CréerCréer son entreprise ou non ?Personnel

Huit bonnes raisons de rester salarié

« Les entrepreneurs sont fous », « Créer une
entreprise c’est prendre trop de risques », des idées largement rependues
dans l’Hexagone et qui poussent de nombreuses personnes à ne pas quitter leur
poste de salarié pour celui d’entrepreneur. Un choix qui peut paraître
judicieux sous certains angles ! Voici huit bonnes raisons qui confortent cette
prise de parti. 

1 – Une charge de responsabilité raisonnable

En tant que salarié, vous occupez un poste précis et vous
connaissez vos tâches et missions de la journée. Vous mettez vos compétences
aux services de ces dernières et uniquement celles-ci. Le poste de dirigeant et
ses différentes casquettes (négociateur, manager, expert marketing,
comptable…) ne vous concernent pas vraiment et tant mieux ! Vous portez
seulement la responsabilité de votre travail et pas celles des autres. Vous
pouvez également rester autonome, tout en comptant sur l’aide et l’appui de
votre supérieur hiérarchique en cas de difficulté. Vous ne prenez pas les
grandes décisions pour votre boîte et, forcément, vous n’êtes pas responsable d’un
éventuel échec. 

2 – De vrais moments de repos

Si les vacances régulières et les week-ends demeurent
capitaux à votre bien-être, restez salarié ! Un entrepreneur n’a, surtout dans
les premières années, pas la possibilité de partir en vacances. Et lorsque vous
partez dans un endroit paradisiaque, entouré de votre famille et de vos amis,
vous arrivez à vous déconnecter complètement de votre sphère professionnelle :
un avantage possible seulement lorsque l’on est salarié. Un dirigeant doit
rester disponible à tout moment en cas d’urgences car il reste la personne
référente. Les cinq semaines de vacances par an voire plus restent possibles et
constituent un droit pour un salarié, profitez-en !

3 – Des horaires souvent connus à l’avance

En tant que salarié, vous savez généralement à quelle heure
vous commencez et à laquelle vous finirez votre journée ! À quelques exceptions
près, les heures supplémentaires quotidiennes ne font pas parties de votre mode
de travail et cela vous plaît ! Lorsque vous voyez la fin de journée arriver,
vous claquez la porte du bureau en lui disant à demain, et en vous apprêtant à
aller boire un verre pour finir la soirée devant un bon feuilleton ! L’entrepreneur,
quant à lui, ne compte ni les heures de bureau, ni celles qu’il ramène à la
maison et qu’il continuera d’effectuer jusqu’à bien tard dans la soirée pour,
finalement, se lever aux aurores. Si vous tenez à préserver un tant soit peu
votre vie sociale et votre sommeil par la même occasion, ne tentez pas
l’aventure.

4 – La sécurité de l’emploi

L’une des raisons les plus convaincantes pour les salariés
de ne pas quitter leur poste reste la sécurité que ce dernier leur apporte: la
sécurité sociale, la mutuelle, les droits au chômage, aux congés payés… Un
ensemble d’éléments qui rassurent les employés. Vous tombez malade et pouvez
compter sur quelques jours de repos pour vous remettre, un dirigeant, lui,
continu de travailler même dans ce type de situation pour ne pas accumuler un
retard trop conséquent. Si l’entreprise fait faillite, vous perdez, certes,
votre emploi mais lorsque l’on est dirigeant, c’est tout un projet de vie qui
s’envole…

5 – Des collègues sur qui se reposer

Vous et vos collègues demeurez sur un même pied d’égalité et
occupez une situation assez semblable au sein de l’entreprise, malgré la
différence des postes. Vous n’avez donc aucune crainte concernant le fait de
vous confier à eux, ils deviennent parfois même des amis et peuvent se révéler
être un soutien de taille, tant professionnellement que dans votre vie privée.
Si vous créez votre entreprise, l’entente avec vos salariés, peut être aussi
bonne, mais n’espérez pas vous confier à eux sur des problèmes concernant le
travail. Cela pourrait vite les inquiéter ou ils ne pourraient, tout simplement,
pas vous comprendre. 

6 – Un salaire équivalent à vos compétences

Si vous occupez un bon poste au sein d’une entreprise,
sachez que votre salaire est sûrement plus élevé qu’un entrepreneur, du moins
dans ses débuts. Lorsque l’on passe du statut de salarié à celui de créateur
d’entreprise, on voit son revenu considérablement diminué. Pour cause ? Les
nombreux remboursements, les paiements des salaires et des fournisseurs, tout
en devant générer un chiffre d’affaires suffisant pour vivre ! Rester salarié
vous permet de ne pas voir vos économies personnelles s’envoler mais, bien au
contraire, de les faire fructifier !

7 – Un stress moins important

Le stress professionnel touche de nombreux secteurs et peut
atteindre les salariés mais frappe avantage les entrepreneurs. Un rythme de vie
effréné attend le futur créateur d’entreprise : la gestion des salariés, des
associés, des clients, de l’évolution de l’entreprise, tout en préservant sa
vie personnelle demande une charge de travail considérable, qui amène parfois à
succomber à la pression et au stress. Plus de 20 % des chefs d’entreprise se
disent sujets au travail excessif et compulsif (selon une étude de Technologia,
ndlr). Le poste de salarié possède également des inconvénients mais le risque
de burn-out demeure moins élevé, du fait d’une charge de travail moins élevée.

8 – Garder les pieds sur terre

Tentez l’aventure entrepreneuriale, c’est connaître par
avance les chiffres : la majorité des nouvelles entreprises n’atteignent pas
leur sixième année d’existence. Soit moins d’une chance sur deux de réussir :
un constat qui vous conforte dans votre poste de salarié, où le risque de vous
retrouver au chômage reste bien moins élevé. Mais après tout, « à vaincre sans péril, on triomphe sans
gloire
 ». Si l’ensemble de ces raisons ne vous suffisent pas pour
conserver votre confort de vie salariale, c’est que l’appel de l’aventure
entrepreneuriale s’avère bien trop forte : n’attendez donc plus et lancez-vous !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page