CréationCréerLe business plan

Le business plan : que faut-il mettre dedans pour convaincre ?

Le business plan est une étape incontournable de la création d’entreprise à
partir du moment où l’on cherche un banquier, un investisseur, un incubateur,
un partenaire. Il faut montrer patte blanche pour se voir octroyer le prêt, le
financement, la place, le contrat… tant espéré !

Certains essaient de le remettre en cause car il est, par définition, déjà
faux. En effet, personne n’est capable de prédire précisément des ventes sur
les 3 prochaines années, ni comment des clients potentiels réagiront à une
offre de produits/services, ni même si une équipe dirigeante sera identique
dans 2 ans.

Néanmoins, le business plan est tellement attendu et même exigé par de
nombreux acteurs de l’écosystème start-up qu’il faut bien se plier à
l’exercice.

Le business plan :
quelle structure adopter ?

Le contenu du business plan est assez structuré maintenant et l’on trouve
de nombreux sites internet qui donnent des sommaires plus ou moins détaillés
d’un business plan efficace.

En synthèse, le plan opérationnel contiendra une dizaine de parties, que vous
pourrez regrouper au besoin en fonction de vos spécificités : 

• l’executive summary
• l’histoire de votre projet
• les produits/services proposés
• le montage juridique de votre projet
• l’équipe dirigeante 
• une analyse du marché, de votre cible et de la concurrence
• vos objectifs
• votre stratégie
• votre plan opérationnel
• vos prévisions financières
• vos besoins de financement

Il va de soi que chaque partie du business plan est importante, chacune
doit être travaillée de manière approfondie et en cohérence avec les autres.
Néanmoins, en fonction du public auquel vous destinerez votre plan
opérationnel, certaines parties devront être mises en avant. Ci-après nos
recommandations pour les situations les plus classiques.

Présentation d’un
business plan à un banquier : que mettre en avant ?

Si vous présentez votre business plan à un banquier, il va de soi que la
partie financière devra être détaillée, il vous faudra présenter a minima le
plan de financement, le compte de résultat, le bilan pour les 3 prochaines
années ainsi qu’un tableau mensuel de trésorerie pour la 1ère année sans
oublier d’indiquer votre seuil de rentabilité économique. N’oubliez pas que
vous devrez être en mesure de démontrer la validité de vos hypothèses de
calculs. Pour cela, elles devront s’appuyer de préférence sur une étude de
marché de qualité.

Présentation d’un
business plan à un investisseur : qu’est-ce qui compte le plus ?

Si vous présentez votre business plan à un investisseur, considérez qu’il
n’ira pas au-delà de l’executive summary si celui-ci n’est pas convaincant. Les
investisseurs reçoivent des demandes de financement tellement nombreuses qu’ils
opèrent des sélections draconiennes via le résumé opérationnel (traduction
française de l’executive summary, ndlr).

Si vous passez cette première barrière, l’obstacle suivant sera la
présentation de votre équipe. Les investisseurs peuvent accepter de financer
des projets en lesquels ils croient, même si la réflexion n’est pas
complètement aboutie, à condition que votre équipe les « séduise ». Insistez
sur vos forces, vos complémentarités mais aussi vos appuis extérieurs (réseaux,
coachs…). Ne masquez pas vos faiblesses, les investisseurs sont en contact avec
toutes sortes de professionnels, ils peuvent vous orienter vers des personnes
possédant les compétences qui vous manquent.

Présentation du
business plan à un concours : comment sortir du lot ?

Si vous présentez votre business plan à un concours, c’est votre idée,
votre concept qu’il faudra mettre en avant : sa réponse originale à un besoin
identifié, son innovation technologique, etc. Bien évidemment, en fonction de
la nature même du concours, vous devrez adapter votre discours. La présentation
des points clés de votre projet ne sera pas la même s’il s’agit d’un concours
axé sur l’écologie ou un concours dédié à la création d’emploi.

Présentation du business plan à un potentiel membre de l’équipe projet :
comment le convaincre ?
Si vous présentez votre business plan à une personne que vous souhaitez
recruter, un futur manager qui devra accepter quelques sacrifices (baisse de
salaire, poste moins prestigieux, moins d’avantages en nature…) pour vous
rejoindre, insistez sur les perspectives économiques du projet et les bénéfices
que le candidat pourra en retirer.

En résumé, tous les aspects du business plan sont importants mais ils sont
à adapter, à mettre ou non en avant, à développer plus ou moins en fonction de
la personne, l’auditoire auquel vous vous adressez.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer