Reprendre son activité après un choc personnel

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Perte d’un être cher, burn-out, dépression, maladie… Nombreuses sont les causes qui peuvent vous conduire à arrêter votre vie professionnelle quelque temps. Pendant cette phase, plusieurs questions peuvent vous tirailler. Pour vous faciliter cette reprise, voici neuf conseils pour reprendre son activité après un choc personnel.

1- Prendre un repos bénéfique

Si vous avez été contraint d’arrêter votre activité pendant un temps, faites en sorte que cet arrêt vous soit profitable. Inutile de vous culpabiliser ou de vous forcer si vous sentez que vous êtes à bout de force : reposez-vous en ne faisant rien ou simplement des choses qui vous font du bien telles que le sport, l’art ou la relaxation. En clair, vous devez écouter votre corps et surtout votre esprit qui ressent le besoin de prendre du recul pour mieux rebondir. Ne cédez pas à la culpabilisation et apprenez à déléguer surtout si vos équipes sont en place depuis longtemps. Vous devez prendre suffisamment de temps pour vous reposer et être capable de vous recentrer sur vous ainsi que sur vos objectifs. Ce processus peut s’avérer plus ou moins long mais personne n’est indispensable y compris vous dans l’entreprise. Le but étant d’y retourner quand vous pourrez le faire de manière productive plutôt que d’être au ralenti pendant des mois.

2- Éclaircir la situation

Avant votre retour, pensez à briefer votre équipe. Vos salariés doivent être tenus au courant de votre situation (sans forcément parler de tous les détails). Vos collaborateurs peuvent se révéler un fort soutien durant votre reprise et ne pas trop compter sur vous. S’ils sont au courant de la situation, ils seront plus aptes à vous comprendre, vous aider et à ne pas trop vous solliciter. La communication doit détenir une place forte au sein de votre équipe et ce, dans les bons comme dans les mauvais moments.

3- Reprenez en douceur

Après un choc émotionnel, la reprise du travail ne doit pas être faite de manière habituelle et surtout pas à un rythme fou.  Vous aurez certainement accumulé des emails, des courriers ou encore des retards mais vous aurez tout le temps de gérer chaque situation. Reprenez de manière calme et évitez tout stress pour ne pas retourner dans un état compliqué.

N’hésitez pas à prendre plus de temps à effectuer vos tâches habituelles si cela est nécessaire pour, ensuite, retrouver un rythme plus soutenu au fil des semaines. Recommencer de façon acharnée n’est pas une solution et le fait de vous noyer dans le travail ne vous fera pas oublier vos problèmes. On le sait, un entrepreneur ne compte pas ses heures mais à la suite d’un choc, il est important d’apprendre à déléguer certaines de vos tâches et de vous accorder quelques heures de libres dans vos débuts de reprise. Autrement dit, levez le pied pour travailler en toute sérénité !

4- Un équilibre entre vie privée et vie professionnelle

Concilier sa vie personnelle et sa vie professionnelle ? Un défi pour la plupart des entrepreneurs. Lorsque vous avez subi un choc émotionnel, accorder du temps à votre vie privée demeure un objectif essentiel. Passez du temps aux côtés de vos proches, sortez avec des amis et privilégiez vos activités extra-professionnelles afin que le travail ne devienne pas la seule occupation de vos journées et que vous n’essayiez pas de trouver un refuge dans ce qui peut être une source de stress supplémentaire. Votre vie privée représente un moyen de relâcher la pression si vous lui accordez une place suffisante. « Prendre du recul, avoir une vie sociale, amoureuse, permet paradoxalement d’être plus disponible dans son travail, plus à l’écoute de ses clients, mais aussi de donner de l’autonomie à ses salariés », conseille Maxime Coignard, fondateur de Diadem Coaching sur le site de L’Express.

5- Consulter un médecin

Pensez à demander l’aide d’un psychologue ou d’un médecin spécialisé pour pouvoir vous confier et obtenir en retour conseils et accompagnement durant votre reprise. Les psychologues du travail sont des experts de ce type de situation notamment pour des symptômes tels que la réticence à reprendre votre activité, les insomnies ou la négligence de votre vie sociale. Une autre méthode différente du médical serait celle du coaching, toujours dans l’idée de vous apporter un accompagnement précis et profitable sur le long terme. Prenez-le comme une volonté d’avancer et non comme un aveu de faiblesse. Consultez dès que le besoin s’en fait ressentir et prenez conscience que cela peut arriver à tout le monde.

6- Des habitudes à changer

Faites de votre travail un lieu de nouveauté. Changez vos habitudes de travail pour vous offrir un nouveau cadre, plus propice à la productivité et au changement surtout si vous sortez d’un burn-out. Dans ce cas, cette étape est primordiale. Lorsque votre travail conduit votre corps à dire non au stress, il faut savoir l’écouter et mettre en place une nouvelle méthode de gestion de vos projets.  Une nouvelle fois, la délégation vous sera d’une grande aide pour ne pas vous laisser submerger par votre travail ou les tâches qui vous stressent trop. Ainsi, « Externaliser permet de dégager du temps », souligne Maxime Coignard.

7- Les pauses pour décompresser

Reprendre le travail et faire comme si tout allait bien ne ferait que masquer les apparences. Apprenez à prendre des pauses dès que le besoin s’en fait ressentir afin de pouvoir évacuer. Durant cette dernière, n’hésitez pas à appeler vos proches ou à sortir prendre l’air quelques instants pour vous promener et laisser votre esprit vagabonder. Profitez de chaque instant et des petits bonheurs.  Cela permettra à votre cerveau de souffler et de faire le vide pour redémarrer en toute sérénité. D’ailleurs cela vous aidera à être plus productif alors autant ne pas s’en priver.

8- Faire confiance au temps

Ne vous leurrez pas. Après un choc personnel, le retour à la normale ne se réalise pas instantanément. Reprendre le travail, petit à petit, vous permettra de vous réhabituer à un rythme de vie professionnelle mais vous ne verrez la situation s’améliorer qu’au bout d’un certain temps de réadaptation. Associer courage et motivation pour faire face aux aléas de la vie mais aussi pour retrouver un épanouissement professionnel (et personnel) fait partie des clés du succès. Vous avez le temps car tout finira par revenir à la normale alors autant ne pas être trop pressé et vous rajouter un stress supplémentaire qui ne sert à rien et qui vous éloigne de votre sérénité.

Quitter la version mobile