Start-Up

Fonctionner comme un grand groupe dans le retail et l’e-commerce, Interview de Sébastien Valoggia

Interview de Sébastien Valoggia, fondateur d’Ezytail, une entreprise qui vous aide à réussir dans le retail et l’e-commerce 

Quel est votre parcours (estudiantin, professionnel et personnel) avant la création de votre entreprise ? Et quand l’avez-vous créé votre propre entreprise ? 

J’ai effectué une Formation en génie industriel (UNSA) et une formation en Travaux publics (ESTP), complétées par un master spécialisé en global logistics (Groupe ICN). Après une première expérience dans un grand groupe anglo-saxon, j’ai créé une première entreprise autour d’une innovation technologique pour la logistique du retail et du e-commerce que j’ai dirigée pendant près de 10 ans avant de la vendre. Durant cette période, j’ai vu plusieurs centaines de startup et PME échouer dans le retail et le e-commerce ; la plupart du temps pour les mêmes raisons de back-office. Aussi lorsque j’en ai eu la liberté, j’ai créé une infrastructure informatique et logistique adaptée, au niveau de performance coût/service de celles dont disposent les grands groupes mais avec des investissements et charges fixes à la portée d’une startup ou d’une PME.

Pouvez-vous me donner les chiffres de votre entreprise (date de création, nombre de salarié, chiffre d’affaires…) ?

L’entreprise a été créée en 2010 et compte aujourd’hui 6 salariés en interne pour un chiffre d’affaire de 1,5 M€

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ? Et inversement les principales satisfactions ?

La principale pénibilité vient sans doute de notre fastidieuse administration et du sentiment d’être un « délinquant potentiel » toujours surveillé du « coin de l’œil ».

Les principales satisfactions sont probablement les créations/innovations qui perdurent, la fidélité des clients et surtout l’estime de mes (ex)collaborateurs.

Comment vous êtes-vous financé ?

Je me suis autofinancé mais j’ai eu aussi le soutien de BPI sur les projets innovants pour mon entreprise actuelle. Mais j’ai recours et eu recours à des levées de fonds sur d’autres structures.

Avez-vous une anecdote à partager ?

Un professionnel du secteur a tenté de me vendre « une innovation majeure » alors qu’il s’agissait d’un de mes concepts pour lequel j’avais « évangélisé » ce même professionnel sans succès plus de 5 ans auparavant. J’en ai gardé un souvenir amusant, et cela me rappelle qu’il faut savoir être patient…

Comment conciliez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Je travaille pour vivre et non l’inverse d’une part et d’autre part je compense le volume horaire de travail par la flexibilité de mon organisation et je limite un maximum les déplacements.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour votre entreprise ? Pensez-vous vous développer à l’international ? Pensez-vous effectuer des levées de fonds ?

Cette activité se développe avec l’arrivée d’associés et une diversification au travers de nouveaux services informatiques et financiers. Par ailleurs je dédie une partie de mon temps au coaching de dirigeants de startup et de PME et à la création de nouvelles entreprises, qui elles nécessiteront des levées de fonds.

Que représente l’entrepreneuriat pour vous ?

L’autonomie et la responsabilité avec le luxe de pouvoir créer en respectant sa vision des choses et ses valeurs.

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur qui se lance pour réussir ?

Faire quelque chose qu’il aime et auquel il croit et s’entourer de gens de qualité sur lesquels il peut compter et qu’il respecte professionnellement.

Aujourd’hui comment fais-tu pour développer ton réseau ?

Je fais toujours mon possible pour aider les personnes qui me sollicitent, l’expérience montre que cela permet dans le temps de développer un réseau fiable et fort. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page