GestionL'expert-comptableLe B.A. BA de la gestion

Comment entamer une procédure de recouvrement ?

Toute entreprise qui se retrouve face à des impayés, de la part de ses clients, peut lancer une procédure de recouvrement de créances. Pour cela, elle peut décider de commencer par une démarche amiable, pour échanger avec le débiteur et trouver des solutions pour recouvrer son dû. Ou alors, elle peut opter pour un recouvrement judiciaire, plus longue et souvent plus coûteuse. Découvrez, dans cet article, comment procéder.

Recouvrement, définition et intérêt

Le recouvrement, est un procédé par lequel un créancier, tente d’obtenir un règlement, de la part d’un débiteur. Par exemple, votre entreprise a émis une facture pour une prestation spécifique, le client ne l’a pas payée dans le temps imparti, l’entreprise va donc vouloir opérer un recouvrement, pour inciter le client à s’exécuter. 

Des milliers d’entreprises en France, font face à des retards de paiements et des créances qui s’accumulent. Cette situation peut être problématique, puisqu’elle impacte directement le chiffre d’affaire et la trésorerie de la société. Ainsi, le recouvrement est indispensable, pour espérer obtenir le règlement des impayés.

Deux types de procédures, pour recouvrer ses créances

On distingue deux manières de recouvrer ses créances : une solution amiable et une solution plus officielle, caractérisée par la saisie judiciaire. Chaque méthode à ses spécificités et ses avantages.

Le recouvrement amiable

Pour recouvrer ses créances, une entreprise peut décider de tenter la conciliation avec son client. Elle peut donc débuter une procédure de recouvrement amiable. Il s’agit de la mise en place de différentes actions, pour entrer en contact le débiteur et trouver une solution pour résoudre la situation. 

La procédure de recouvrement amiable, est caractérisée par plusieurs éléments : 

  • La prise de contact.
  • La lettre de relance.
  • La mise en demeure. 

Concrètement il s’agit d’échanger avec son débiteur, de l’informer de la situation, de lui rappeler les détails de l’impayé et de l’inviter à régulariser sa situation. La dernière étape, la mise en demeure, est l’ultime avertissement avant de passer à des actions judiciaires. 

Le fait d’opter pour une procédure amiable, revêt plusieurs avantages : 

  • La relation commerciale avec le client est préservée.
  • Les frais sont limités voire nuls. 
  • Le paiement peut être obtenu rapidement.
  • La plupart du temps, le recouvrement est effectif. 

La saisie judiciaire

Lorsque la procédure amiable, ne permet pas au créancier de recouvrer son argent, l’entreprise peut alors entreprendre une voie plus complexe : le recouvrement judiciaire. Il s’agit de la saisie du tribunal compétent. Cela permet d’obtenir un jugement pour obliger le débiteur à solder sa dette. 

Il existe plusieurs avantages à ce type de démarche : 

  • Le règlement des situations bloquées depuis un long moment. 
  • Le recouvrement des créances malgré un dialogue rompu. 
  • L’obtention éventuelle d’indemnités de retard. 

Entamer une procédure avec un cabinet de recouvrement

Il est important de noter, que les procédures de recouvrement, prennent souvent un peu de temps. Dans le cadre d’une démarche amiable, vous devez rédiger les courriers, suivre leur réception, rédiger les relances, concevoir la mise en demeure… En ce qui concerne la procédure judiciaire, vous devez constituer un dossier, vous présenter aux rendez-vous au tribunal… Tout cela représente des heures perdues pour votre entreprise. Vous n’avez pas forcément les ressources, à allouer pour recouvrer vos créances. Dans ce cas, il est judicieux de faire appel à un cabinet, spécialisé dans le recouvrement. 

Les missions du cabinet de recouvrement

Les sociétés spécialisées dans le recouvrement de créances telle que Rubypayeur, ont pour mission de vous accompagner dans toutes les démarches et procédures, qui vous permettront de recouvrer votre dû. Ainsi, elles vont : 

  • Procéder à la prise de contact avec le débiteur.
  • Se charger de rédiger et d’envoyer les lettres de relance.
  • Rédiger et transmettre les mises en demeure.
  • Suivre les différents échanges et vous dresser un rapport. 
  • Proposer des solutions au débiteur pour faciliter son paiement. 
  • Vous accompagner dans la constitution de votre dossier de recouvrement judiciaire.
  • Vous conseiller sur les aspects légaux de vos démarches.
  • Vous assister lors des rendez-vous au tribunal. 

Si, vous souhaitez gagner du temps et procéder à un recouvrement efficace, dans les règles de l’art, confiez votre dossier à un spécialiste. Son efficacité sera d’autant plus intéressante, qu’un client contacté par ce type de cabinet, prendra plus rapidement conscience du sérieux de vos démarches et de l’importance de régler ses créances.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer