Ces secteurs porteurs pour l’année 2021

Dynamique Entrepreneuriale vous propose, après cette période de confinement, un petit tour d’horizon des secteurs porteurs en 2021. Certes, notre liste n’est pas exhaustive mais cet aperçu des secteurs où il fait bon d’entreprendre devrait, d’ores-et-déjà, vous donner quelques idées.

FinTech, FoodTech et autres « -tech’ »

D’une manière générale, toutes les alternatives aux modes traditionnels de financement comme le participatif constituent un secteur porteur et viennent concurrencer les banques. Au-delà de la FinTech (« Fin » pour « Finances » et « Tech » pour « Technologie », ndlr), qui consiste à utiliser la technologie pour repenser les services financiers et bancaires, la FoodTech (« Food » pour « aliment » et « Tech » pour « Technologie », ndlr) a, elle aussi, le vent en poupe. Les restaurants comme les consommateurs n’hésitent pas à se tourner vers les services de livraison comme Allo Resto ou UberEATS. Une tendance à suivre donc !

La sécurité informatique ou cyber-sécurité

On ne le dira jamais assez, le Big Data n’est pas sans faille. Le partage des données à caractère personnel sur la toile se faisant de plus en plus fréquemment, les risques liés à l’insécurité informatique remontent dans les débats actuels. Les cyber-attaques ont touché plus d’une entreprise ces dernières années et les pirates ne semblent pas prêts à lâcher l’affaire. Conséquence : le marché de la cyber-sécurité est, aujourd’hui, estimé à près de 22 milliards de dollars, selon le cabinet Gartner.

Les objets connectés, l’avenir du Big Data

Le marché de l’internet des objets (IdO) (comme on l’a vu précédemment) n’en finit plus de s’élargir ! Le phénomène, engendré par le Big Data, a envahi le Globe. D’ici les cinq prochaines années, il devrait y avoir plus de 50 milliards d’objets connectés partout dans le monde. En ce sens, se lancer dans la conception ou même dans la revente d’objets connectés comme ceux issus de la domotique fait partie des bonnes idées à appliquer en 2021.

Le marché des drones s’envole

En lien avec le secteur des objets connectés, d’ici cinq ans, celui des drones pourrait créer plus de 15 000 emplois en France. Qu’il soit question de drones de loisir, militaires ou encore destinés à l’agriculture, le marché reste à envisager pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la création d’entreprise.

Le confinement et le marché des piscines, un binôme gagnant.

Le nombre de piscines installées sur l’hexagone a quasiment doublé en dix ans, atteignant plus de 2 millions aujourd’hui. La France se situe sur la première marche du podium au niveau européen, et sur la deuxième au niveau international, c’est dire l’engouement des Français pour les piscines.

En 2020, 197.000 particuliers ont investi dans une piscine. Une hausse de 28% par rapport à 2019. Confinements, piscines fermées, forte chaleur… Il n’en fallait pas plus pour convaincre les Français de faire construire leur propre piscine. En 2020, 197.000 particuliers ont investi dans une piscine, soit une hausse de 28% par rapport à 2019. En août 2020, le nombre de commandes a augmenté de 98% par rapport à 2019, selon les chiffres de la Fédération des professionnels de la piscine et du spa. Une tendance qui se poursuit en 2021. « Les professionnels s’attendent à de très belles performances du marché sur les deux premiers trimestres 2021, a minima équivalentes à celles du dernier trimestre 2020 ». « Plus de 9 piscinistes sur 10 ont prévu d’embaucher d’ici la fin de l’année. » Face à une telle augmentation de la demande, les prix des fournisseurs et des matières premières bondissent. Une hausse des prix qui pourrait être basculée sur les consommateurs. Des professionnels du secteur estiment à 10% la hausse des prix pour une piscine à partir d’avril. En moyenne, les piscines font entre 20 et 25 mètres carrés et représentent un coût de 24.000 euros. Avec près de 3 millions de piscines, la France est devenue le deuxième marché au monde derrière les États-Unis.

Une piscine suspendue et transparente ouvrira à Londres le 19 mai mais elle a été conçue aux Etats-Unis et va offrir des sensations fortes aux baigneurs.

« Sky Pool », une piscine unique au monde, flottera à une hauteur de 35 mètres et sera reliée à deux gratte-ciels adjacents de la ville de Londres.  C’est le complexe immobilier Embassy Gardens, dans le quartier Nine Elms, qui en a fait la construction. La piscine fera 25 mètres de longueur, dont 14 mètres où elle sera complètement suspendue, offrant une vue unique sur la ville de Londres.  Pour assurer sa solidité, la piscine autoportante a été fabriquée dans de l’acrylique épais. Le fond fera 30 centimètres d’épaisseur et les parois en feront 20. Au total, la structure pèsera 50 tonnes. Elle a été conçue dans le Colorado, aux Etats-Unis. Elle a été acheminée par la route jusqu’à Galveston au Texas, soit 2000 km, puis par bateau jusqu’à Anvers en Belgique, puis à nouveau par bateau jusqu’au Port de Tilbury, à Londres.

 Elle a ensuite été installée par une équipe composée d’architectes, d’ingénieurs et de consultants. Ils ont réalisé de nombreux tests de sécurité car l’eau de cette piscine suspendue pèse près de 375 tonnes. Mais hélas, son accès sera réservé aux habitants de l’Embassy Gardens, une résidence privée de luxe.

Sean Mulryan, le directeur général du groupe Ballymore « Utiliser la piscine sera comme flotter dans les airs en plein centre de Londres ».

Jardin : les vainqueurs 2020 … et les clients 2021

Le meuble de jardin sort son épingle du jeu.

Au cours d’une année 2020 qui aura été marquée par la fermeture pendant trois mois de la majorité des points de vente de meubles, le constat est simple et toutes les familles du meuble affichent des résultats en recul sur l’exercice… à l’exception du jardin qui voit ses ventes progresser de 4,2%, soit plus de 550 millions d’euros de mobilier vendus. Le confinement entre mars et mai  lui aura donné un nouvel élan. Les Français se sont retrouvés bloqués dans leur logement et pour ceux qui jouissaient un jardin, une terrasse ou un balcon ont voulu leur donner une place pour leur donner du bien-être. Les ménages ont donc investi dès le début du confinement sur ces produits, certains acteurs de la vente en ligne multipliant leur chiffre d’affaires par plus de deux au cours du mois d’avril. De plus, contrairement à d’autres produits, les stocks étaient remplis en ce qui concerne le meuble de jardin car ils avaient été constitués avant le confinement. Il faut dire que le mobilier de jardin a un coté magique car il représente les vacances, les week-end et donc la liberté. Il en est de même des potagers qui ont créé un véritable engouement.


Exit mobile version