CréerLes qualités de l'entrepreneurPersonnel

Quelles sont les armes secrètes du dirigeant ?

Nombreux sont ceux qui se demandent quels sont les
ingrédients de la recette du succès entrepreneurial. Les dirigeants, soumis à
une charge de travail considérable, doivent répondre aux besoins des clients,
s’adapter aux évolutions du marché, ne pas flancher sous le poids des
responsabilités, tout en générant un chiffre d’affaires suffisant. Mais, alors,
comment font-ils ? Le bruit court que ces derniers posséderaient des armes
secrètes…

Plusieurs masques à
leur actif

Un bon dirigeant possède plusieurs cordes à son arc. Le métier
d’entrepreneur entre difficilement dans une case et correspond plutôt à plusieurs
postes, que le créateur doit s’efforcer de concilier, s’il souhaite mener son
projet à bien. Contrairement à un salarié, l’entrepreneur ne signe pas de
contrat définissant, au préalable, ses futures missions. Ces dernières évoluent
souvent au fil du temps et en fonction de l’évolution de l’entreprise. Les
qualités d’un négociateur, d’un manager, d’un expert en communication ou encore
d’un comptable sont, bien souvent, requises. Cette faculté d’adaptation se
révèle être l’une des armes les plus utiles au créateur d’entreprise.

Une « mentalité
d’épicier »

Vous vous dites que vous n’êtes pas au centime près ? Et
bien, détrompez-vous ! Ces centimes, multipliés par le nombre de ventes,
peuvent constituer une somme considérable sur le long terme et permettre
d’investir dans de nouvelles innovations, par exemple. «  Ayez une mentalité d’épicier : j’achète un, je
vends deux. Il ne faut pas perdre un centime. On peut l’oublier, mais le but de
l’entrepreneur c’est chaque jour de faire gagner de l’argent à sa société
 »,
rappelle Stéphanie Pélaprat, fondatrice de Restopolitan. Chaque vente compte,
tout comme chaque client, alors, tâchez de les préserver !

Des mousquetons pour
franchir les montagnes

Devenir entrepreneur permet d’acquérir une certaine liberté
ainsi qu’une forme d’indépendance. D’un autre côté, le revers de la médaille est
bel et bien présent : les risques liés à la création d’une entreprise
demeurent nombreux et les obstacles font partie du parcours entrepreneurial. Le
bon dirigeant ne démarre jamais l’aventure sans être munis de ses mousquetons, qui
lui permettent de gravir chaque difficulté. En clair, il ne baisse jamais les
bras et préserve sa capacité à rebondir en cas d’échec. Les entrepreneurs
savent que le poids de leur entreprise repose sur leurs épaules et n’ont
d’autre choix que d’en assumer pleinement les responsabilités.

Une armure faite de
passion

Entreprendre représente une chance, celle de pouvoir choisir
un secteur que l’on aime en créant sa propre entreprise. Cette chance a
d’ailleurs tendance à devenir le moteur de vos ambitions. La charge de travail
considérable et les lourdes responsabilités qui accompagnent le poste de
dirigeant peuvent se révéler très difficiles à assumer. Pour éviter cela, la
passion et l’envie se doivent d’être au rendez-vous. « Se lancer dans un business qu’on aime, avec
des valeurs qu’on partage profondément. Créer et diriger une entreprise
représentent tellement de problèmes, que si on n’a pas une raison profonde de
faire ça, cela devient très difficile
 », explique Philippe Coléon, fondateur
de Shiva. Soyez ainsi passionné par ce que vous faites !

 

Le pouvoir d’anticipation

Une bonne idée peut, certes, vous permettre de vous lancer mais
ne suffit pas à faire perdurer une entreprise sur le long terme. Les besoins
des clients ainsi que ceux du marché demeurent en constante évolution, ce qui nécessite
certaines qualités d’adaptation et une capacité à établir des prévisions pour
l’avenir. Un entrepreneur a pour face cachée celle d’un visionnaire, qui pense
constamment aux possibilités de développement de son entreprise pour la
maintenir sur la voie du succès. Un esprit créatif reste de rigueur pour faire
émerger des concepts innovants ainsi que des améliorations.

Des nerfs en acier

Le stress, la pression, l’énervement… Autant de sensations
fréquentes dans la vie d’un entrepreneur. Le rythme de travail effréné et les
lourdes responsabilités qui pèsent sur le poste du dirigeant s’avèrent souvent
compliqués à maîtriser. Il doit donc s’armer de patience et apprendre à préserver
son calme en toutes circonstances, s’il souhaite garder le contrôle de la situation.
Pour y parvenir, il doit développer des nerfs en acier, que rien ne peut ébranler.
Si certains possèdent une maîtrise de soi innée, d’autres l’acquièrent avec de
la pratique et de l’expérience. Le vrai challenge réside dans le fait de savoir
maîtriser son discours intérieur afin de maintenir les pensées positives et ne
pas succomber à chacune de ses émotions.

Des soldats hors du
commun

Fonder une entreprise et l’intégrer sur le marché revient
parfois à pénétrer dans un vrai champ de bataille. Il devient alors plus que nécessaire
de constituer une équipe de soldats compétents, qui partageront votre envie de
réussir. Se lancer à plusieurs est une bonne idée conseillée par de nombreux
entrepreneurs mais le choix de ses salariés reste tout aussi important. Le bon dirigeant
le sait, il faut s’accompagner de personnes qui possèdent une forte motivation
ainsi que l’envie d’évoluer dans son entreprise. « Savoir s’entourer. Il s’agit d’une qualité très forte de
l’entrepreneur. Si vous ne savez pas vous entourer, vous n’irez pas très loin.
Même avec la meilleure idée du monde, si vous n’avez pas l’équipe pour la
mettre en œuvre, ce n’est pas possible
»conseille
Fanny Moizant, cofondatrice de Vestiaire Collective.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page