Actualité

Auto-entrepreneur, et l’accompagnement dans tout ça ?

Le 6 février dernier, la France a fêté son millionième auto-entrepreneur, trois ans seulement après la création de ce statut.

Le régime dynamise la création d’entreprise en France et représente plus de la moitié des créations d’entreprises. Pourtant, bon nombre d’entrepreneurs révèlent leurs difficultés à gérer tous les pans de leur activité. Résultat : on compte 370 000 résiliations et seuls 50 % des auto-entrepreneurs sont considérés comme actifs et dégageant un chiffre d’affaires. 

La solitude et le manque d’accompagnement

Le statut d’auto-entrepreneur offre une grande liberté. Pourtant, de l’autonomie à la solitude, il n’y a qu’un pas ! Bon nombre d’entrepreneurs se trouvent démunis face à la gestion d’entreprise, comptable, administrative et commerciale, faute d’informations suffisantes et d’outils adaptés. C’est d’ailleurs le cas de 60 % d’auto-entrepreneurs, qui souhaitent un véritable accompagnement dans leur démarche, et près d’1/4 avouent sans difficulté qu’ils auraient besoin d’accompagnement pour la gestion commerciale. Beaucoup font le même constat : on démarre une activité, on pense chiffre d’affaires et beaucoup de choses sont mises de côté, comme la comptabilité, la gestion commerciale et les outils dédiés à son suivi. Le manque est décelé, il est temps de le combler.

La proposition

L’accompagnement et la formation restent les priorités et le besoin quotidien de beaucoup d’auto-entreprises et chaque acteur travaillant auprès des auto-entrepreneurs a un DEVOIR d’accompagnement pour permettre à chacun de bien négocier le tremplin qui conduit du statut d’auto-entrepreneur aux autres lorsque l’entreprise est enfin rentable.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer