PersonnelSanté et bien-êtreTendance

Le costume-cravate est-il encore de mise ?

Si autrefois la tenue vestimentaire de travail était réduite le plus souvent au bleu de travail, à la tenue liée à la profession ou au costume-cravate, cette tendance a largement été remise en cause aujourd’hui en ce qui concerne le costume-cravate. Même les fonctions qui traditionnellement en faisaient usage en toutes circonstances semblent les délaisser petit à petit.

Selon une récente enquête de l’institut Kantar, les ventes de costumes pour hommes ont chuté de 60 % en dix ans en France. En 2011, 3,3 millions de costumes étaient achetés par an, contre seulement 1,36 aujourd’hui. Quant aux ventes de cravate, de trois millions vendus par an en 2012, elles sont passées à 1,42 million cette année.

Il est clair que le costume-cravate n’est pas la tenue préférée dans les start-up sauf peut-être dans le monde de la finance et encore… Aujourd’hui s’habiller de cette manière n’est plus réellement une nécessité en dehors des évènements exceptionnels. Il peut même apparaître inapproprié d’en porter dans certaines entreprises où le dress code est davantage le jean basket que le costume-cravate. S’il demeure de mise lors de rencontres business par exemple, l’utilisation de la cravate ne revêt plus un caractère obligatoire. 

Des dirigeants qu’on avait l’habitude de voir traditionnellement en porter n’hésitent pas à la retirer. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook en a même fait une marque de fabrique. Il porte toujours la même tenue afin d’éviter d’avoir à en choisir une et de consacrer selon lui son temps à la satisfaction client plus qu’à sa tenue vestimentaire. 

Quelques avantages à tout de même en porter 

Si la tenue traditionnelle ne semble plus à la mode actuellement, il reste clair qu’elle véhicule une image d’élégance et parfois dégage une certaine expertise professionnelle. Porter un costume-cravate demeure « classe » et montre le soin que vous prenez à bien vous habiller. Elle montre votre souci du détail et demeure en général une tenue particulièrement adaptée à la morphologie.  

Elle traduit aussi une forme de respect envers votre interlocuteur qui peut se révéler sensible à votre tenue vestimentaire. Celle-ci peut faire même partie de sa culture et du savoir-vivre de sa communauté ou de son cercle d’affaires. Une tenue trop décontractée pourrait donc lui donner l’impression de négligence et nuire à votre relation d’affaires dans les pays où elle est le symbole du sérieux par exemple.

Dans d’autres circonstances, il s’agit d’un dress-code particulier. Ne pas en porter pourrait vous isoler et dégager une image de laisser-aller et susciter l’idée que vous êtes dilettante. Il reste indispensable dans certaines occasions ou rencontres car vous adaptez aux codes fait partie intégrante du bon sens. Il faut donc en amont se renseigner sur la tenue car vous pourriez bien être le seul à vous retrouver avec un costume et paraître « endimanché » ou a contrario le seul à ne pas en porter et paraître « dilettante ». Dans certains lieux, l’accès en est tout bonnement interdit. 

Surtout, porter une tenue élégante permet également de se sentir plus en confiance et de véhiculer une belle image de vous. Le costume-cravate n’est donc pas à négliger ne serait-ce que pour votre propre considération de vous-même ou encore pour l’impact qu’il peut avoir sur votre entourage. Recevoir des compliments sur sa tenue ou juste le fait qu’on vous demande « pourquoi vous êtes si beau aujourd’hui » peut représenter une source de bien-être pour vous. 

Des inconvénients également à prendre en compte

Déjà, il faut se l’avouer cette tenue n’est pas toujours confortable. Lors des pics de chaleur, on se demande comment les personnes arrivent à porter le costume-cravate. Il est clair qu’arriver plein de sueur au travail s’avère très désagréable. Le premier frein est donc avant tout sur le confort. 

Le second frein à en porter reste qu’il peut donner une image de vous non professionnelle. Le port du costume-cravate peut traduire une forme de compensation et vous donner l’image du jeune premier qui sort tout juste des bans de l’école. Il s’agit avant tout d’adapter votre savoir-être avec votre tenue. 

Autre frein, il peut créer une distance entre vous et votre interlocuteur qui peut avoir l’impression que vous n’appartenez pas au même monde et que vous ne pouvez le comprendre. Il peut être mal vu par exemple lors de conflits sociaux dans le monde ouvrier par exemple. Même s’il peut créer une forme de respect, il peut aussi attiser la colère et être le symbole d’une injustice sociale. 

Enfin et peut être surtout, cette tenue possède l’énorme inconvénient d’être onéreuse à entretenir. Il est clair que les frais de pressing montent vite et qu’il peut vite se révéler coûteux de s’habiller tous les jours de la sorte. Porter un costume-cravate, pourquoi pas, mais si vous ne pouvez pas le laver, autant vous en passer car vous pourriez même nuire à votre image. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer