BusinessCréerPour commencer

Ces entrepreneurs qui ont réussi sans argent

Entreprendre un projet sans argent paraît
invraisemblable et pourtant, de nombreuses personnes y sont parvenues, parmi
lesquelles d’illustres patrons qui ont fondés leur empire en ne partant de
rien.

Leurs seuls atouts sont généralement l’ambition et leur sens inné des affaires.
Pour réussir, faut-il alors compter sur la chance ou plutôt se lancer en
tentant le tout pour le tout? 

L’ambition de
Jean-Pierre Lutgen

L’ambition et l’audace sont des guides fiables pour ceux qui veulent
entreprendre et entrer dans le milieu du business avec succès. « Je ne veux
pas faire du Zola, mais j’ai démarré avec zéro de trésorerie », lance fièrement
Jean-Pierre Lutgen à la presse, après avoir conduit son entreprise Ice Watch au
sommet. Cela, grâce à la vente de montres flashy qui ont convaincu
immédiatement un public jeune. L’entrepreneur belge a même réussi à détrôner
les horlogers suisses en 2014, avec un chiffre d’affaires de 323 millions
d’euros!

L’acharnement de
François Pinault

Que dire du succès de François Pinault qui a prit la relève de la petite
scierie familiale pour en faire un référence mondiale. Son travail acharné et
le goût des affaires lui ont permis de s’introduire sur le marché du luxe. A la
tête du groupe PPR dont il est l’actionnaire majoritaire, il multiplie et
diversifie ses activités en achetant des entreprises tels que Conforama, le
Printemps, la Redoute etc… L »empire Kering dont il est le fondateur,
fait de lui l’une des plus grosses fortunes de France et d’Europe.

L’audace de Louis Le Duff

D’autres ont abandonnés leurs emplois pour créer leurs enseignes, à l’instar de Louis Le Duff qui a quitté l’étoffe de Maître conférencier à l’université de Rennes, pour se lancer dans la restauration et créer La Brioche Dorée. Une réussite impressionnante en raison du milieu modeste dont il est issue. Partie de rien, La Brioche Dorée est aujourd’hui implantée dans plus de cent quarante pays. On peut également citer parmi les entrepreneurs à succès, le couple Armelle et Dominique Sialelli, des amateurs de bière qui se sont lancés en inventant la Pietra, pour le plaisir de pouvoir s’offrir une bière corse, qui semble maintenant devenue un symbole pour la Corse

Utiliser le web comme Nick d’Aloisio

Internet est certainement l’un des secteurs d’activité qui offre aujourd’hui le plus d’opportunités pour les entrepreneurs qui veulent créer leur affaire sans investir trop d’argent. À condition de posséder suffisamment de compétences dans un secteur d’activité et de savoir utiliser les moyens de communications du net, il semble possible de se promouvoir à moindre coût. Alexandre Dreyfus défrayait déjà la chronique avec sa création « Webcity » à l’âge de 19 ans! Le record revient sans doute au génie de 17 ans, Nick D’Aloisio, devenu millionnaire avec son application Summly et sa start-up vendu à Yahoo. Ce jeune entrepreneur affirme qu’il n’a pas peur de réussir et que rien n’est impossible.

Les entreprises qui ont réussi sans argent sont nombreuses. Les petits projets portés par des entrepreneurs ambitieux et passionnés par leur métier sont devenus des groupes phares de l’économie. L’argent n’est pas un frein à la réussite. Seule la peur d’entreprendre peut empêcher d’innover et de s’adapter aux besoins du marché. Entreprendre c’est convaincre et fidéliser une clientèle grâce à son talent dans un domaine précis et, comme le dit le dicton : qui ne tente rien n’a rien.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer