Start-Up

L’entrepreneure passionnée de vin et de voyage, interview de Pauline Boutroy

Après des études en commerce international à Lyon, Pauline Boutroy devient consultante spécialisée dans les systèmes d’information, fonction qu’elle occupe toujours aujourd’hui.

En parallèle, elle décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale dans le domaine du vin. « Je suis issue d’une famille de viticulteur et je suis viticultrice moi-même » précise-t-elle. « Je souhaitais développer une partie conseil en créant des offres sur-mesure par rapport aux budgets des entreprises, tout en proposant des produits de qualité ». Experte dans le champagne par transmission familiale, elle souhaite aller plus loin et s’étend à toutes les sortes de vin de France. « Pour cela, je me suis rendu dans les salons spécialisés » explique Pauline.

La volonté d’entreprendre tient de sa personnalité. Indépendante et éprise de liberté, la jeune entrepreneure décide, dès l’âge de 19 ans, de partir seule avec un sac à dos découvrir le Mexique pendant deux mois. En véritable passionnée, Pauline Boutroy se nourrit des rencontres qu’elle accumule au fil de ses voyages. La jeune femme se lie progressivement d’amitié avec de nombreux entrepreneurs et chefs d’entreprise.

Elle franchit le cap de l’entrepreneuriat en 2012. « Je souhaitais allier mes différentes connaissances dans la logistique et la distribution ainsi que ma passion pour le vin ». Fort de cette envie, Pauline s’associe alors dans le but de créer une cave dans le sud de la France ainsi qu’une société d’export orientée vers les marchés chinois et russe. Tout semblait bien parti, mais rapidement, des divergences quant à l’orientation que prend l’entreprise et la façon dont celle-ci est gérée surviennent. Cette association malheureuse lui fait prendre conscience qu’il demeure plus important de vouloir accomplir ses rêves plutôt que de rester le nez dans le guidon. Elle décide d’arrêter et de recommencer seule en repartant de zéro.

C’est à ce moment là que lui vient l’idée de se positionner dans le domaine du conseil. En septembre dernier, elle crée deux activités qu’elle exerce distinctement. La première, intitulée Wine Business Export, reste spécialisée dans l’exportation de vin. La seconde s’oriente plutôt vers son cœur de métier, qui demeure le conseil et la sélection.

C’est lors d’un séjour à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, que la jeune femme confirme son intérêt pour prospecter l’Afrique de l’Ouest. à travers sa société d’export, elle avait déjà réfléchi à des partenariats sur ce continent. « J’ai rencontré un groupe de dégustateur de vins français qui m’expliquait que c’était ici, en Afrique, que se dessinait l’avenir de ce produit » se souvient Pauline.

L’entrepreneure ne souhaite pas pour autant abandonner le marché français. Elle compte sur sa deuxième entreprise pour développer l’activité de conseil en travaillant dans le milieu événementiel. Elle espère, d’ici un an, lancer son business vers l’Afrique, mais également travailler avec des traiteurs et des comités d’entreprise pour des grands événements sur le territoire français.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page