10 raisons de renforcer ses limites d’être plus heureux (se) au travail

Il y a deux sortes de limites, celles que vous vous mettez (par rapport à vos valeurs, vos règles de conduite, etc…) et celles que vous posez aux autres (par rapport à leur comportement). Toutes les deux ont de bonnes raisons d’être renforcées si vous avez du mal à les mettre en place

Des limites à poser avec les autres

Pour être heureux au travail, il est important de se sentir utile à l’entreprise, trouver sa place, se sentir respecté. Si vos collaborateurs franchissent trop souvent vos limites, vous risquez vite de ressentir une pression négative qui peut vous amener à vous sentir extrêmement fatigué, déprimé ou en colère même dans le cas de situations faciles à gérer (si vous n’étiez pas dans le stress).

Chaque dépassement peut représenter une goutte d’eau qui va faire déborder le vase, l’incident en trop ! Ce vase reste souvent rempli de vos frustrations accumulées et renforcer vos limites vis-à-vis de chacun peut vous permettre d’éviter de faire déborder ce vase.

Vous fixer des limites personnelles

De la même manière, vous pouvez vous fixer des objectifs trop hauts, ce qui, à termes, ne sera pas bon pour vous car vous n’aurez jamais le sentiment d’avoir accompli vos tâches. Vous aurez alors tendance à vous remettre en question et à mal vivre la situation au jour le jour avec un stress qui va rapidement s’accumuler du fait des tâches non rendues. De la même manière, vous pouvez vite dépasser vos limites physiques notamment si vous négligez vos temps de repos, de sommeil, votre nutrition, votre physique ou encore tout simplement de disposer de temps pour vous.

Dans ce cas, demandez-vous après quoi vous courez pour en faire toujours plus ? La reconnaissance ? Une promotion ? La sérénité ? L’avez-vous obtenu ? Comme le disait Socrate, « Connais-toi toi-même »

Clarifier vos limites avec et les autres.

Il est parfois nécessaire de clarifier vos limites avec vous-même et vos collaborateurs. Il ne s’agit pas de vous mettre dans un état de colère ou de considérer que vous n’êtes pas assez fort pour y arriver mais d’identifier quand les limites sont franchies et que vous vivez mal la situation.

Il est indispensable  alors de poser des règles dans une dynamique positive à l’égard de l’autre ou de vous-même. Pour cela, vous devez exprimer fermement ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus. Dans le cadre d’un rapport avec un collaborateur vous devez envoyer un message précis qui ne prête pas à confusion : « je te demande de ». Vous l’avez compris, il s’agit de formuler cette demande MAIS toujours d’une façon positive et de ne pas être dans l’attaque et  de rester tolérant vis-à-vis des autres mais tout en étant ferme sur les limites à ne pas franchir.

Les avantages à renforcer ses limites

Pourquoi ? Renforcer vos limites vous rendra plus performant, plus créatif et en meilleure santé : vous ne laisserez entrer dans votre espace seulement que le positif et les situations supportables.

Vous ne laisserez plus jamais personne abuser de votre disponibilité et de votre gentillesse, (on vous donne toujours des dossiers à la dernière minute, les journées de congés ne sont pas toujours synonymes de liberté car il vous reste toujours un travail à faire…) et vous attirerez, parallèlement, des nouvelles personnes et de nouveaux comportements positifs.

Plus avant, vous vous sentirez respecté et allégé d’une façon surprenante. Les situations stressantes vous paraîtront gérables et vous vous sentirez en harmonie avec votre environnement. En bref, vous serez vous-même.

Les conséquences sur le long terme peuvent être très bénéfiques puisqu’on considère qu’un nouvel optimisme va se dégager de votre personnalité et une nouvelle force va se réveiller en vous.

Alors dès aujourd’hui, pour être plus performant et travailler dans le respect et la bonne humeur, soyez clair envers vous-même et vos collaborateurs par rapport à vos limites tout en restant souple !

Quitter la version mobile