CréerLes qualités de l'entrepreneurPersonnel

Comment se relever après l’échec de son entreprise ?

Dans une logique entrepreneuriale très franco-française, l’échec semble inenvisageable pour un chef d’entreprise ou un cadre dirigeant. Tout échec est obligatoirement la conséquence d’une mauvaise prise de décision, d’une stratégie mal mise en œuvre ou d’une cible de clientèle  mal choisie. Souvent, on entend qu’un chef d’entreprise ayant échoué lors de la création d’une entreprise n’aura pas le dos assez solide pour retrouver le chemin du succès avec une autre idée fondatrice. Mais il est possible de se relever après l’échec de son entreprise ! Voici quelques solutions à mettre en œuvre.

L’échec, une réalité 

En 2018, les créations d’entreprises atteignent un nouveau record : 691 000 entreprises ont été créées en France, soit 17 % de plus qu’en 2017. 54.600 entreprises très exactement ont fait faillite en 2018. Ce chiffre fait froid dans le dos et, pour un analyste peu chevronné et surtout mal renseigné, il témoignerait d’une mauvaise gestion des entreprises, une mauvaise gestion répandue et générale. Mais loin de ces constats alarmistes et bien trop erronés, il est important de comprendre qu’à l’instar de ce qui se fait et se pense aux Etats-Unis, l’échec n’est en aucun cas un coup d’arrêt, il est une marche à franchir sur le chemin de la réussite. Quelles sont les clés pour se relever après un échec  ? Quelles sont les solutions pour mettre le manque de réussite derrière soi et repartir de l’avant plein d’optimisme et de motivation ?

Analyser les causes de son échec ?

Une étape bien trop souvent oubliée par les chefs d’entreprise ayant dû faire face à l’échec : chercher à identifier les causes de son manque de réussite. En effet, bien que des éléments externes à l’entreprise et son activité aient pu être à l’origine de l’échec, il est important de saisir et de bien comprendre pour quelles raison l’entreprise n’a pas pu se développer davantage et emprunter la voie de la pérennité. Une fois ce regard en arrière fait, il sera toujours beaucoup plus simple d’envisager le futur avec davantage de recul et d’idées sur les choses à faire et à ne pas faire. Il est pour cela important de faire appel à une personne extérieure, à un coach ou bien se tourner vers des associations qui voient dans l’échec le rebond et aussi lire les expériences des entrepreneurs qui ont connu des échecs ou encore lire les nombreuses biographies d’entrepreneurs success story qui sont emplies de conseils ou qui montrent comment certains entrepreneurs ont su se relever de leurs échecs.

Combler ses lacunes pour repartir de l’avant

Et si c’était seulement votre manque d’expérience qui était à l’origine de l’échec de votre entreprise ? Une formation, une acquisition d’expériences supplémentaires, la prise de cours réguliers sur des points clés de votre activité future, tout cela peut grandement aider un entrepreneur à relever la tête après un échec. Comme un sportif s’étant blessé à cause d’un manque de préparation, il vous sera nécessaire de retourner à l’entraînement pour revenir plus fort que jamais. On pense là bien évidemment à Xavier Niel, le fondateur de Free aujourd’hui bien connu qui n’est devenu le chef d’entreprise exemplaire aujourd’hui qu’à la suite de multiples échecs passés.

Tout faire pour que votre projet futur soit le plus solide possible

Dernier point essentiel pour vous aider à vous relever après un échec : si l’envie est encore en vous de créer une autre entreprise, pensez à tout mettre en œuvre pour que votre projet soit le plus solide possible. Vous connaissez les erreurs que vous avez faites, vous savez pourquoi, à vous de combler ces lacunes et tout faire pour qu’enfin, la réussite s’offre à vous. Et la première chose à faire est de ne pas accuser l’extérieur mais d e se remettre en question.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page