Confiance en soi et créationCréationCréer

Les jeunes veulent créer leur entreprise

Selon un récent sondage TransferWise mené par l’institut YouGov auprès de 3 532 jeunes âgés de 16 à 25 ans, l’entrepreneuriat a belle et bien la côte auprès de cette cible. Cette étude a été réalisée en ligne entre le 2 et le 13 avril 2019, auprès de 1 001 Français, 1 007 Allemands, 1 005 Britanniques et 509 Espagnols.

La France caracole en
tête !

Avec 77% des jeunes Français qui voudraient créer leur
propre entreprise, la France caracole en tête du classement devant les Allemands
(64 %) et les Espagnols (61 %). Les Anglais terminent bon dernier avec
seulement 51 % des interrogés qui trouvent l’idée attrayante. Il faut dire que
les lois de ces dernières années ont largement facilité la création
d’entreprise et que le développement des nouvelles technologies, dans
lesquelles ils sont nés, contribuent largement à l’essor de l’entrepreneuriat
des jeunes.  Les attentes suivant les
pays interrogés (France, Angleterre, Allemagne et  Espagne) ne sont pourtant pas les mêmes.

Une matière scolaire
qui attire

Et il semblerait bien que les jeunes désirent s’informer sur
l’entrepreneuriat durant leurs études puisqu’ils sont dans tous les pays plus
de 70% à vouloir savoir comment créer leur entreprise. Ainsi, ils sont 89 % des
Espagnols à y être favorables. Les Français suivent de près avec  82 %, les Anglais à 79 % des et 74 % des
Allemands. Autant dire qu’ils plébiscitent l’entrepreneuriat dans les
cours.  Une idée qui pourrait reprise par
le ministère de l’éducation dans les années à venir.

Un frein avant tout
monétaire

Si les jeunes ne se lancent pas dans l’aventure, ce serait
principalement pour l’argent puisque 52% des Français et 57% des Anglais
estiment qu’il s’agit du principal frein à la création d’entreprise. En cause
le « manque de support financier » et « la sécurité
financière ». En France, de nombreux concours et structures incitent
d’ailleurs à l’entrepreneuriat des jeunes comme celui du Moovjee, de 100 jours
pour entreprendre, Graines de boss, Petit Poucet ou encore le concours Talents.

Mais qui les inspire
en tant qu’entrepreneur ?

Les jeunes Français trouvent qu’ils manquent des modèles
féminins dans l’entrepreneuriat puisqu’ils sont 73 % à le déclarer. Parmi, les
personnalités qui les inspirent, figurent 3 personnalités de l’entrepreneuriat
même si 4 noms caracolent en tête sur les 4 pays. Vous devinez ? Steve
Jobs, fondateur d’Apple, Mark Zuckerberg fondateur de Facebook, Elon Musk
fondateur de Tesla et SpaceX ainsi que l’écrivaine JK Rowling. Les Français ont
désigné le fondateur de la marque à la pomme en premier (37 %), comme les
Allemands (27 %). Pour les Anglais et les Espagnols, JK Rowling arrive en tête
avec respectivement 33% et 53 % des suffrages. Les Espagnols (31 %) et les
Allemands (25 %) désignent dans leur top 3, Mark Zuckerberg qui n’est pourtant
pas présent dans le cercle fermé chez les Français et les Anglais.

Une bonne nouvelle pour l’entrepreneuriat puisque la relève
est déjà prête à prendre le flambeau. La jeunesse sait qu’elle a la capacité du
renouveau ! Attirez-les dans votre entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer