Management

Manager grâce à la théorie des couleurs, c’est top

La théorie des couleurs est le résultat des études psychologiques et comportementales menées par Brigitte Boussuat, Patrick David, Jean- Marie Lagache et retranscrites dans leur livre « Manager avec les couleurs » paru aux éditions Dunod. Cette théorie est issue d’une observation de comportement des personnes dans une société et nous donne des pistes pour mieux manager.
« Le management par les couleurs permet de gagner en efficacité et de cerner atouts, axes de progrès et ses zones de confort et d’inconfort. Chaque manager cherche à développer son style, révéler ses talents, motiver ses collaborateurs et optimiser ses process de management. »

La théorie des couleurs en quelques mots

Quatre couleurs composent le concept : rouge, jaune, vert, bleu. Chacune d’entre elles reflète une personnalité qui caractérise les managers d’entreprise. Le rouge est signe du manager qui a le sens du défi, la rapidité, la volonté de réussir, l’exigence, l’autonomie et l’esprit de conclusion. Ensuite, le jaune reflète le manager convivial, optimiste, enthousiaste, créatif et qui possède une aisance relationnelle. Un manager avec la couleur verte est celui qui est calme, qui respecte les valeurs de chacun, qui est empathique et à qui on peut faire confiance. Et enfin, le bleu est celui qui a de la rigueur, celui qui recherche la perfection, la précision, la planification, et celui qui respecte à la lettre les normes et les règles. Connaître le classement de son collaborateur dans ces couleurs permet donc d’adopter une communication personnalisée à ces caractères pour être plus efficace.

Quelle est l’utilité de la théorie dans le management d’une équipe ?

Si vous savez dans quelle catégorie est placé votre collaborateur, cela vous permet de lui confier les tâches qui conviennent à ses qualités. Dans le milieu commercial, par exemple, le bon manager confiera à son commercial « rouge » un projet important qui doit donner des résultats, il présentera cela comme un défi à son commercial. Tandis qu’à un commercial « jaune », il déléguera l’animation d’une sortie dans lequel il mettra en évidence sa créativité. De son côté, un commercial « vert » est idéal pour les missions de confiance et de fidélisation. Et le commercial « bleu » donnera de bons résultats en effectuant une étude d’analyse ou de comparaison d’un marché ou de la concurrence dans laquelle il mettra en évidence son sens de la planification et de la précision.

Les managers dans les couleurs

Du côté des managers, la théorie s’applique également. Un manager « rouge » est celui qui exige les meilleurs résultats à ses subordonnés et mène son équipe de façon directive. Tandis que le manager « jaune » opte plutôt pour l’animation de son équipe, l’ambiance conviviale et détendue. Le manager « vert » a comme principe le management participatif. Son empathie lui permet de comprendre ses collaborateurs, ce qui installe une bonne harmonie dans son équipe. Et enfin, le manager « bleu » est celui qui avance toujours suite à l’élaboration d’une stratégie ou d’une organisation. Toutes les actions de ce dernier sont dictées par le résultat des analyses et des études qu’il effectue. Il réalise ensuite le contrôle des résultats grâce à des supports d’indicateurs de performance qui suivent les normes.
Tels sont donc les caractères qui correspondent à chaque couleur, il revient aux dirigeants de connaître ses managers, de leur donner par la suite les tâches qui correspondent à chacune de ces personnalités.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer