Confiance en soi et créationCréation

Se lancer sans préparation : une bonne idée ?

S’il est courant de passer du temps à préparer son lancement notamment en constituant un business plan, certains n’hésitent plus aujourd’hui à se lancer sur une simple idée et sans préparation. Cette pratique possède de nombreux avantages mais également des inconvénients qu’il faudra prendre en compte. 

Une confirmation de la réalité du marché

Confronter directement son projet au marché n’a pas que des inconvénients. Si beaucoup s’affèrent à bien se préparer avant de lancer leur entreprise, force est de constater que les retours des clients représentent une première bonne raison de se lancer rapidement. La confrontation permet de vérifier que vous répondez véritablement à une demande et représente un gain de temps si vous allez dans la mauvaise direction ou si le marché n’existe en réalité pas. Vous vérifiez également votre capacité à vendre et à sortir de votre zone de confort, ce qui peut se révéler un véritable frein pour certains entrepreneurs qui se réfugient souvent dans l’amélioration continuelle de leur projet qui finit par ne jamais sortir. 

Un départ dans la bonne direction

Autre avantage, la confrontation permet d’aller immédiatement dans la bonne direction alors que de nombreux entrepreneurs vont dans la mauvaise en se basant sur des idées plus que sur la réalité. La peur de se faire « piquer » son projet en l’exposant tôt à ses clients reste cependant omniprésente. Le lancement direct devient de plus en plus fréquent notamment depuis le développement de concepts comme celui de l’amélioration continue et de l’arrivée d’internet notamment pour ceux qui se lancent dans le domaine des applications qui ne cessent de développer des innovations. Le produit n’est en effet jamais « parfait » et évoluera avec le temps. Il ne s’agit plus de proposer toutes les fonctionnalités dès le début mais bien de parfaire le produit en se basant sur les demandes des clients. 

Un chiffre d’affaires et des clients

Le lancement direct possède un autre intérêt  : celui de réaliser rapidement du chiffre d’affaires et d’avoir des clients et non plus seulement des personnes « intéressées ». Le projet prend vit et rassure notamment les investisseurs qui voient votre capacité à transformer. Le passage au porte-monnaie se révèle un moment décisif et si, dans l’absolu, vous pensez vendre facilement, il se peut bien que la transformation s’avère plus compliquée que prévue alors autant ne pas perdre de temps et se retrouver dans des difficultés lors du lancement. Réaliser du chiffre d’affaires peut également vous permettre d’avoir de la trésorerie pour des actions complémentaires. 

La définition d’un socle de base

Se lancer rapidement sans avoir toutes les fonctionnalités ou encore un produit parfait permet également de définir un socle de base et une valeur ajoutée initiale bien définie. Vous savez ce que vous apportez à vos clients et vous pouvez toujours rajouter des capacités supplémentaires par la suite qui ne feront qu’augmenter la satisfaction client. Vous montrez ainsi que vous êtes dans une logique d’amélioration continue et que vous pouvez faire bénéficier vos utilisateurs ou clients de manière gratuite ou payante, suivant votre stratégie de fidélisation. 

Quelques inconvénients à prendre en compte

Si comme on l’a vu se lancer rapidement possède des atouts, force est de constater que ceci n’est pas possible dans tous les domaines. Certains produits nécessitent d’être « finis » pour attirer les clients. On voit mal ainsi une voiture qui n’aurait pas de peinture se vendre à des millions d’exemplaires. Votre produit ou service doit d’abord être suffisamment attractif pour attirer des acheteurs potentiels. 

Autre inconvénient, vous pouvez perdre des clients qui se révèleront insatisfaits par votre première version et qui ne reviendront jamais, un peu à l’image d’un restaurant qui ouvrirait trop vite et qui laisserait une mauvaise image aux premiers clients. Le découragement en essuyant des refus ou des insatisfactions peut également rapidement décourager le porteur de projet qui peut avoir l’impression d’être parti dans la mauvaise direction. 

L’absence d’une vision claire peut également se révéler un frein car en suivant les désidératas des clients, vous ne faites que réagir au marché et parfois il peut arriver de laisser de côté l’anticipation, ce qui peut se révéler fatal notamment si les développements prennent du temps. 

Vous pouvez aussi ternir votre image durablement si vos process ne sont pas suffisamment rôdés ou « bien pensés » pour permettre une réactivité suffisante pour que vos clients soient satisfaits. La livraison représente ainsi une difficulté et des délais trop long peuvent vite se révéler problématique. 

La concurrence peut également se créer à partir des défauts de votre offre et vous prendre de vitesse et vos premiers utilisateurs peuvent vite ainsi se révéler devenir vos premiers concurrents notamment s’ils sont insatisfaits par votre offre initiale. A l’inverse, il faut tout de même noter que le fait d’être le premier peut en dissuader plus d’un de se lancer car la place a été prise. 

Comme nous l’avons vu, se lancer rapidement possède  aussi bien des avantages que des inconvénients et les deux stratégies se valent.  

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page