DévelopperDigitalLes moyens web

Connectivité des entreprises : état des lieux, avantages et inconvénients

La connectivité n’est plus un mythe aujourd’hui dans
le monde des entreprises. Quels chiffres permettent de faire un véritable état
des lieux de cette situation? Quelles peuvent être les conséquences d’une telle
présence d’équipements connectés dans nos bureaux et nos espaces professionnels
?

Toutes les entreprises
ne sont pas nécessairement connectées…

Si de nos jours, trouver une entreprise non connectée semble impossible,
force est de constater qu’il existe de nombreuses disparités entre les
entreprises dans leur rapport aux outils internet ou aux objets connectés. La
notion d’hyper-connectivité dans le monde de l’entreprise reste donc à
nuancer.En Francepar exemple, on avance souvent le chiffre de 60% pour désigner
les entreprises qui disposent d’un site internet. Sur le plan international,
une étude récente parue dans The Economist Intelligence Unit affirme que 20%
des 560 chefs de grandes entreprises interrogés ne sont pas prêts à changer les
habitudes de leur entreprise, c’est-à-dire à leur faire prendre le virage
d’internet et du digital. Dans le même temps, le refus de s’adapter au digital
est perçu par 60% des dirigeants consultés comme un risque majeur, qui pourrait
même s’avérer fatal dans les années à venir pour les entreprises réfractaires.

… alors que d’autres
profitent du numérique à 200% !

Il s’agit surtout des entreprises dont l’activité se fonde essentiellement
sur les nouvelles technologies : les start-up, les entreprises du digital et de
l’innovation. Leur approche presque instinctive de l’objet numérique les pousse
vers une transformation radicale des relations au sein de l’entreprise : utilisation
plus accrue d’appareils techniques, virtualisation des tâches, modernisation
(certains diront dégradation) des techniques managériales. Cependant, si l’on
perçoit une nette dichotomie entre les entreprises du numérique ou du web, et
celles qui rechignent à l’idée d’avoir recours à de tels outils et préfèrent
fonctionner ‘à l’ancienne’, cette transformation –inédite dans le monde du
travail- commence à devenir indispensable pour les entreprises de tous les
secteurs. Toutes ont par exemple besoin d’une certaine visibilité qui passe,
inéluctablement, par l’utilisation d’outils techniques et médiatiques qu’il
faut maîtriser, comme les réseaux sociaux.

Avantages et
inconvénients d’être une entreprise « hyper-connectée »

1. Augmentation de la productivité et création de
nouveaux débouchés professionnels

Productivité accrue,pérennisation de l’entreprise, fidélisation des
salariés et instauration d’un esprit d’équipe sur le long terme…
L’hyper-connectivité semble pleine de promesse pour les entreprises de tous
secteurs confondus. Un immense champ du possible s’ouvre grâce à ces nouveaux
objets connectéset aux outils issus d’internet. De nouveaux liens économiques
se tissent aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux et aux plateformes de mise en
relation entre les entreprises de tous pays et de tous continents. Selon
l’étude de The Economist Intelligence Unit, 60% des dirigeants interrogés
affirment même quemanquer la transition de l’hyper-connectivité peut causer des
défaillances au sein de l’entreprise.

2. Projet libertaire ou liberticide ?

Parler de connectivité au sein de l’entreprise, c’est plus généralement
penser le rapport de l’humain à l’objet et se demander si l’outil utilisé est
une source de liberté ou d’asservissement. Parler d’hyper-connectivité c’est
déjà pointer du doigt un dysfonctionnement, un excès dans les pratiques de
certaines entreprises. S’il y a quelques années,un cadre ou un dirigeant
d’entreprise pouvait instaurer une limite nette entre sa vie privée et sa vie
publique, aujourd’hui, des outils comme les smartphones, les ordinateurs
portables et autres tablettes lui imposent un état de connexion permanente, et
le rendent apte à répondre à des situations professionnelles lors de ses
vacances ou de ses jours de repos.

Indéniablement, l’hyper-connectivité est aujourd’hui un élément central
dans l’activité d’une entreprise. Rater ce tournant de la connectivité, du
digital et du numérique, c’est s’amputer d’une possibilité majeure de relais de
croissance supplémentaires ou d’une visibilité accrue auprès des clients… Il
faut néanmoins savoir utiliser les nouvelles technologies sans excès afin
d’éviter toute dépendance qui risquerait de compromettre la liberté d’agir, de
décider et d’entreprendre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page