Préparer la commercialisation de son offre en amont

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/06/17    
preparer commercialisation offre amont

Avant de vous lancer dans un processus de commercialisation, il demeure essentiel de s’assurer que ce dernier sera attractif pour votre consommateur. 

Selon le cabinet d’études Nielsen, deux nouveaux produits sur trois n’atteindraient pas aujourd’hui le seuil des 10 000 unités vendues. Le processus de commercialisation d’un produit ou d’un service se pense en amont. Tout entrepreneur a intérêt à travailler sur le triptyque magique qui assure l’attractivité de son offre auprès des consommateurs : la qualité, la réponse au besoin du client et la tarification.

S’assurer que son offre est de qualité.

C’est le B.a.-Ba avant de la lancer sur le marché. Il ne faut pas transiger sur la qualité. Gardez en tête que c’est ce que recherchera en priorité le client, surtout dans un monde où la concurrence économique apparaît de plus en plus rude et l’exigence forte. Il n’est un secret pour personne que les consommateurs sont aujourd’hui de mieux en mieux informés. En misant sur une qualité, vous donnez à votre produit/service une forte valeur ajoutée sur le marché et êtes susceptible de connaître un succès commercial. Observer précisément ce que fait la concurrence vous permettra de définir ce qui confère à votre offre un caractère unique et à le développer. Dans le domaine alimentaire, le goût fera particulièrement la différence au moment de la vente. 

Vérifier qu’elle répond à un besoin du marché.

Trouver l’offre disruptive qui répond à un besoin précis n’est pas toujours aisé, même s’il s’agit d’un élément essentiel pour s’assurer un bon succès. Afin de concevoir un bien ou service qui satisfait la demande générale, pensez à vous poser les bonnes questions : les clients que je démarche trouvent-ils mon produit pertinent ? Comment mon offre peut-elle leur faciliter la vie ou changer leur quotidien ? Ma solution est-elle unique ? Pour cela, n’hésitez pas à vous adresser directement à votre cible, notamment via des enquêtes. Vos consommateurs restent les mieux placés pour savoir pourquoi ils vous choisiront vous plutôt que vos concurrents. 

Adopter la bonne politique tarifaire.

Il s’agit sans doute de l’élément le plus important pour vous assurer une réussite : le prix ! Quel tarif fixer pour mon offre ? Comment mettre en place une stratégie de tarification efficace ? En amont, il convient de considérer plusieurs éléments : votre cible (on commercialise généralement plus cher en B to B qu’en B to C), votre coût de revient et votre taux de marge. à partir de là, il vous faudra déterminer ce que l’on nomme le prix « psychologique » que l’acheteur est prêt à payer. Analysez ce que fait la concurrence, le prix moyen du marché et interrogez directement vos futurs clients pour déterminer vos tarifs ! l

Donnez une note à cet article