Confiance en soi et créationCréationCréer son entreprise ou non ?Se former à la création

Les raisons qui poussent à entreprendre

On parle souvent des bonnes et mauvaises raisons pour entreprendre et l’argent ferait partie des mauvaises raisons d’entreprendre. L’entrepreneuriat semble avant tout une question de motivation. Alors qu’en est-il ?

Les raisons pour laquelle l’argent est aussi critiqué

Si on critique souvent l’argent comme source de motivation pour entreprendre, c’est d’abord parce qu’il est rare les premières années de se payer au même niveau que vous le faisiez avant d’entreprendre. Bien entendu, si vous ne gagnez rien, cela sera toujours plus, surtout si vous avez du mal à créer votre propre emploi. Au niveau des ressources, il n’est pas rare d’épuiser ses indemnités chômage jusqu’au bout avant même de penser à se rémunérer et de se rémunérer parfois au lance-pierres les années suivantes. Vous cherchez avant tout à ce que votre entreprise décolle et donc vous allouez forcément toutes les ressources disponibles à l’entreprise et se rémunérer est loin d’être l’optimisation suprême surtout si vous touchez les indemnités. Sur elle, vous n’avez pas de charges sociales et en plus elles tombent du ciel donc autant dire que vous préfèrerez dans la majorité des cas attendre d’aller jusqu’au bout et recruter quelqu’un d’autre ou encore mettre l’argent que vous utiliseriez pour vous rémunérer ailleurs. Une question de logique de base. D’autre part, devenir chef d’entreprise n’est pas véritablement un sur-classement social à moins de performer et de connaître la réussite. Pour la plupart des gens, il s’agit même d’une catégorie très dangereuse. Le choc entre l’imaginaire et la réalité peut donc vous faire perdre toute motivation si c’est la seule. Surtout, vous pouvez perdre tout ce que vous avez misé, donc autant dire que le parti n’est pas forcément gagnant avec des échecs à la pelle. Hé oui, cela n’arrive pas qu’aux autres.

Oui mais ce n’est pas tout à fait vrai

Alors certes, la réussite n’est pas garantie mais il faut se l’avouer, il s’agit de la seule catégorie socio-professionnelle qui mène aux milliards ou dans les fortunes françaises. Mis à part le heureux hasard d’une loterie ou que vous soyez un héritier (d’un entrepreneur), il faut bien constater que c’est une des rares passerelles potentielles vers la richesse. Même les meilleurs footballeurs arrivent rarement à égaler les entrepreneurs en termes de richesse et sont souvent bien loin derrière le top10. Il suffit de regarder les classements de fortune pour s’en rendre compte.

Il est vrai que le cloisonnement empêche, dans les autres cas, de faire partie de ce club très privé et il faut bien constater que votre salaire peut devenir bien supérieur à la moyenne si on compte le salaire annuel. Reste néanmoins qu’il faut prendre en considération que vous n’avez pas le même rythme horaire que la plupart des gens et donc qu’il faut tout de même relativiser au salaire horaire ou encore à la pression subie.

D’autres raisons préférées à entreprendre

Si on préfère souvent les autres raisons pour entreprendre, c’est d’abord parce que certaines permettent d’emmener les équipes vers un but moins terre à terre. Dire à vos salariés que vous voulez faire toujours plus de chiffre d’affaires n’aura rien d’alléchant pour eux même si vous faites appel à la participation pour les motiver. L’argent ne motive qu’un temps et quand vous en aurez, votre motivation aura du mal à se maintenir. C’est pourquoi une volonté de changer le monde, de le rendre meilleur, d’aider les autres est souvent préférée en termes de motivation.

En réalité les raisons d’entreprendre ne sont pas uniques mais certaines peuvent être davantage appréciées car elles sont plus pérennes sur le temps tel que le fait que la fonction de chef d’entreprise vous plaise pour la liberté. Celle-ci reste relative mais il est vrai que vous pourrez choisir la direction de l’entreprise, la stratégie, vos collaborateurs, votre emploi du temps et que vous n’avez de compte à rendre à personne. En réalité, cette liberté est relative car la plupart de vos décisions resteront liées au bon sens. Aucun chef d’entreprise ne choisit de dormir chez lui quand il y a un rendez-vous important et qu’on doit s’y rendre pour signer un contrat qui peut sauver l’entreprise, et ceci même quand vous êtes malade par exemple.

D’autres raisons considérées comme bonnes sont souvent invoquées : c’est d’abord la passion pour le projet qui est d’ailleurs peut-être la meilleure raison d’entreprendre avec celle de vouloir faire un monde meilleur car elle permet de maintenir la barre même dans des périodes parfois difficiles. D’autres, comme la volonté de vouloir créer son propre emploi, peuvent fortement vous motiver notamment si vous n’arrivez pas à trouver ce qui vous convient dans votre secteur d’activité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page