Actualité

Le Facebook des places de parking !

Cyril Hersch et Olivier Gosse-Gardet développent une solution qui vous permettra de ne plus tourner 3 heures avant de trouver une place pour vous garer. Une vraie petite révolution !

l existe des applications qui indiquent les places qui se libèrent à proximité, mais impossible d’arriver à temps pour s’y garer… « Il existe une myriade de solutions qui facilitent le trajet en voiture, mais rien du tout pour aider l’automobiliste à se garer. Le stationnement en est encore à l’âge de pierre ! » explique Cyril Hersch, le fondateur d’Apila. Le constat est simple : à Paris, à un instant T, le taux de places vacantes pour se garer est seulement de 2 %.

Et, lorsqu’elles se libèrent, ces places sont de nouveau occupées en moins d’une minute. L’entrepreneur a donc eu l’idée de créer une solution grâce à laquelle les utilisateurs s’échangent les places disponibles. En gros, lorsqu’un utilisateur souhaite se garer, il se met en contact avec quelqu’un qui libère sa place à proximité.

Ce dernier reste garé le temps que l’autre utilisateur arrive afin d’être sûr que la place restera vacante.

La transaction est gratuite et basée sur le système du donnant-donnant.

Cette nouvelle solution représente peut-être la seule voie de réponse à un problème qui engendre beaucoup de stress chez les automobilistes, certes, mais également des dégâts sur l’environnement : tous les mois, chaque automobiliste urbain dépense 20 euros d’essence et émet près de 18 kilos de gaz d’échappement en cherchant une place pour se garer ! S’appuyer sur l’entraide pour faciliter la vie des automobilistes urbains, il fallait y penser !

Et l’idée semble coller parfaitement à l’air de temps : à New York aussi bien qu’en Israël ou en Grèce, des concepts similaires ont vu le jour ces derniers mois. Point commun à toutes ces nouvelles entreprises : toutes ont gagné des grands prix de startups, tout comme Apila qui a été primée par Renault. Le constructeur a d’ailleurs signé un partenariat avec la jeune entreprise pour intégrer sa solution sur des tablettes qui seront mises à disposition dans ses futurs véhicules. Cette nouvelle solution pourrait bien demain être d’ailleurs intégrée à la plupart des véhicules urbains. Apila (traduire par « à l’aide » en langue cherokee !) et révolutionnera peut-être notre façon de nous garer, au même titre que l’arrivée du GPS avait bouleversé notre manière de circuler.

L’arrivée de cette solution sur le marché représente sûrement une voie de fluidification du trafic dans les grandes villes. La recherche de places de stationnement contribue en effet à hauteur de 30 % à la congestion urbaine ! Il y a des chances que cette startup tienne entre les mains LA solution pour permettre aux conducteurs urbains d’éviter de galérer pendant des heures ! l

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page