevermate.  « Nous avons souhaité innover sur le marché en créant une plateforme similaire à Airbnb ou Blablacar » explique t-il. « Le professeur peut choisir ses élèves, ses tarifs et les lieux des cours. Et inversement, nous apportons une valeur ajoutée à l’élève/parent d’élève en offrant la possibilité de choisir son professeur suivant son CV, ses loisirs, sa photo… Nous privilégions la confiance, la sécurité et le service client. »

Pour mettre sur pied le projet, le groupe cherche des aides publiques et s’entoure de Business Angels et de « love money ». Il participe également à l’incubateur de Science Po. Le site de Clevermate est mis en ligne à la fin de l’année 2013. Les fondateurs espèrent organiser une première levée de fonds d’ici la rentrée de septembre pour développer la partie technique et commerciale. L’équipe travaille le soir et le week-end autour du projet en attendant des financements qui permettraient de s’y consacrer à plein temps.

Miser sur l’économie collaborative

Pour recruter les 450 professeurs inscrits sur la plateforme, l’équipe de Clevermate fait appel aux grandes écoles et à leur BDE (bureau des étudiants). Le site ambitionne de se développer sur l’ensemble du territoire français et créer un maillage dense. Pour l’instant, cependant, l’offre se concentre à 90% en Ile de France. Sur le site, la géolocalisation permet de trouver un professeur au plus proche de chez soi. 

Clevermate s’adresse à tous les élèves, de l’enseignement primaire aux études supérieures. « Nos professeurs issus des plus prestigieuses formations peuvent également aider les étudiants à préparer leur entrée dans les grandes écoles vu qu’ils sont passés par là ! » explique Jean Laverty. 

Les tarifs horaires sont fixés par les professeurs (autour de 15€ pour le primaire à 40€ pour le supérieur) et en tant que société de service à la personne, Clevermate permet de bénéficier d’un système de défiscalisation de 50%. En cas de désistement, le site met également en place une assurance annulation pour le professeur. A la fin de chaque leçon, un reporting est rédigé à destination des parents. La qualité de l’enseignement d’un professeur peut être évaluée sur le site grâce à la mise en place d’un espace de commentaires ou la possibilité de recommander ou non un enseignant. 

« Notre vision est de rendre accessible les compétences à tous » explique Jean Laverty dont le site est à ce jour 100% gratuit. « Nous misons sur l’économie collaborative, en cherchant la valeur là où elle est pour la mettre à disposition. Nos professeurs ont des compétences élevées et leur savoir est encore tout frais. »

3 questions à Jean Laverty, co-fondateur de Clevermate

Selon vous, quelles sont les trois qualités que doit avoir un professeur ? 

L’écoute, la compétence et la souplesse.

Qu’est-ce qui motivent des étudiants à devenir professeur particulier ? 

Outre les petits jobs dans les bars, les cours particuliers restent un des meilleurs moyens pour un étudiant de financer ses études ou ses a-côtés. Le côté financier n’est toutefois pas le seul critère à prendre en compte. Chez Clevermate, nous valorisons l’échange et j’ai moi-même des élèves avec qui je suis resté en très bons termes. 

Pourquoi ne pas proposer une aide online ? 

Le numérique est un super outil, toutefois nous croyons dans la valeur ajoutée de l’échange. La vision sous-jacente de Clevermate est fondée sur la transmission. Nous pensons que les professeurs sont bien plus utiles s’ils sont à-côté de leurs élèves pour discuter ou faire des dessins d’explication !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page