CréerFinancementLe B.A. BA du financement

Financement participatif : la solution d’investissement pour PME !

Vous cherchez un financement autre que bancaire pour un projet ? Découvrez en quoi le financement participatif est la solution idéale pour votre PME.

Le financement participatif adapté pour les PME

Depuis quelques années, il est possible de solliciter des fonds auprès d’un large public afin de financer un projet. Il s’agit du financement participatif, un système en plein développement, notamment grâce à internet. Mais plus particulièrement, en quoi consiste le financement participatif d’entreprise et que peut-il apporter à une PME? 

Comment fonctionne le financement participatif ?

Ce mode financement est encore appelée crowdfunding et signifie littéralement « financement par la foule ». Il permet de mettre en relation, des porteurs de projets (particuliers, entreprises ou associations) qui ne disposent pas des fonds nécessaires pour la mise en œuvre de leur projet de création, reprise ou de développement d’activité, avec des financeurs qui agissent soit dans une démarche philanthropique soit pour en tirer un profit. 

Ces porteurs de projets font généralement recours au financement participatif parce qu’ils sont dans une situation où ils ne veulent ou ne peuvent pas faire appel à un établissement bancaire, ou ils recherchent une solution complémentaire à d’autres pour boucler leur plan de financement. Certains souhaitent simplement tester leur projet auprès du marché en se constituant une communauté de clients ou d’utilisateurs potentiels.

Les levées de fonds se font exclusivement sur des plateformes web réglementées par la loi. Ces dernières offrent la possibilité aux particuliers de diversifier leurs épargnes en investissant sur des projets, moyennant une rentabilité plus importante que les épargnes traditionnelles proposées par les banques. Mais il faut préciser que le financement participatif ne remplace pas les solutions classiques de souscription et d’investissements. Le financement participatif d’entreprise sert à diversifier l’épargne et les placements rentables.

Quelle forme de financement participatif pour sa PME ?

Le crowdfunding existe sous plusieurs formes. Faire recours à l’une d’elles pour financer le projet de sa PME dépend des objectifs que l’on veut atteindre.

Le Reward Crowdfunding

Il prend la forme de dons. Il peut s’agir de dons sans contrepartie (récompense), de dons avec une contrepartie symbolique ou encore de pré-ventes ou pré-commandes du produit ou service pour lequel la campagne de financement a été lancée. Ce type de financement participatif est idéal pour tester l’accueil du public vis-à-vis du produit ou du service, objet de la collecte. 

Le Crowdlending

Il s’agit d’une participation sous la forme de prêts. Ceux-ci peuvent être sans intérêt, avec intérêts, en minibons, ou encore sans caution ni garantie de la part du bénéficiaire. Le crowdlending permet en général de financer des dépenses non prises en compte par les banques telles que le besoin de liquidité. Le prêt consenti aura une durée maximale de 7 ans. Il peut être rémunéré ou non.

Le Crowdequity

Ici, le financement participatif est une contribution au capital de l’entreprise. L’investissement peut être en capital (dividendes ou plus-values), en obligations (intérêts) ou en royalties (commissions sur le chiffre d’affaires).

Ce type de financement participatif d’entreprise ou crowdfunding est particulièrement utilisé pour financer un projet, ou peu prisé par les investisseurs traditionnels. Dans certains cas, la prise de participation ouvre droit à un avantage fiscal pour les investisseurs (plus d’informations sur Gataka).

Quel est l’intérêt du financement participatif pour les PME ?

Le financement participatif joue une grande partition dans l’innovation et l’entreprenariat, en l’occurrence à travers l’investissement. En effet, ces dernières années, de plus en plus de startups, TPE et PME voient le jour, et elles manquent pour la plupart de fonds pour développer leur projet. Et lorsque ces entrepreneurs se tournent vers les banques, celles-ci se refusent de financer leur création d’entreprise, souvent en raison du doute sur la rentabilité du projet.

Ainsi, les plateformes spécialisées dans l’investissement en capital (crowdequity) de startups ou petites entreprises se positionnent afin de permettre à ces jeunes sociétés de trouver les investissements nécessaires à leur développement. Grâce au financement participatif, ces entreprises arrivent donc à financer leur projet en se passant des banques et surtout dans des délais relativement courts. Il leur permet également de fédérer et de se faire entourer pour accompagner leur projet, ce qui est idéal pour des associations ou jeunes créateurs d’entreprises. 

Il apparaît avec évidence que le crowdfunding ou financement participatif d’entreprise ne s’appuie pas uniquement sur le critère de recherche du profit comme le ferait une banque, elle peut être totalement philanthropique. Il s’agit ici d’une relation inédite de personne physique à personne physique, d’où cette désintermédiation avec les banques et acteurs classique de financement.

Aussi, le financement participatif permet indirectement de réaliser une étude de marché. Les donateurs ou prêteurs peuvent en effet, donner leur opinion sur le projet. Si la campagne de collecte de fonds n’aboutit pas, cela est un indicateur qu’il va falloir prendre en compte pour en rechercher les raisons aux fins d’en tirer des leçons. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer