Travailler chez soi : avantages et inconvénients

Travailler chez soi est devenu courant pour bon nombre de salariés et dirigeants depuis la crise sanitaire. Si certains en ont pris l’habitude et que le télétravail apparaissait comme attrayant au premier abord par son côté pratique et par la recherche d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, il n’est pas toujours viable pour notre quotidien …

Des économies pour les deux parties ?

Un des premiers avantages du travail à domicile se mesure en termes d’économies. Vous pouvez en effet soustraire tous les coûts liés au déplacement pour vous rendre à votre lieu de travail que vous preniez en charge par moitié. Cependant, de nombreuses dépenses restent parfois non remboursées comme les frais relatifs aux consommables (papiers, encre, électricité…) qui viennent contrebalancer celles-ci. A noter que les salariés n’ont plus besoin non plus d’investir dans une garde-robe « spécial travail », ce qui représente une économie et que certains se dispensent même de frais de garde d’enfants. C’est surtout pour l’entreprise qu’elles sont importantes puisque nombre d’entre elles ont réduit leur surface car elles fonctionnent par roulement ou ont tout simplement supprimé les locaux. Celles-ci ne se limitent pas au loyer puisque les économies sont partout (électricité, fontaine à eau, café, téléphone, internet, chauffage…). A noter, en revanche, que les entreprises ont souvent dû équiper les collaborateurs même si ces investissements devraient rapidement s’avérer rentables sur le temps. D’autres les coûts liés au trajet autrefois nécessaire pour que le salarié se rende sur son lieu de travail n’existe plus. Les chefs d’entreprise n’ont plus à se soucier de l’usage de la voiture, du carburant, des éventuels frais de péage, parking, et des coûts liés aux voitures de la société. Ou encore, notamment pour les Parisiens, des frais de votre pass Navigo ou des tickets permettant l’utilisation des transports en commun.

D’autres nombreux avantages du télétravail

Quand on travaille de chez soi, la notion de flexibilité prend tout son sens. La plupart des entreprises laissent leur salarié libre de constituer leur emploi du temps et ils peuvent ainsi choisir leurs horaires de travail. Rien ne les empêche de faire la grasse matinée ou de travailler assez tard dans la soirée ou en fin de semaine même si c’était déjà le cas de nombreuses personnes qui rapportaient du travail chez eux pour avancer dans des dossiers. Cette liberté d’organisation leur confère le droit d’aller chercher leurs enfants à la sortie d’école ou de s’accorder une pause, faire une sieste comme bon leur semble, selon leurs envies.

Le confort personnel est augmenté puisque vous pouvez également régler l’éclairage, vous mettre à l’aise en choisissant votre posture, être libre d’opter pour l’humeur qui vous correspond. Vous pouvez ainsi adapter votre environnement comme il vous convient le mieux pour être le plus productif possible mais aussi le plus satisfait. Vous pourriez même vous offrir le luxe de travailler à la campagne si cela n’est déjà le cas, vous gagnerez ainsi en qualité de vie !  Plus besoin de prévoir une marge pour arriver à l’heure au travail et perdre du temps à se préparer ou à se maquiller. Adopter le style pyjama n’est plus un mythe ! On note par ailleurs un avantage de proximité par rapport à la famille pour ceux qui ne vivent pas seuls. La commodité d’être chez vous, avec votre famille, vos enfants, est particulièrement réconfortante. Vous leur assurez de ce fait une présence permanente ou quasi-permanente permettant de renforcer les liens familiaux. Finis les « Tu rentres tard … Le dîner est dans le micro-onde, j’ai déjà mangé vu l’heure … » venant de votre cher et tendre.

Le stress est considérablement réduit ! Il vous reste toutefois le stress lié à l’activité de votre entreprise. Comme c’est le cas à Paris, les embouteillages relatifs aux heures de pointe notamment engendrent un stress anti-productif. Ce stress fait arriver vos collaborateurs sur leur lieu de travail mécontents. Ils sont déjà fatigués avant même de commencer à travailler, et cela ne va pas aller en s’améliorant au fil de la journée. Fini tout cela ainsi que la course dès le matin pour ne pas arriver en retard aux réunions car vous êtes déjà sur place ! Une dose de stress quotidien en moins !

