DigitalGérerRecherche et sélection

Allô non mais Allô, je postule depuis mon Smartphone !

Plus la peine pour le candidat de consacrer une soirée ni d’attendre d’être devant son ordinateur à la maison pour postuler au job de ses rêves dans toutes les situations. Complètement compressé dans le métro ou encore entre deux parties de Candy Crush ? C’est désormais possible car le smartphone est devenu l’usage n°1.

Les nouvelles générations ATAWAD « any time, anywhere, any device » considèrent que leur accès à l’information doit être possible à n’importe quel moment, de n’importe où et à partir de n’importe quel support ! De plus le développement des sites responsive par les entreprises, conçus pour s’adapter à toutes les résolutions d’écran permettent de consulter sur le mobile les offres d’emploi.

Comment les candidats postulent ?

Selon l’enquête annuelle* sur la recherche d’emploi et le recrutement d’HelloWork, éditeur des sites web RegionsJob, ParisJob, Cadreo et BDM/job, 54 % des actifs postulent depuis leur smartphone contre 22 % en 2017. Cette progression ne va pas s’interrompre étant donné que le smartphone est utilisé en permanence. Il suffit de prendre le métro pour constater qu’une grande partie des voyageurs pianotent sur leur mobile ou d’être dans un café pour constater que les clients ont pour compagnon le smartphone. 

Ce mode de communication est aujourd’hui d’une part l’apanage de Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn, de plus en plus consultés depuis des terminaux mobiles, mais qui ne couvrent que partiellement les besoins des candidats. Ces réseaux sociaux grand public sont en effet principalement perçus comme des lieux de création de liens mais pas de candidatures (à l’exception de LinkedIn et ses homologues). 

Comment les entreprises recrutent ?

Pour les jobboards, le smartphone est devenu un atout considérable et tous s’y sont mis en sortant des applications qui permettent par exemple de géolocaliser les offres d’emplois ou de réaliser des entretiens vidéo qui sont devenus incontournables pour rechercher un emploi.

Côté grandes entreprises, en l’espace d’une année, toutes les grandes entreprises sont en train de s’adapter au changement que leur imposent les nouvelles habitudes des internautes. Les précurseurs du M-Recrutement sont les mêmes recruteurs qui ont massivement investi dans la marque employeur : Armée de terre, Orange, EDF, KPMG, Deloitte, Accenture, Carrefour… 

Le smartphone a permis d’être accessible à tous. En effet, contrairement aux réseaux sociaux professionnels, qui visent plus facilement une population de cadres et de catégories socioprofessionnelles supérieures, le recrutement par application mobile tend à démocratiser l’acte de candidature par sa simplicité d’usage.

Côté PME et start-up, elles utilisent plus particulièrement les sites de recrutement qui leur offre l’opportunité d’avoir une audience maximum mais n’hésitent pas à investir sur les réseaux sociaux pour acquérir visibilité et notoriété.

Les applications maintenant nécessaires

Une appli mobile à développer coûte en moyenne 30 k€. Mieux vaut la développer en web app (comme LinkedIn ou Qapa) car sinon c’est 30 k€ sur Iphone + 30 k€ sur Android…etc, la note peut vite grimper !

Vous devez prendre le train en marche et surtout proposer une appli mobile simple.
Quelques conseils :
Peu d’applications proposent ainsi aujourd’hui aux candidats de postuler en direct et en un clic. Intégrez-y absolument un module de candidature afin que vos candidats puissent directement postuler à vos offres depuis leur smartphone. Pour cela, proposer aux candidats de dématérialiser leur CV. Utilisez un CV 100% mobile (Qapa) ou leur profil Viadeo ou Linkedin (à condition que tout le monde possède un profil sur l’un des deux réseaux sociaux).

Parmi les applications emploi les plus utilisées, Indeed est plébiscitée. Son interface allie simplicité et grande facilité d’utilisation, de même que celle de l’application du Leboncoin, le site devenu une référence pour les petites annonces de particulier à particulier et pour les annonces de professionnels en France.

De plus, Indeed a la particularité d’être un méta-moteur de recherche et de regrouper des offres très diversifiées, récupérées sur d’autres sites emploi à travers le web. 

Enfin, pensez à simplifier le process de candidature pour ne pas décourager la génération Y. L’exercice de simplification devrait d’ailleurs être un bon entraînement pour simplifier aussi votre site carrière. 

Allez, je raccroche !

Réalisée entre le 19 octobre et le 7 novembre 2018 via un questionnaire en ligne auprès d’un échantillon de 2 640 individus représentatif de la population active (= en poste ou en recherche d’emploi) des 15-64 ans résidant en France métropolitaine (base INSEE 2014), selon les critères socio-démographiques (sexe, âge et région) et auprès de 314 recruteurs (DRH, dirigeants, chargés de recrutement…)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer