BusinessCréerLa franchise

Créer son entreprise en franchise : où trouver les financements ?

Monter une entreprise en franchise limite considérablement les risques
d’échec et de surendettement. Vous commercialiserez non pas un produit ou
service anonyme mais un nom qui a déjà fait ses preuves.

Néanmoins, le manque de ressources financières s’annonce comme un obstacle
incontournable pour la plupart des entrepreneurs. Comment trouver alors les
financements ?

Etape 1 :
l’autofinancement

Les réseaux de financement traitent chaque dossier d’entreprise naissante
indépendamment des autres. Ainsi, chacun d’entre eux est soumis à des règles de
financement spécifiques. Néanmoins, il est impératif pour la création d’une
entreprise en franchise de disposer d’au moins 30% du montant nécessaire pour
la réalisation de cet investissement.

Comme apport personnel, le futur entrepreneur peut choisir la « love money
». Cette démarche consiste à faire appel à des financements obtenus de la part
de votre entourage (amis, famille, proches). Le montant rassemblé peut être
ajouté au financement personnel dont vous disposez. Ainsi, vous pouvez
augmenter votre apport et élargir votre marge d’autofinancement.

Le prêt à taux zéro est également considéré comme une alternative
d’autofinancement profitable. Pour investir dans votre entreprise en franchise,
vous pouvez bénéficier de cet emprunt délivré par trois organismes : l’Aide à
la reprise et la création d’entreprise (Arce), Initiative France et Réseau
entrepreneur.

Etape 2 : Les
solutions externes de financement

Une franchise est, par définition, une filière d’une entreprise à succès.
Pour cela, il faut compter un financement minimum de 100 000 euros pour monter
votre entreprise. Même si vous disposez d’un autofinancement intéressant, vous
aurez sans doute besoin d’un apport plus important. Sachez alors que vous avez
la possibilité de rassembler ce montant en passant par :

votre banque : demandez-lui un prêt bancaire ou un
crédit-bail. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez avoir à
votre actif au moins 30% du montant demandé. Autrement, votre emprunt risque
d’être refusé.

la banque publique d’investissement (Bpifrance) : vous
pouvez obtenir un emprunt sans garantie auprès de cet organisme financier.
Aucune caution personnelle ne vous sera demandée. De plus, elle peut se montrer
garante jusqu’à 70% de l’ensemble du prêt, à condition que le montant total du
financement ne dépasse pas les 45 000 euros. Vous aurez également la
possibilité de rembourser ce montant sur 5 ans.

Etape 3 : le système
de la franchise participative

Certains investisseurs semblent ignorer cette alternative de financement
lorsqu’ils souhaitent créer une entreprise en franchise. Pourtant, cette
solution reste possible et fort profitable. En effet, si le franchiseur
lui-même croit en votre projet, il peut vous fournir les fonds nécessaires pour
sa réalisation. Pour cela, plusieurs franchiseurs ont mis en place un système
de « franchise participative » à travers laquelle ils présentent une aide
financière importante pour les entreprises qui souhaitent commercialiser leurs
produits ou services. Attention ! Vous devez vous assurer que le montant obtenu
de votre franchiseur ne dépasse pas les 40% du chiffre global investi dans ce
projet. Il existe toutefois plusieurs critères de sélection auxquels vous devez
être éligibles avant de prétendre à ce type de financement.

Pas besoin d’un surcoût initial pour créer votre entreprise en franchise.
Ces solutions de financement peuvent donner un réel appui pour la réalisation
de votre projet.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page