Tranquillement installé chez vous, vous évitez ainsi les distractions inutiles des autres salariés, les interruptions inutiles, … etc. Votre nouvel environnement est immunisé contre tout cela. Ils sont donc parfois plus performants et gagnent en productivité.

Ils gagnent aussi sur le plan de votre santé ! Aux trajets pour vous rendre sur votre lieu de travail s’ajoutent le stress, la fatigue, l’énervement … Leur santé physique et mentale en prend un coup. Le temps gagné en supprimant les déplacements vous permet même de pratiquer une activité sportive (souvent délaissée par manque de temps) afin d’évacuer le stress et de décompresser.

Un choix de vie pas toujours opportun

Pas toujours en famille, privé de vos collaborateurs et salariés, vous êtes isolé, vous mangez seul. Ce sentiment d’isolement et de solitude peut être synonyme de dépression. Le lieu de travail reste souvent assimilé à un lieu d’échange et de socialisation. De nombreuses personnes considèrent le lieu de travail comme un lieu privilégié par rapport à l’opportunité de rencontrer des gens, créer des relations amicales ou autres. En travaillant à domicile, ils doivent user de créativité pour garder leurs relations sociales, rencontrer de nouvelles personnes et rester en contact (pépinière d’entreprise, entreprises de conseil, clients, banque). Cet isolement peut provoquer un détachement quant à l’évolution de la société qui induit d’importants changements (nouvelle intelligence concurrentielle).

Bien qu’ayant réussi à se défaire des distractions liées à votre lieu de travail, il vous reste celles liées à votre concon familial, à savoir : vos enfants, la famille, les amis. Chez vous, les tentations sont nombreuses. Vous devez alors instaurer des règles, notamment pour les enfants, et leur expliquer votre indisponibilité durant votre temps de travail. Il est d’autant plus difficile de s’adonner pleinement à son travail lorsque des tâches ménagères sont en cours (ménage, bricolage, faire les courses, surveiller les enfants). Il est recommandé d’aménager un coin organisé et ergonomique afin de travailler dans de bonnes conditions. L’idéal serait de dédier une pièce consacrée exclusivement à votre travail. Le travail à domicile demande une certaine organisation et surtout, une autodiscipline. Travailler chez soi demande une bonne maîtrise de soi afin de ne pas succomber aux tentations symbolisées par les distractions présentes. Le fait de ne pas avoir d’horaires fixes peut induire une désorganisation totale pouvant faire perdre en performance votre activité (perte de contrats, retards).

Il faut cependant rester motivé tout au long de la durée de votre travail. Il existe en effet un fort taux de risque que vos salariés ne réussissent pas à dissocier vie professionnelle et vie privée. Pour que ce type de travail fonctionne, il est important de ne pas laisser sa vie privée impacter sa vie professionnelle. Attention à ne pas prendre de retard sur le travail à cause d’un évènement privé. Afin de travailler efficacement, rigueur et discipline sont de mises.

Le lieu de travail et le lieu de domicile ayant chacun leurs spécificités, il convient de souscrire différentes assurances et de bien protéger les données professionnelles confidentielles.

Autre point à prendre en considération : le management. Celui-ci est très différent quand ils sont en contact avec leurs managers que quand ils sont chez eux. Être chez soi provoque un sentiment d’abandon pour vos salariés et de liberté. Il reste donc nécessaire de les responsabiliser afin de ne pas voir la production de l’entreprise s’abaisser. Il reste souvent nécessaire de mettre en place des réunions par vidéoconférence régulières afin de bien suivre l’évolution des différents projets. Pensez également à passer de temps en temps pour rester en contact avec l’ambiance de l’entreprise. Elle est souvent plus difficile à ressentir à distance. Et certains sujets ne sont parfois abordés que quand vous êtes présents.

La formation des salariés est elle aussi plus difficile à faire à distance. Vous êtes en effet moins « accessible » et certaines questions ne vous seront pas ainsi posées alors qu’elles auraient pu l’être. Il reste toujours plus facile parfois de montrer comment faire à un salarié que de passer par une explication virtuelle ou par email.

Entre avantages et inconvénients, à vous de choisir !

Quitter la version mobile