BusinessGérerSe former / Se faire accompagner

Changer le nom de son entreprise, un défi

Le nom d’une entreprise est attaché à son histoire et à ses fondateurs. Or l’évolution de l’entreprise la conduit parfois à changer de nom comme par exemple lorsqu’il s’agit de s’implanter à l’international, lors d’une fusion ou tout simplement lorsque l’activité change. Changer de nom ne se fait pas d’un coup de baguette magique ni sous le souffle du vent. Cela demande une réflexion approfondie pour ne jamais regretter le nom choisi. Comment faire ?

Il y a à peine quelques jours, Chauffeur privé a changé son nom et s’appelle désormais Kapten. Lancée en 2012, la plateforme française de VTC Chauffeur privé a décidé de changer de nom car elle souhaite s’implanter à l’international.  Ce changement de nom, réalisé dans un contexte de développement à l’international montre la réussite de la société et donc permet aux clients qui était attaché au nom précédent d’en comprendre la signification.

 Changer de nom : une opération fort chronophage

Un changement
de nom
 d’une entreprise génère de multiples taches qui vont impliquer tous les services car il faudra en conséquence :

  • réaliser un nouveau logo
  • créer une nouvelle charte graphique
  • changer les tampons
  • modifier le nom sur tous les documents administratifs
  • changer le papier à en-tête
  • changer toutes les cartes de visite
  • changer le nom sur le site web et effectuer un renvoi systématique pour tous ceux qui effectuent des recherches
  • changer de nom sur les locaux 
  • modifier le nom sur les réseaux sociaux…

Il faudra prévoir en amont de ne plus commander de papier à entête, cartes de visite … pour écouler les stocks afin d’éviter du gaspillage qui donnerait une mauvaise image aux salariés.

C’est donc une opération chronophage car elle va demander aussi au personnel de prêter attention à tous les documents qui n’ont plus à exister et de s’habituer au nouveau nom. Il faudra que le personnel soit bien impliqué pour éviter d’avoir une attitude négative et des réflexions inappropriées (dernière lubie, cela coûte, ils ne savent pas comment dépenser leur argent…).

Changer de nom : un impératif pour la communication avec les clients, fournisseurs…

Le changement de nom est rarement accepté avec enthousiasme par les clients et les consommateurs. La communication sera votre meilleure alliée pour dépasser cet obstacle. Il faudra donc préparer un ou des communiqués de presse, un brief détaillé à l’attention de tous les salariés pour qu’ils puissent comprendre et expliquer aux clients, fournisseurs, partenaires les raisons du changement et les convaincre de l’intérêt du nom.

Quelles sont les raisons qui conduisent les entreprises à changer de nom

  • l’implantation à l’international 

Covoiturage.fr qui est devenu BlaBlaCar pour se développer à l’international, et le nom BlaBlaCar possède la qualité de s’exporter dans toutes les langues.

Voiturelib > Drivy. Pour se déployer à l’international, le nom a consonnance française est devenu Drivy, un nom international.

  • les fusions comme en 2009, les assurances françaises AGF ont été absorbées par Allianz qui a imposé son nom dans les 70 pays où il est installé. En 1996 la fusion entre les assurances Axa et l’UAP, l’Union des assurances de Paris a donné dans un premier temps Axa-UAP pour finalement adopté le nom d’Axa, pour correspondre à l’image mondiale du groupe. En 2004, Sagem et la Snecma s’allient et forment Safran.
  •  le changement de nom pour redorer l’image d’une entreprise  
  • les nombreux bouleversements sur le marché des télécoms provoqués par l’avènement d’internet dans les années 2000 ont conduit France Telecom à changer de nom pour Orange en 2013. De plus, les difficultés au sein des ressources humaines qui avaient fait la une de tous les journaux comme une entreprise où il ne faisait pas bon vivre avaient terni le nom : le changer permettait d’effacer la mauvaise image.
  • une nouvelle synergie pour une nouvelle vision de la marque. Le Nouvel Obs > L’Obs pour son 50ème anniversaire 50 ans, « Le Nouvel Observateur » a décidé de s’offrir une nouvelle identité plus moderne et adaptée au web.
  • des raisons stratégiques. Google, pour donner plus de visibilité à ses différentes activités, a créé Alphabet, une holding destinée à chapeauter les sociétés de Google Inc. Les activités du cœur de métier (recherche et publicité en ligne, cartographie, YouTube et Android) restent sous la bannière Google tandis qu’Alphabet porte les projets futuristes. En 2017, Voyages-Sncf.com est devenu Oui.Sncf. Ce changement s’inscrit dans l’unification de l’offre marketing du groupe : Ouigo pour les TGV low-cost, inOui pour tous les TGV, Ouibus pour les autocars ou encore Ouicar pour la location de voiture.

Bien élaborer son plan de communication en interne comme en externe

Quelques points essentiels

Phase 1 :

  • Préparer un plan de communication bien en amont
  • Obtenir le consensus de tous pour démarrer une telle opération de communication.
  • Impliquer les collaborateurs car ils seront ls premiers ambassadeurs du nom
  • Ne jamais informer l’externe avant l’interne. 

Phase 2 :

  • Informer votre communauté, vos prospects, clients et consommateurs, fournisseurs via les réseaux sociaux.

Mais surtout une stratégie qui met tout le monde au courant en même temps.  Un changement pareil nécessite d’interpeller les médias et engendrera un coup de communication pour votre entreprise. La communication passe par l’information ou par une communication attractive qui va conquérir la presse qui relaiera de manière positive l’information.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer