1er avril : la réforme de la formation

Le 1er avril, ce n’est pas un poisson d’avril, la réforme de la formation entre en vigueur. Les nouveaux acteurs de la formation
professionnelle c’est-à-dire les « opérateurs de compétences » (Opco), vont remplacer OPCA.

Ce sont des organes paritaires, gérés par les partenaires sociaux, qui ont pour mission :

Les arrêtés portent agrément au 1er avril de onze «opérateurs de compétences», les nouveaux acteurs de la formation
professionnelle
, sont parus le 29 mars au Journal officiel.

Cette réforme de la formation professionnelle prévoit que les 20 opérateurs paritaires collecteurs agréés («Opca») ne collectent plus les cotisations formation – transférées à l’avenir à l’Urssaf – et soient transformés en opérateurs de compétences («Opco»).

Treize dossiers d’agrément avaient été déposés fin décembre, mais le ministère du Travail n’en a que onze
Neuf opérateurs ont été acceptés sas difficultés :
1. Agriculture et agroalimentaire
2. Industrie
3. Construction
4. Mobilités
5. Commerce
6. Services financiers et conseil
7. Santé
8. Culture et médias
9. Cohésion sociale.

Cependant, le gouvernement avait refusé en janvier quatre projets qui faisaient l’objet de discussions intra-patronales et syndicales et leur a accordé deux mois aux branches concernées pour renégocier des accords correspondant à « des secteurs économiques pertinents ». La conclusion en est qu’il y aura :

Quelles sont les branches qui entrent dans le champ d’application ?

Quitter la version mobile