La pépinière : interview de Mano Madi, responsable de la pépinière Paris Soleillet

Interview de Mano Madi, responsable de la pépinière Paris Soleillet

Qu’est-ce qu’une pépinière d’entreprise ?

La pépinière représente un outil de croissance économique qui participe au développement des territoires à travers l’accompagnement à la création d’entreprise. La pépinière Soleillet accueille aujourd’hui 42 entreprises. Les missions des pépinières se situent à deux niveaux :

Les pépinières sont en général tournées vers l’accueil d’entreprises technologiques ou numériques. La particularité de la pépinière Soleillet réside dans son orientation généraliste.

Pourquoi les créateurs viennent-ils en pépinière ?

Ils entrent d’abord pour rompre l’isolement du chef d’entreprise. Beaucoup d’entre eux ont créé une entreprise chez eux et ne bénéficient ni de l’accompagnement, ni de la possibilité de rencontrer et d’interagir avec d’autres chefs d’entreprise. On sait que, grâce à cet accompagnement, 90 % des entreprises qui sont passées par une pépinière sont pérennes tandis qu’on note un taux inférieur à 50 % pour les autres. Les créateurs entrent en pépinière également pour professionnaliser leur local, ce qui reste important, notamment pour le contact avec les clients.

Quelles sont les conditions pour entrer en pépinière ?

Elles sont propres à chaque pépinière. Pour la notre, il faut que l’entreprise soit spécialisée dans le service aux entreprises ou dans une activité industrielle légère et doit pouvoir justifier d’au moins deux ans d’activités. Si une entreprise désire intégrer Soleillet, celle-ci doit être ressortissante de la CCIP ou, le cas échéant, s’engager à le devenir.

Quels sont vos critères d’acceptation des dossiers ?

Nous vérifions principalement la cohérence économique du projet par rapport aux marchés et le potentiel de développement de l’entreprise.

Quel est le processus de candidature pour intégrer la pépinière ?

L’entrepreneur doit transmettre un dossier de candidature (les pièces à fournir sont précisées sur le site www.pepinieres-paris.com). Si son dossier est accepté, il sera convoqué environ un mois plus tard afin de présenter son projet devant un comité d’agrément.

Combien de temps peuvent-ils y rester ?

Au sein de Soleillet, la période d’accueil est de 24 mois, renouvelable deux fois pour une période d’un an. En tout une entreprise peut donc rester 4 ans.

Quitter la version mobile