Start-Up

Escape Hunt : 60 minutes chrono pour s’évader, interview Erwan de Puymorin

À seulement 28 ans, Erwan de Puymorin se retrouve plongé dans l’univers entrepreneurial. Le concept de son entreprise, fondée en 2013, s’inscrit dans la fameuse tendance des « escape games ». Portrait. 

Quel est votre parcours (estudiantin, professionnel et personnel) avant la création de votre entreprise ?

J’ai obtenu un Master en Entrepreneuriat à PSB (ex ESG), puis j’ai occupé un poste dans l’immobilier d’entreprise chez CBRE. J’ai par la suite créé ma propre entreprise avec mes associés, Escape Hunt, une franchise mondiale du divertissement proposant des escape rooms.

Quand avez-vous créé votre propre société ? Dans quel secteur ? Et surtout, pourquoi (anecdote, déclic) ?

Avec mes associés, nous avons fondé Escape Hunt (EH) en décembre 2014, après six mois de préparation, à Bruxelles, dans le divertissement et après avoir constaté, grâce à un proche qui avait obtenu la franchise australienne, que celle-ci représentait une véritable opportunité.

Comment avez-vous réussi à développer votre entreprise ?

Dans un premier temps, grâce à l’attrait suscité par cette activité innovante : nous étions primo-accédant sur la ville de Bruxelles. Son succès a ensuite été suivi d’un excellent bouche à oreille.

Comment vous êtes-vous financé ?

Grâce à nos fonds propres.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ? Et inversement, les principales satisfactions ?

Les difficultés liées aux normes propres à chaque pays ainsi que les différences en termes de fiscalité, d’administratif, de contrats, d’implantation dans des pays dont nous n’avions pas la maîtrise ni la connaissance.

Les satisfactions : Lancement d’EH Bruxelles suivi du lancement d’EH Paris en propre, suivi des franchises pour Bordeaux, Marseille, Nancy, Clermont-Ferrand, La Rochelle, Nantes, Metz et récemment, Luxembourg (en propre également), le tout sur une période de deux ans et demi !

Avez-vous une anecdote à partager ?

Nous sommes en B to C, cela apporte son lot d’anecdotes mais il faudrait un article dédié à cela, tellement il y en a.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour votre entreprise ? Pensez-vous vous développer à l’international ? Pensez-vous à effectuer des levées de fonds ?

Non, pas de levée de fonds en perspective. Nous préférons le développement en propre ou sous forme de franchises. Pour ce qui concerne notre perspective, elle se matérialise par l’ouverture, prochainement, de la Floride.

Que représente l’entrepreneuriat pour vous ?

La possibilité de créer de la valeur, de fédérer un ensemble de personnes autour d’un même projet et dans une même direction.

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur qui se lance pour réussir ?

Rome ne s’est pas construite en un jour, persévérez, ou alors, comme les canards, ayez l’air tranquille en surface et pédalez comme un fou par en-dessous.

Aujourd’hui, comment faites-vous pour développer votre réseau ?

Par la rencontre de personnes grâce à notre réseau personnel, qui n’est toutefois pas assez développé hélas, par manque de temps.

Pouvez-vous me donner les chiffres de votre entreprise (date de création, nombre de salariés, chiffre d’affaires…) ?

Décembre 2014, environ 35/40 collaborateurs sur nos branches en propre (Bxl-Par-Lux) et 1 million d’euros de chiffre d’affaires pour l’année 2016.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer