InnovationL'idée innovantePar les techniques

Le rôle de l’impression 3D dans l’industrie automobile

L’impression 3D est incontournable dans le secteur de l’automobile. Cette technologie connaît un réel essor puisqu’elle présente de nombreux attraits qui font faire des économies considérables aux fabricants. Zoom sur les caractéristiques d’un concept en vogue.

Une nécessité dans le prototypage

L’usinage cnc a radicalement changé le processus de fabrication d’automobile. Désormais, pour créer un nouveau modèle, il suffit d’imaginer les pièces, de peaufiner leur design sur l’utilitaire dédié à cet effet avant de procéder à la modélisation. La réalisation de ces étapes ne dure que quelques instants, ce qui assure un gain de temps considérable et une présentation rapide du prototype. On constate de nos jours une forte croissance de nouveaux modèles lancés sur le marché grâce au recours à l’impression 3D métal. Cette technique n’est pas uniquement rapide, elle est également économique. Elle est devenue une alternative efficace et abordable. Toutes les usines disposent plusieurs types d’imprimantes à leur actif pour assurer la réalisation de leur concept car.

Le partenaire des tunings

La personnalisation du véhicule est tendance puisque tout le monde veut mettre en valeur leur côté unique. Pour satisfaire le besoin d’authenticité d’une clientèle exigeante, il est impératif de passer par la technique additive. Les imprimantes à résines sont les plus sollicitées. Cette matière est malléable et permet d’obtenir des pièces aux allures impressionnantes. Le tuning est en vogue pour les modèles anciens. Toutefois, on remarque le penchant des particuliers pour les nouvelles voitures qui diffèrent des autres.

Les jantes sont les plus concernées par ce phénomène d’ailleurs, il n’est pas rare d’apprécier des formes hors du commun. Viennent ensuite les détails qui agrémentent la carrosserie comme les ailerons.

Réaliser des pièces métalliques

L’impression 3D métal est très sollicitée pour la réalisation des pièces. Dans ce cas, le spécialiste utilise la méthode soustractive qui garantit une nette précision. Tous les types de pièces peuvent être réalisés par cette technique. Ce qui la rend encore plus intéressante et attractive. Le secteur de la course automobile est plus concerné par cette alternative. En effet, pour les essais, il est préférable de passer par cette technique dont la fiabilité et l’efficacité sont reconnues. Peu importe la taille et le type d’assemblage des pièces, il est toujours possible de les produire grâce à l’usinage Cnc. La compétitivité du bolide reste au rendez-vous.

Des exemples concrets

Toutes les grandes marques ont partiellement recours à l’impression 3D pour la réalisation de leur prototype. Certaines ont même fait le défi de réaliser une voiture 100 % imprimée dont le résultat est assez prodigieux. L’Urbe est le premier modèle présenté au public. C’est un véhicule hybride écoresponsable, imprimé selon le processus additif par le numéro 1 de la voiture verte Kor Ecologic. La tenue de route et l’économie énergétique sont impeccables. Les fabricants comme Honda, Audi ou Shelby Cobra disposent également d’un modèle imprimé en 3D et prévoient leurs lancements dans les années à venir.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer