Qualité de vie au travail : ce qu’attendent vos salariés

Au sein d’une entreprise, la qualité de vie représente un enjeu bien plus important que ce qu’on pourrait penser. Le rôle des dirigeants est de mettre en place des dispositifs qui améliorent celle-ci afin que leurs salariés puissent évoluer dans un environnement propice. Si vous ne savez pas par quoi commencer, il vous suffit d’écouter vos salariés. Voici ce qu’ils disent généralement vouloir obtenir.

La qualité de vie passe avant tout par le respect, la reconnaissance et l’épanouissement.

D’après une enquête effectuée par l’Anact (Agence Nationale pour l’amélioration des conditions de travail) par l’intermédiaire de TNS Sofres auprès des salariés en France, 64 % des 1000 salariés interrogés, déclaraient à l’occasion de la semaine de la qualité de vie au travail, que qualité de vie rime avant tout avec le respect. Dans le même ordre de grandeur, 58 % de ces salariés estimaient que c’est la reconnaissance qui est un facteur déterminant alors que 46 % pensaient que c’est avant tout l’épanouissement.

Seules 8 % des personnes enquêtées ont évoqué le management. Si l’on se réfère à ces résultats, on peut tout de suite constater que la notion de qualité de vie équivaut à un épanouissement individuel au travail. Ils adoptent en ce sens un point de vue différent de celui de la direction qui pense que la qualité de travail correspond à une performance, un management réfléchi ou encore une démarche collective.

Miser sur l’intérêt du travail

Les questions relatives à certains critères qui peuvent avoir un lien avec la qualité de vie au travail montrent que les salariés ne pensent pas réellement que le management ou la situation économique de l’entreprise aient un impact réel sur la qualité de vie au travail et sur les mesures qu’ils attendent de leur dirigeant. Pour eux, l’intérêt du travail est primordial ainsi que l’épanouissement.

La question de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle n’est pas loin derrière. Cependant, malgré un point de vue tourné vers leur épanouissement individuel, il ne faut pas croire que les salariés se moquent t de ce qui peut arriver à l’entreprise. Au contraire, le fait d’avoir une qualité de vie individuelle au travail leur permet selon eux d’être plus productifs et de rester toujours performants.

C’est sans doute l’intérêt du point de vue de l’entreprise d’établir des règles qui favorisent la qualité de vie au travail. En adoptant un mode de travail plus qualitatif, les salariés affichent une meilleure motivation, une bonne santé et une qualité de travail supérieure. Ils sont d’ailleurs 87% à penser que la qualité de vie au sein de l’entreprise agit positivement sur eux et sur la société.

Aider à la création de liens et donner plus d’espace

Selon l’enquête Actineo/CSA, 78 % des Français interrogés pensent quant à eux que la qualité de vie au travail repose sur les relations avec les collègues. Une bonne relation leur permettra de travailler dans les meilleures conditions et d’obtenir in fine plus de résultats. Créer des activités qui permettront de connaître les autres salariés en dehors du lieu de travail ou encore qui consolident les liens entre chaque salarié est donc loin d’être superflu et de représenter une perte de temps.

La plupart des salariés français sont également très insatisfaits en ce qui concerne les espaces de travail. Ils pensent que les dirigeants doivent leur laisser le plus d’espace possible afin qu’ils puissent s’isoler si besoin. A l’heure où les open space se sont fortement développés, la question de l’aménagement de l’espace de travail est donc fondamentale. Il s’agit là d’un point essentiel afin qu’ils puissent se concentrer sur leur travail. Plus ils auront un endroit adapté à leurs besoins, plus ils seront plus productifs.

Quitter la version mobile