Les entreprises comme solution pour le pouvoir d’achat

Si certains attendent l’aide miraculeuse provenant des élections présidentielles, certaines entreprises ont commencé à se mobiliser pour soutenir le pouvoir d’achat des Français. Avec un record de l’inflation (à 4,5% selon les chiffres de l’Insee) depuis 1985 suivi de la guerre en Ukraine, la question des solutions envisageables s’est posée et a été au cœur de la campagne présidentielle.

Une question au cœur des politiques RH

Aujourd’hui, les entreprises ont largement revu leur rôle dans l’écosystème global et notamment en matière de responsabilité sociale des entreprises. Si elles ne prenaient pas forcément en compte autrefois leur impact, elles se questionnent désormais sur leur rôle et les politiques RH ont été largement revisitées. Face aux difficultés actuelles que rencontrent de nombreux Français, certaines entreprises ont mis en place des dispositifs d’avantages afin d’augmenter le pouvoir d’achat de leurs salariés.

Si autrefois, la tendance était d’ajuster les salaires à la seule productivité et que le maintien du pouvoir d’achat était plus une question de mesures étatiques comme des baisses d’impôts, de cotisations sociales ou d’incitation aux heures supplémentaires, les entreprises jouent de plus en plus un rôle bien plus important dans le maintien du pouvoir d’achat des Français. Bien entendu, elles peuvent jouer sur la rémunération mais cela n’est pas forcément possible dans toutes les entreprises.

Des solutions bien connues qui existent

Elles peuvent souvent agir sur certains avantages salariés qui deviennent petit à petit un levier incontournable afin d’augmenter le pouvoir sans avoir à subir les coûts exorbitants d’augmentation. D’abord, il leur est possible bien entendu de  mettre en place les traditionnels titres restaurants ou encore les chèques vacances pour augmenter le pouvoir d’achat de leurs salariés.

Autre solution en place depuis quelques années, celle de permettre l’accès par les collaborateurs à des centrales d’achat ou de référencement. Si elles étaient autrefois seulement destinées aux entreprises qui souhaitent acheter du matériel, certaines se sont spécialisées dans les commandes pour tous les collaborateurs d’une même entreprise. Ils ont la possibilité ainsi bénéficier de tarifs promotionnels ou tout simplement de l’effet de l’achat en gros et donc de tarifs exceptionnels sur un grand nombre de services et notamment sur tout ce qui touche aux loisirs. L’entreprise n’ayant qu’à souscrire généralement à un abonnement pour que ses salariés y aient accès.

De nouvelles solutions augmentant le pouvoir d’achat apparaissent

Mais ce n’est pas tout puisqu’aujourd’hui, certaines n’hésitent pas à mettre en place des solutions de services à la personne, ce qui est possible jusqu’à 1 830€ par salarié par an tout en bénéficiant d’exonérations de charges sociales et de 25% de crédit d’impôt. Pour le salarié, cela représente donc indirectement un revenu supplémentaire, net d’impôt.

D’autres possibilités comme la prise en charge du forfait mobilités durables (FMD) peuvent permettre de financer les mobilités plus « écologiques » comme le vélo ou le covoiturage, ainsi que la prise en charge de tickets de transport à l’unité. Le montant pouvant aller jusqu’à 600€ par an et par salarié quand on cumule, il peut représenter une bonne solution pour augmenter le pouvoir d’achat. Dans

Ce ne sont pas les seuls dispositifs sur lesquels l’entreprise peut agir qui permettent à l’entreprise de bénéficier d’exonérations de charges comme l’allocation de télétravail pour tous ceux qui ont des dépenses liées au télétravail (dépenses de bureautique, d’équipements informatiques, de connexion internet…). Certaines entreprises comme Worklife permettent d’ailleurs de mettre en place facilement ses solutions au travers de moyens de paiements. Ainsi Benjamin Suchar, co-fondateur et CEO nous indique que : « Les avantages salariés sont un formidable moyen d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés sans passer par des augmentations salariales. Grâce à la solution Worklife, les entreprises ont l’opportunité désormais de proposer de nouveaux avantages flexibles qui ont aussi un impact positif sur leur performance ». 

Quitter la version mobile