Assurance des personnesGérerManagement

Bien choisir sa mutuelle santé lorsqu’on est indépendant

Depuis le 1er janvier 2016, les
salariés peuvent bénéficier d’une mutuelle d’entreprise avec la loi ANI. Mais
en ce qui concerne les indépendants, ces derniers ont la possibilité de
souscrire une complémentaire santé individuelle à leur propre compte : la
mutuelle TNS (Travailleurs Non Salariés). Et pour faire le bon choix, quelques
critères sont à respecter afin d’éviter les mauvaises surprises…

· Utiliser un comparateur en ligne

Pour commencer, LA bonne pratique qui peut vous permettre de gagner du
temps demeure d’utiliser des comparateurs de mutuelle spécialisés pour les
travailleurs indépendants tels que Hyperassur
ou un courtier. Ils vous permettront d’éviter la tâche fastidieuse de vous
rendre sur chaque site d’assureurs. Et au vu de leur nombre, l’utilisation de
ce type de moyen performant présente un avantage considérable. Une fois vos
critères déterminés, les comparateurs de mutuelle génèrent alors rapidement un
tableau synthétique regroupant divers résultats. Parmi eux, on trouve souvent
répertoriées les prestations les plus complètes ou encore les moins onéreuses.

· L’équilibre tarifs et remboursements

Afin que votre mutuelle TNS (Travailleur Non Salarié) devienne un
véritable atout pour vous et votre activité, le tarif ne doit pas
nécessairement être la seule donnée à considérer. Le type de soins pris en
charge ou encore le niveau de remboursement constitue également un point
essentiel dans la sélection d’une mutuelle santé. Même si ce n’est pas à
prendre pour argent comptant, en règle générale, plus le tarif est élevé, plus
la protection se révèle efficace. Et bien que la réglementation n’impose que
des minimas et des plafonds, les possibilités s’avèrent nombreuses et méritent
d’y prêter une attention toute particulière. Par exemple, le seuil de
remboursement fait partie des éléments à considérer.

· Bien connaître l’offre

Une fois votre complémentaire santé sélectionnée, il peut s’avérer utile
de lister par écrit les raisons de votre choix en fonction de vos critères
essentiels. Sans faire une liste exhaustive de l’ensemble des éléments,
retranscrire ceux dits principaux tels que le remboursement des médecins spécialistes
et leurs délais, les frais, le développement du tiers-payant ou le réseau de
soins vous permettra de confirmer ou d’infirmer votre sélection. Notez que
l’ophtalmologie, le remboursement dentaire et l’assurance hospitalisation
constituent souvent des critères importants auxquels on ne pense pas toujours.

· Les conditions de remboursement

Le niveau de remboursement n’est pas le même suivant les assurances. La
manière de s’exprimer non plus. Certains parleront en pourcentage du plafond de
la Sécurité sociale en l’incluant (exemple : 200 %) alors que d’autres
proposeront des remboursements forfaitaires (exemple : 100 €). Si la base
est faible, un remboursement en pourcentage pourrait donc se révéler une
mauvaise opération. 

Vous renseigner également sur les mutuelles santé qui proposent le tiers
payant se place comme une option à ne pas sous-estimer. Vous pourrez ainsi vous
voir dispenser d’avancer le montant en cas de consultation ou d’achat de
médicaments.

Les délais de carence et de remboursement demeurent également une donnée
à prendre en considération. Certains contrats prévoient en effet un délai de
carence, autrement dit, une période de temps pendant laquelle vous ne pourrez
pas prétendre à toutes les prestations comme le remboursement de certaines
prothèses dentaires.

· La concurrence comme solution

Comme lorsque vous négociez avec votre banque, n’oubliez pas que la
concurrence représente souvent une opportunité pour négocier aux meilleurs
tarifs les meilleurs niveaux de remboursements. L’utilisation des comparateurs
de mutuelle représente, en ce sens, un gain de temps pour vous-même en ne vous
contraignant pas à comparer chacune des données existantes. À ce stade, vous
pouvez également faire appel à un courtier ou un agent d’assurances qui vous aidera
à trouver la meilleure offre.

· Le contrat responsable, un label de sécurité

Le contrat responsable est une obligation dans le domaine des
complémentaires santé en France. Il est ainsi important de vérifier que le
contrat de votre choix comporte bien ce label car votre mutuelle santé devra
vous proposer les prestations rendues obligatoires. Le but d’un contrat
responsable est d’assurer au moins une protection de base à chaque assuré sans
pour autant le déresponsabiliser. En d’autres termes, certaines prestations
resteront à sa charge. Ces mutuelles sont encadrées plus strictement que les
autres par la réglementation et acceptent de se conformer à un « panier de
soins ». Ce dernier, défini par les autorités publiques, inclut des minimums
et/ou des maximums de remboursement pour être en conformité avec la loi.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page