GérerGestionGestion du temps et du stress

10 obstacles à la productivité

Il n’est pas rare d’avoir l’impression après une journée de travail d’avoir l’impression de n’avoir pas fait grand-chose et d’avoir gaspillé votre temps et votre énergie. Combien de fois avez-vous eu l’impression de passer plusieurs jours successifs sans rien faire ? Avez-vous l’impression d’être dans un cercle vicieux de procrastination ? C’est le moment d’identifier et corriger les comportements qui nuisent à la productivité dans votre entreprise.

Le célèbre site de recherche d’emploi CareerBuilder a récemment réalisé une enquête sur 2 175 responsables des ressources humaines et employeurs. Zoom sur les 10 principaux obstacles qui nuisent à la productivité, mis en lumière par ce sondage.

Les portables et leurs kyrielles de distractions

Plus de la moitié des personnes interrogées, soit 52 %, affirment que l’utilisation du téléphone portable et l’échange des SMS est le premier facteur qui nuit à leur productivité en entreprise. Le fait de laisser son travail pour répondre à plusieurs SMS dans la journée paraît un véritable frein à l’atteinte des objectifs personnels et ceux de l’entreprise.

Le surf sur internet à portée de clics

Environ 44 % des patrons interrogés déclarent que la navigation sur le web empiète sur la productivité de leurs employés. Cet état de choses est bien normal, car lorsqu’on est en permanence connecté sur internet, on a tendance à télécharger des fichiers, à visualiser des vidéos sur YouTube, à rechercher des informations de dernières minutes ou lire des articles sur des blogs.

Les ragots délétères

Les ragots et discussions sans aucun rapport avec le travail occupent la troisième place de ce sondage, avec un taux de 37 %. Donc plus d’un tiers des personnes questionnées estime que le commérage ralentit la bonne marche du travail au sein des entreprises.

Les réseaux sociaux, un appel à se distraire

Près de 36 % des employeurs insistent sur le fait que l’utilisation des réseaux sociaux aux heures de travail impacte négativement la productivité des employés. Depuis l’avènement des smartphones, des tablettes et des applications mobiles, très peu de travailleurs parviennent à résister à l’envie de commenter une photo sur Facebook, de twitter ou de partager une information sur WhatsApp.

L’invasion des courriels électroniques 

À l’ère du numérique, la communication avec les clients et les échanges d’informations professionnels se font via les e-mails. 31 % des employeurs pensent que leurs collaborateurs sont distraits par l’envoi et la réception des e-mails.

Les bavardages liés à la procrastination

27 % avance que leurs collaborateurs sont moins productifs lorsqu’ils s’arrêtent pour jaser. Dans un environnement où plusieurs personnes de divers horizons se réunissent pour travailler, il a toujours des petits groupes qui se forment pour médire des autres.

L’infobésité des réunions

Cela peut paraître absurde, mais selon 26 % des interrogés, les réunions représentent un facteur qui freine la productivité des travailleurs. Généralement, les réunions durent plus de temps qu’il n’en faut. Le retard et les débats inutiles occupent la majorité du temps consacré aux réunions.

Les pauses collation et cigarette

Fumer une cigarette au balcon ou acheter un yaourt au coin de la rue peut prendre 15 à 30 minutes. Pour 27 % des employeurs interrogés, les travailleurs ne sont pas productifs lorsqu’ils s’arrêtent pour fumer une cigarette ou pour prendre une collation.

Les collègues sans-gêne

Un travailleur qui reçoit ses appels sur haut-parleur perturbe indirectement ses collègues. Si ce comportement se répète, il risque de déconcentrer les autres au point de les rendre moins productifs. 17 % pensent que c’est un facteur à prendre en compte.

Le fait de s’isoler

Lorsque le travailleur est isolé dans un bureau, il a tendance à laisser ses tâches au profit de ses activités favorites (jeux sur ordinateur ou sur smartphone, films, musique, journaux…). Ce sondage a révélé que 10 % des patrons estiment que le fait de travailler dans un bureau isolé nuit aussi à la productivité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer