Oser l’humour dans une présentation orale

À la fois simple et compliquée, la pratique de l’humour devient très fréquente lors des présentations orales. Intervenants en manque d’expérience ou conférenciers expérimentés, les orateurs ne peuvent pas se passer de cette technique simple et efficace leur permettant de créer un lien et de raviver l’attention avec le public. Dans le cadre d’une présentation orale, l’humour n’est pas à utiliser à tout va et vous devrez apprendre à le maîtriser. Oui mais pourquoi l’oser ?

Faire de l’humour pour captiver l’attention du public

Depuis quelques années, il est clair que les discours ultras commerciaux qui ne cherchent qu’à vendre ou qu’à présenter, ennuient. Il est rare d’être surpris lors d’une présentation et même si c’est le cas, un ou deux points maximums permettront de capter l’attention de votre public. Aujourd’hui, lors d’une intervention, on ne cherche plus simplement à apprendre quelques points mais à partager de l’exception ou, au moins, à passer un moment agréable.

L’orateur doit donc séduire et garder l’attention du public ce qui peut se révéler compliqué quand on sait que l’attention moyenne ne dépasse pas quelques minutes. L’humour permet de remettre du rythme, de surprendre le public et finalement de réinitialiser l’attention. Si le public réagit de manière positive à l’humour de l’orateur, celui-ci a déjà fait un grand vers le succès de la transmission de son message.

Rajouter du piment à la présentation pour faciliter la transmission

Evidemment, les résultats ou fonctionnalités, sauf à ébahir chacun (cela peut arriver mais cela reste rare), ne suffisent pas à ce que vos auditeurs aient envie de transmettre votre information. Lors d’une transmission, en mettant un peu d’humour, l’orateur évite d’émettre un discours fade et qui ne capte que peu d’intérêt.

Pour vos auditeurs, il est plus facile de partager une anecdote ou un trait d’humour pour parler des nouvelles fonctionnalités utiles de votre produit ou services par exemple, que de discuter sérieusement de celles-ci. L’humour permet surtout d’aider à la mémorisation et vous permet d’éviter de passer dans l’oubli. Ajouter un peu du piment peut donc être une nécessité même si tout l’exercice demande de bien doser ses plaisanteries. Vous devez rester dans le contexte du sujet pour éviter tout débordement et de ne pas nuire non plus au sérieux de votre développement.

L’humour : idéal pour lutter contre le stress

Le stress nuit à la présentation orale autant pour vous que pour vos interlocuteurs. Il risque de provoquer la nervosité chez vous et vous pouvez perdre le fil de vos idées. Pour éviter cela, une bonne dose d’humour notamment basée sur une expérience personnelle vous permet non pas de réciter un discours mais de revenir dans des éléments vécus.

De manière physique, cela détend vos muscles et réduit l’hormone du stress. Vous ne faites pas que créer un lien avec le public mais vous vous mettez en phase avec lui. Le rire a l’avantage de cacher votre stress auprès du public qui pensera sûrement que vous avez confiance en vous. Votre sentiment de stress se dissipera dès que vous vous mettrez en phase avec votre auditoire.

Comment se manifeste l’humour dans une présentation

Pour faire de l’humour, plusieurs grandes techniques hésitent :

Quitter la version mobile