Assurance de l'activitéBusinessGérer

Evitez le pire tant que vous pouvez !

Etes-vous sûr d’être assuré correctement ? Vous êtes-vous posé les bonnes questions pour vous protéger et garantir la pérennité de votre entreprise face à toutes situations. Alors, à vous d’assurer !

Le minimum requis

L’entrepreneur doit bien s’assurer que le type d’engagements qu’il prend auprès de ses clients est bien pris en charge par son contrat d’assurance responsabilité civile. Bien assurer les conséquences de son activité, c’est essentiel. Votre contrat Responsabilité Civile couvre les dommages au tiers dans le cadre de votre activité. Vous serez garantis pour toutes les activités décrites au contrat, mais uniquement pour celles-ci. Les garanties sont souvent assez larges, mais il est utile de vérifier les plafonds proposés. Par exemple, lorsque vous êtes amenés à réaliser des opérations sur des pièces qui vous ont été confiées, selon leur valeur (œuvres d’art…), le plafond de votre garantie peut se révéler insuffisant. Pour des entreprises délivrant des prestations intellectuelles (par exemple pour une start-up), il ne faut pas négliger les conséquences d’une erreur de diagnostic même s’il est parfois difficile de s’en représenter les conséquences financières. En cas de condamnation, les indemnités à verser peuvent être lourdes.

Prévenir plutôt que guérir

Souscrire une bonne assurance dommage est indispensable : la disparition ou l’indisponibilité de son outil de travail peut mettre en péril la poursuite du projet d’entreprise. Plus l’investissement (matériel, stock, surface d’exploitation) aura été important, plus l’enjeu est important. Votre entreprise évolue ; Il est indispensable de mettre régulièrement à jour votre contrat. Les assureurs seront soucieux de votre implication dans le respect de normes de sécurité : tant vis-à-vis de vos employés que de l’ensemble du public (clients, fournisseurs, partenaires) que vous accueillez. La qualité des installations électriques est à l’origine de plus de 50 % des sinistres graves en incendie : faites les vérifier par un professionnel.

Protéger son entreprise et sa vie perso

L’entrepreneur, homme-clé de son projet, doit bien penser à souscrire une assurance le protégeant lui ainsi que son entreprise et ses proches en cas de longue maladie, d’invalidité ou de décès. Certains accidents de la vie peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’activité de l’entrepreneur et sur sa contribution au ménage. L’entrepreneur doit ainsi bien vérifier dans son contrat d’assurance le barème (professionnel/fonctionnel/mixte) sur lequel l’assureur va s’appuyer pour déterminer le niveau d’invalidité et ainsi calculer les indemnités.

Soyez proactif !

Votre contrat d’assurance est bâti sur vos déclarations. Le chef d’entreprise doit bien garder à l’esprit qu’il doit être à l’initiative de la mise à jour de son contrat d’assurance. Il doit tenir au courant son assureur des évolutions de ses stocks, du développement de sa structure, de l’agrandissement de son équipe,… L’entrepreneur peut faire part à son assureur de ses projets afin de lui donner de la visibilité sur l’évolution de la société. Dans tous les cas, il est important de faire le point régulièrement avec son assureur.

Seul ce qui est décrit est assuré !

Lorsqu’il remplit son contrat d’assurance, l’entrepreneur doit bien veiller à ce que son activité soit correctement décrite. C’est indispensable. Toute modification dans l’activité doit faire l’objet d’une mise à jour avec son assureur et si nécessaire d’une révision du contrat.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page