BusinessCréerPar les nouvelles tendances

Ces entreprises nées de la BioTech

Dans le monde, la France fait partie des pays les plus réputés en matière de recherche médicale. Malgré les apparences, cette dernière ne se fait pas seulement au sein des instituts publics financés par l’État. De nombreuses entreprises françaises conçoivent des médicaments, des vaccins et des outils pour prévenir ou faciliter la vie avec des maladies graves. Très florissant, ce domaine, appelé BioTech, s’étend partout sur le Globe. Voici quelques exemples d’entreprises lancées dans ce secteur qui gagnerait à se faire connaître.

DBV Technologies

Créée en 2002, cette entreprise issue de la BioTech s’est tournée vers des solution médicales destinées à lutter contre les allergies alimentaires. L’entreprise, désormais cotée en bourse, a réussi à lever 140 millions d’euros au mois de mars dernier. Et DBV Technologies n’en est pas à son premier tour de table. Sur les six dernières années, elle a pu obtenir, au total, 525 millions d’euros. Ce montant exorbitant s’explique par des coûts très élevés dans la recherche ainsi que par une volonté de s’étendre à l’international. Ayant développé un patch contre l’allergie à l’arachide (classée comme l’une des allergies les plus graves, elle peut entraîner la mort par choc anaphylactique, ndlr), la start-up française semble se développer sous les meilleurs hospices.

OSE Immunotherapeutics

Cette entreprise française spécialisée dans la recherche oncologique (l’étude des cancers, ndlr) tente de concevoir des traitements pour répondre aux défaillances auto-immunes et aux transplantations. En 2017, l’entreprise enregistrait un chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros. Elle se base d’ailleurs comme l’une des BioTech les plus influentes dans le domaine de l’immuno-oncologie. Travaillant avec des sociétés et des laboratoires du monde entier, son ambition consiste à ce que chacun puisse « réguler ou activer ses cellules » pour faire face au cancer. Recherchant des solutions pour des maladies graves comme le cancer du poumon, elle devrait connaître un succès fulgurant, si les essais s’avèrent concluants.

GenSight Biologics

Cette entreprise française créée en 2012 a pour objectif de lutter de manière médicale contre la cécité. Elle conçoit, développe et commercialise des produits pour guérir des personnes atteintes par des maladies dégénératives de l’œil. Contrairement à la plupart des traitements, cette entreprise propose des thérapies qui se focalisent directement sur les gènes des patients pour les modifier afin de traiter leur pathologie. Grâce à des résultats, pour le moment concluants, elle arrive à convaincre les investisseurs. Cotée en bourse depuis 2016, elle a levé 22,5 millions d’euros en juin 2017 auprès d’investisseurs américains et européens.

Genfit

Existant depuis 1999, Genfit est une société biopharmaceutique engagée dans la recherche de solutions contre les maladies métaboliques et inflammatoires touchant les sphères hépatique et hépato-billaire. Cette entreprise a dernièrement fait parler d’elle grâce à un possible traitement contre la NASH (Stéatohépatite non-alcoolique), autrement appelée maladie du soda. Ce fléau mondial qui atteint le foie à cause d’une consommation excessive de produits gras et de soda, peut se transformer en un début de cirrhose du foie. Commençant à se répandre, Genfit pourrait bien répondre à une demande relativement forte avec son traitement « Elafibranor ». L’entreprise a donc un développement mondial depuis plusieurs années et devrait pouvoir s’étendre massivement grâce à ses avancements. Avec cette annonce, Genfit a par ailleurs vu son action grimper en
bourse.

Valneva

Cette entreprise spécialisée dans le développement, la recherche et la commercialisation de vaccins innovants a été créée en 2013.
Elle possède deux produits à son actif : un vaccin contre l’encéphalite japonaise et un autre contre le choléra. Dernièrement, elle a annoncé avoir un vaccin candidat contre la maladie de Lyme. Une maladie infectieuse pouvant être attrapée facilement par la morsure prolongée d’une tique. Les vaccins restent un marché très peu porteur étant relativement controversé, Valneva se démarque par sa volonté d’enrayer les maladies infectieuses du voyageur. Cotée en bourse depuis l’année de sa création, l’entreprise a réussi un exploit relativement rare. Étant la seule à vouloir proposer un vaccin contre la maladie de Lyme, selon les résultats, elle pourrait bien connaître, elle aussi, un franc succès.

La recherche médicale étant l’une de leurs priorités, les entreprises de la BioTech avancent tapis dans l’ombre. Bien qu’elles restent peu connues du grand public, ces sociétés se démarquent peu à peu dans le paysage des start-up.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page